Vous avez eu l’occasion de découvrir le trailer de Disintegration, un FPS rétrofuturiste avec des éléments de RTS, il y a quelques jours. Le jeu vous met aux commandes d’une petite escouade de trois personnages aux capacités diverses et variées. En réalité, ils représentent plus ou moins vos capacités disponibles. On retrouve des barrages de missiles, des boucliers énergétiques pour protéger une zone, des soins, des grenades étourdissantes et j’en passe. Si l’un de vos personnages meurt sur le champ de bataille, sa capacité associée est indisponible tant qu’il n’est pas de retour. Bref, c’est une sorte de mélange entre FPS, RTS et MOBA.

Nous avons eu l’occasion de jouer pendant 30 minutes au mode multijoueur de Disintegration. C’est un 5v5 avec objectifs, où une équipe défend pendant que l’autre attaque, à tour de rôle, le but étant de capturer/défendre des cores répartis sur la carte. Cette dernière est d’ailleurs assez petite et il était difficile d’avoir une idée du level design en si peu de temps, mais on retrouve l’idée du MOBA avec plusieurs points de choke. Avant chaque manche et réapparition, vous avez le choix entre plusieurs escouades avec différents pouvoirs mais qui finalement représentent assez bien le quatuor classique : heal, support, DPS et tank. Il faudra donc une certaine synergie dans la composition de votre équipe.

Si je n’étais pas emballé après avoir vu la vidéo, une fois clavier/souris en main le jeu se révèle assez fun, tactique, et plutôt original dans son concept. Il faut être capable de tirer tout en gérant votre escouade pour la mettre à couvert, la faire attaquer ou encore capturer un objectif. Bien évidemment, elles possèdent tout de même une petite IA qui empêche de passer son temps à micro-gérer leurs déplacements. Disintegration est avant tout un jeu d’équipe qui n’est pas sans rappeler dans son essence Rainbow Six: Siege ou Overwatch dans la nécessité d’avoir des compositions complémentaires mais aussi flexibles pour s’adapter à ce que fait l’équipe adverse.

En conclusion, nous n’avons pas vu le temps passer lors de cette petite session de jeu et nous nous sommes plutôt bien amusés. C’est probablement l’essentiel dans un jeu vidéo. Reste à savoir si la campagne solo du titre sera intéressante. Le jeu n’a pas de date de sortie précise mais doit débarquer en 2020 sur consoles et PC, et vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire à l’alpha fermée qui devrait débarquer dans les semaines à venir.

3 Commentaires


Connectez-vous pour laisser un commentaire