[GC2019] On a vu le reboot de Comanche

8

En 2016, THQ Nordic rachetait les licences de Novalogic, celle du vénérable Comanche incluse. Pour rappel, Comanche était un jeu sorti en 1992 et axé simulation, le premier utilisant la technologie voxel pour son moteur graphique. Le nom du titre renvoyait directement à un prototype d’hélicoptère américain dont le programme fut complètement abandonné en 2004. Bref, le studio allemand Nukklear a été missionné pour faire revivre la licence et nous a fait une petite démonstration, privilégiant le combo clavier/souris aux joysticks et joypads !

Car pourquoi parler de Comanche sur NoFrag ? Eh bien pour les mêmes raisons que l’on vous a parlé de Disintegration. Bien que l’on pilote un hélicoptère, le jeu a balancé l’aspect simu par la fenêtre et se paye maintenant une bonne tronche de Descent-like mêlé à un petit côté MOBA, défini comme un hero-shooter par les développeurs eux-mêmes. Précisons qu’ils semblent avoir bon goût et étaient attachés à ne proposer qu’une vue exclusivement FPS.

Dans la partie multijoueur qui nous a été présentée, nous avons retrouvé dans les menus pas mal d’éléments du bon FPS mainstream de notre époque. En guise de classes, seuls 2 des 4 types de Comanche disponibles à la release nous ont été montrés : le Wraith et le Cyclops, personnalisables à souhait avec bien évidemment la présence de vos skins fluo favorites pour habiller votre hélicoptère furtif. Et puisque un gros trait a été tiré sur le réalisme, votre monture est également accompagnée d’un drone en guise de wingman à customiser lui aussi. Une fois en jeu, un rapide cockpit avec de faux instruments vous rappelle que vous êtes aux commandes d’une machine et vous vous fierez plutôt aux indications de votre minimap illuminée des cibles spottées par vos alliés, ou à votre zoom digne d’un fusil sniper, pour traquer et descendre vos cibles au missile Sidewinder ou au canon à chargeur illimité.

Dans le mode infiltration, l’un des 2 jouables en multijoueur, il s’agissait de combattre à 4vs4 et d’arriver à se faufiler au milieu de gorges jusqu’aux abords de la base ennemie afin d’y faire infiltrer son drone de combat pour pirater le noyau et gagner la manche. Notez que cette dernière phase est un peu plus bordélique, car se déroulant dans des lieux confinés, et vous devrez en plus subir une vue à la troisième personne.

Alors oui, c’est très arcade grand public et le modèle de vol est conçu pour être pris en main en quelques minutes, la carte (l’une des 3 disponibles au lancement) m’a fait fortement penser à une 3-lane sortie tout droit d’un MOBA mais ça avait quand même l’air assez plaisant à jouer sur de courtes sessions. Le jeu se veut clairement compétitif et sera enrichi de nouveaux contenus sur la durée (maps, hélicos…). Les développeurs nous promettent ni DLC, ni lootbox, pas même de progression. Comprenez que vous aurez accès au meilleur matos dès le début, incroyable en 2019… où plutôt 2020, date à laquelle le jeu sortira en accès anticipé sur Steam après une phase alpha/beta déployée un peu avant.

8 Commentaires


  1. Novalogic.
    Ça c’est un nom sorti d’outre tombe.
    Armored Fist, Comanche, les Delta Forces, que de souvenirs.

  2. Autant j’étais content de lire le titre, autant ca à l’air d’être bien naze. Les pilotes sont LGBT aussi nan ?

  3. >

    Je leur avais posé la question : pas de VR pour le moment. “Ils verront plus tard”.

  4. Commanche en Moba Hero Shooter 4v4? Avec des Skins fluos? Quelle horreur! Pourquoi pas un nouveau Delta Force battle royale zombies avec des éléments de crafting, des lootboxes, des mécaniques surprise…

  5. j’ai l’impression que les noms deviennent plus importants que les jeux eux-mêmes. comme si il fallait absolument qu’un jeu soit associé, ou au minimum comparé à un nom connu pour pouvoir attirer un peu l’attention.

Connectez-vous pour laisser un commentaire