C’est en novembre dernier qu’a été publiée une démo de la V5.0 du mod Brutal Wolfenstein pour Doom 2. Son objectif : rendre Wolfenstein 3D plus brutal en rajoutant de nouveaux ennemis, armes, animations, textures et beaucoup, beaucoup de GORE.

L’association P.U.R.E (Protection Universelle du Rapport à l’Éducation) a immédiatement condamné l’existence de cette modification :

“La sortie en 1992 du jeu “Wolfenstein 3D” était déjà un manifeste anti-démocratique d’une rare violence. Mais oser, en ces temps troublés, sortir une modification gratuite permettant d’exploser dans des gerbes de sang des têtes de soldats Nazis est un appel à la haine, une négation totale des droits de l’Homme et du Citoyen. Les soldats de la Wermacht n’étaient-ils pas, eux aussi, des hommes comme les autres et n’ont-ils pas le droit au respect ? Oui, il y a eu des débordements, des malentendus mais cela ne donne en aucun cas le droit à quiconque de dénigrer un ensemble de personnes.

P.U.R.E. / F.A.F. protestant contre le traitement des Nazis

De plus, le jeu atteint un niveau de réalisme qui retournerait l’estomac des plus solides d’entre nous. Imaginez les dégâts qu’un tel logiciel peut faire au cerveau de nos chères têtes blondes aux yeux bleus ! Nous organisons dès à présent une grande marche en compagnie de l’association Familles Admirables de France afin de protester contre l’existence de ce jeu ignoble.”

D’innocents Nazis, alors en plein repas, se font réduire en charpie par l’infâme héros du jeu

NoFrag se doit de rester neutre par déontologie journalistique et ne peut donc prendre position. Néanmoins, nous avons essayé la démo disponible afin de voir jusqu’où allait l’ignominie des développeurs. Il suffit pour cela d’avoir sur son ordinateur une version à jour de Gzdoom ou de Zandronum accompagnée d’un iwad comme Freedoom 2 ou le Doom 2 officiel et de lancer le fichier .pk3 présent dans l’archive de la démo. Le jeu propose une variété d’armes bienvenue, offre des modèles de qualité ainsi que de nouveaux effets visuels modernisant – sans le dénaturer – l’aspect graphique du jeu original et, surtout, est extrêmement sanglant, ce qui rend le feeling des gunfights littéralement viscéral. Si le développeur tient ses promesses dans l’amélioration du level design des différents niveaux de la campagne solo et en offrant un mod Coop de qualité, Brutal Wolfenstein pourrait devenir un mod incontournable, au grand dam des défenseurs de la démocratie cités dans cet article. Gageons que la France saura s’inspirer de la grandeur des États-Unis d’Amérique et adoptera, elle aussi, une nouvelle taxe sur les jeux vidéo qui sera investie dans les soins psychiatriques car on ne le répétera jamais assez : les jeux vidéo sont DANGEREUX.

4 Commentaires


  1. Que les bergers allemand ouvrent les portes encore ça passe.
    mais de laisser des soldats nazi agoniser pendant plusieurs minutes non,
    et surtout de les achevés alors qu’ils se rendent est inadmissible avec autant de réalisme.

  2. Super sympa dans la digne lignée de brutal doom ^^ par contre j’arrive pas à voir le hud en jeu et savoir ou ça se règle, du coup je ne vois ni ma vie ni mes munitions.
    J’ai aussi des “blocs transparents” que je peux pas traverser (comme les flaques de sang, les gouttes au sol, c’est comme s’il y avait quelque chose au milieu) probablement les sprites encore à régler.

Connectez-vous pour laisser un commentaire