JeuxActu met en ligne une preview de Bioshock qui spoile pas mal le début du jeu. L’article est un peu long et ne contient pas d’énorme révélation sur Bioshock, mais tout de même pas mal de petits détails.

Ainsi, on a enfin un exemple de «choix moral» à prendre, tel que le souhaite Ken Levine, gourou du game design chez Irrational Games, qui a l’air de planer grave depuis que Bioshock l’a sorti de l’anonymat.

Le choix moral, donc : quand on tue un “Big daddy”, les protecteurs en scaphandre des “Little sisters”, on a un choix binaire qui s’affiche à l’écran. On peut tuer ou sauver la petite fille. Si on tue, on récupère de l’Adam, la substance magique qui permet de survivre et d’obtenir des pouvoirs. Si on décide de sauver la gamine, en revanche :

C’est en choisissant de sauver cette jeune fille que l’image sera la plus violente. Un électrochoc visuel puisqu’on assistera à un exorcisme aux premières loges avec tous les cris lugubres qui vont avec. Flippant.

Déception : on est tout de même très loin de la complexité morale annoncée par Levine. Ceci étant, le problème du choix moral dans Bioshock est probablement un poil plus profond. Dans les FPS, personne n’hésite un seul instant à tirer sur un monstre ou sur une créature vaguement humanoïde. Il est pratiquement impossible de ressentir de l’empathie pour des êtres numériques qui ne nous ressemblent pas. C’est face à êtres humains normaux et innocents que l’on peut se sentir mal à l’aise à l’idée de les tuer pour profiter de ce qu’ils possèdent.

Et c’est bien le souci des ennemis de Bioshock : une petite fille squelettique aux yeux oranges et armée d’une seringue géante, des mecs en scaphandre, d’autres masqués, des chirurgiens fous, des filles en jupons armées de crochets géants… On est dans un bestiaire monstrueux de cirque fantastique, pas dans un monde connu. Difficile dans ces cas-là d’espérer de grands «choix moraux» de la part des joueurs, qui y verront juste ce qu’on voit dans la plupart des FPS : des monstres à buter sans distinction.

Ceci étant, c’est tout de même super joli.



Encore neuf images :

[–SUITE–]