Bonjour, c’est Jacques Toubon. J’avais promis de ne pas intervenir, mais là c’est un peu trop fort de café. Je ne comprends pas, il semblerait que les messieurs créateurs de ce jeu soient des français, de bons parisiens, et pourtant ils ne respectent en rien la langue de Ronsard, Colette et Matthieu Humilité. Déjà que le nom de leur entreprise soit un aberrant mot valise, même une fois traduit, mélange d’un acronyme breton et du mot logiciel, j’apprends que leur dernier jeu s’appelle Ghost Recon Wildlands. Je m’étrangle, surtout que Reconnaissance Fantôme, Pays Sauvage est un nom parfait pour un jeu vidéo.

Alors certes, ils proposent des mises à jours gratuites, (avec notamment du JcJ) ce qui est une bonne chose, mais ils pourraient faire plus d’effort. Je suis d’ailleurs disponible s’il veulent rendre plus français leur prochain Credo de l’Assassin ou Cri de Loin.