Ghost Recon 2 étant sorti il y a quelques jours aux Etats-Unis, les reviews commencent à affluer. Il faut reconnaître que nous nous méfions particulièrement de cette pseudo-suite, apparemment plus tournée vers l’action que le réalisme, gros point fort du premier.

  • Worthplaying (8.3/10) trouve l’IA assez bonne, l’ambiance sonore excellente et même si le gameplay est moins riche que celui du premier épisode, il reste sympa.
  • Gamespy (4.5/5) regrette que l’emplacement des ennemis soit prédéfini et ne change jamais, ce qui cause une progression à base de quicksave/quickload, mais aime tout le reste. Ils résument leur test par : “If you’re a fan of the series, I think it’s safe to say that you’ll have a blast with Ghost Recon 2” duquel on doute quand même.
  • IGN (8.8/10) trouvait le premier Ghost Recon trop rigide, chiant et réaliste, et préfère ce nouvel épisode, plus accessible et fun. On retiendra un magnifique ” a game not only made for consoles, but made specifically for Xbox” dans les bons points.
  • Gamepro (3.5/5) est un peu à l’opposé des autres sites : ils regrettent la pauvreté de cette suite, la médiocrité de l’IA et l’extrême linéarité du gameplay (en l’opposant à celui du premier). “This isn’t the Ghost Recon you know and loved years before”. Bizarrement, ils lui donnent quand même une très bonne note.

Tous semblent avoir bien aimé les missions en solitaire, où l’on possède un M29 apparemment surpuissant et l’ambiance, visuelle comme sonore.

Même si les notes reçues laissent penser qu’il s’agit d’un bon jeu, il est dommage de voir qu’il ne s’agit que d’une version allégée du premier épisode, ce qui représente un énorme gâchis.