Cauldron, le développeur, avait déjà publié une toute petite page sur son Gene Troopers, et c’est maintenant Playlogic, son distributeur, qui fait de même, toujours avec le même souci d’économie.