On aimerait bien aimer Riddick Dark Athena, mais Starbreeze et Atari ne nous rendent pas la partie facile : on savait déjà que le jeu sortait en retard en Europe (le 24 avril, contre hier aux USA), on savait aussi que la partie Dark Athena était faiblarde par rapport au remake d’Escape from Butcher Bay… et voilà qu’on apprend que le jeu est pourri de DRM.

VE3D explique qu’Atari limite le jeu (sur PC) à trois installations maximum, et qu’on ne peut pas regagner des installations. Autrement dit, ça nous donne une version commerciale qui arrive plus tard et qui marche moins bien que la version piratée déjà disponible. Chapeau.