Vidéo de l’alpha 3 prévue pour demain

L’objectif de Lichdom: Battlemage est simple : vous mettre dans la peau d’un magicien, mais pas un type en robe qui lance des éclairs en restant caché derrière ses copains. Non, dans Lichdom vous incarnez un mage de combat ultra puissant capable de lutter au corps à corps avec des démons de cinq mètres de haut.

Le jeu a beaucoup de points communs avec le dernier Shadow Warrior : un héros agile, aux attaques mortelles, mais néanmoins fragile. Vous traversez des niveaux relativement linéaires, peut-être trop longs, avec des ennemis pas très variés, et vous combattez également quelques bosses. De Shadow Warrior, il manque les dialogues tranchants, le gore et les arènes remplies de vingtaines de monstres.

A la place, les développeurs vous proposent un système de magie dans lequel vous concevez vos propre sortilèges : vous démarrez le jeu avec des boules de feu qui font 60 points de dommage, mais deux heures plus tard vous vous téléportez dans un déluge de feu en faisant pleuvoir des météores de glace su vos ennemis enflammés. L’évolution de vos pouvoirs, la possibilité de les faire évoluer, de les personnaliser pour devenir infiniment plus puissant que vous ne l’étiez déjà au début est assez grisante et vous pousse à progresser, même si le scénario, les niveaux et les graphismes n’ont rien d’exceptionnel.

Lichdom: Battlemage est un jeu destiné aux joueurs avides de puissance qui souhaitent incarner un mage de combats badass aux pouvoirs de destruction sans pareil.

Le titre est en développement depuis deux ans. Il est passé en accès anticipé sur Steam il y a trois mois. Il en est à sa seconde alpha (20€) et c’est à cette itération que j’ai joué durant trois heures. Une nouvelle alpha sortira lundi et sera accompagnée d’une augmentation de prix (25€). Sortie finale prévue pour le 26 août.