Si vous êtes d’humeur morose, rassurez-vous car un rayon de soleil vient percer les ténèbres : Bethesda apporte un nouveau chapitre à sa saga humoristique Fallout 76. Nous apprenons aujourd’hui que l’ACCC, une court australienne veillant au respect des droits des consommateurs, a fait reconnaître à Zenimax (la maison mère de Bethesda) que Fallout 76 était vendu dans un état désastreux et était ainsi éligible au remboursement. Zenimax avait initialement refusé de rembourser les clients mécontents ayant acheté le jeu et s’étant retrouvés face à un produit constellé de bugs, qu’il s’agisse d’erreurs serveurs, de lags ou de problèmes graphiques. Désormais, les acheteurs australiens ayant réclamé un remboursement entre le 24 novembre 2018 et le 1er juillet 2019 récupéreront donc leur argent.

En d’autres termes : Bethesda reconnait donc que Fallout 76 était raté. Voila qui est délicieux.

3 Commentaires


  1. Le verbe “accepter” est utilisé de façon assez libre ici, on leur donne pas trop le choix. Ils ont autant accepté de les rembourser que quelqu’un accepte de payer son PV pour avoir garé sa caisse dans une station vélib.
    Du coup j’aurais du mal à dire qu’ils admettent que fallout 76 est raté.

  2. ça devait être sympa le réquisitoire avec tous les bugs rencontrés par les plaignants, démos à l’appui ?

Connectez-vous pour laisser un commentaire