Après une année plutôt bonne en 2003, 2004 fut une année exceptionnelle pour les FPS. Exceptionnelle à plusieurs niveaux : un joli nombre de jeux très bons et excellents, mais aussi un nombre record de daubes. 2004, ce fut aussi l’année des suites : UT2004, DOOM 3, Battlefield Vietnam, Medal of Honor: Pacific Assault, Half-Life 2, Tribes 3, GoldenEye 2, Halo 2, Metroid Prime 2, Thief 3, Splinter Cell 2, Ghost Recon 2, Hitman 3… et j’en oublie sûrement. Mais voyons donc tout ça plus en détails.[–SUITE–]Cette année, on a eu droit à 65 FPS, contre 36 en 2003 et 32 en 2002. C’est beaucoup. Ça devrait encore augmenter l’an prochain, puisque j’ai dénombré plus de 120 FPS annoncés à ce jour. Et qui dit augmentation du nombre de FPS dit augmentation du nombre de daubes, ce qui se vérifie grandement cette année.

Heureusement, 2004 aura tout de même vu une vingtaine de FPS de bonne qualité, dont 8 très bons ego-shooters. Une année exceptionnelle, on vous dit.

Les FPS auxquels personne n’a joué (4)

Ashen : un FPS pour N-Gage. On n’en sait pas plus, sinon que c’est sorti et que les ventes françaises doivent être proches du néant.

Greg Hastings’ Tournament Paintball : un jeu de paintball sur la Xbox. Sorti aux USA, il ne semble pas prévu qu’il arrive un jour en France. On ne saura peut-être jamais ce qu’il vaut.

Robotech: Invasion : un jeu de mechs sur consoles, avec une petite composante FPS. C’est sorti aux USA, la sortie française est sans cesse repoussée, au point qu’on a arrêté de chercher à savoir quand ça arriverait.

Transformers : le même genre que le précédent, mais déjà sorti en vrai

Les pires jeux de l’année (25)

Petite précision : sur ces 25 bouses, 6 titres datent en fait de 2002 ou de 2003 et certains étaient déjà dans les classements des années précédentes. Ils doivent leur place ici à un distributeur français mal avisé, qui a probablement trouvé tout ça dans une pochette surprise.

Alcatraz: Prison Escape : un vieux FPS d’il y a deux ou trois ans ressorti à 15 euros (trop cher) par un distributeur français peu regardant.

America’s 10 Most Wanted : sans cesse repoussé depuis début 2004, ce jeu de chasse au Ben Laden aurait dû sortir hier à 8 euros. J’avoue ne pas être allé vérifier.

Battle Engine Aquila : arrivé sur PC en France en avril dernier avec plein de mois de retard sur la version US et encore plus sur la version console, BEA s’oublie facilement.

Breed : une vidéo vaut parfois mieux qu’un long discours. L’un des FPS qui nous aura le plus fait rire cette année, bien involontairement

Counter-Strike: Condition Zero : elle est bien bonne.

FBI: Hostage Rescue : je ne comprends pas trop comment c’est arrivé jusqu’en France, mais c’est bel et bien sorti. Sous un autre nom, tout de même (FBI: Rescue Ops).

Firestarter : à jeu extrême, test extrême.

GoldenEye: Rogue Agent : je suis un GoldenEye qui n’est pas la suite du premier, qui n’utilise pas James Bond, qui est développé en un an pour consoles, je suis… je suis… je suis ? raté.

Kreed : concurrent potentiel de DOOM 3 en 2002, Kreed est devenu une sorte de blague. Édité en France par Acclaim, mort deux semaines plus tard.

KumaWar : grand vainqueur dans la catégorie des FPS opportunistes, KumaWar est aussi chiant qu’il est laid.

Marine Heavy Gunner: Vietnam : un énième FPS sur le Vietnam. Son seul avantage : il est moins cher que les autres.

Marine Sharpshooter II: Jungle Warfare : rebaptisée Marine Sniper en France, cette suite de Marine Sharpshooter tient ses promesses de médiocrité. Un jeu Jarhead.

Mob Enforcer : ça n’a pas l’air d’être sorti en France mais qu’importe : ça a l’air très très mauvais. Prévu sur Xbox sous le titre de Chicago Enforcer.

Mortyr II : la digne suite du pire FPS de tous les temps (à l’époque). Honnêtement, on ne comprend pas comment ça a pu être développé, comment un éditeur a pu signer ça et comment ça a pu arriver jusqu’en France.

Nitro Family (notre test) : un ratage, un vrai. Le développeur a fermé ses portes.

Psychotoxic : sorti pour l’instant uniquement en Allemagne, Psychotoxic devrait arriver en 2005 dans le reste de l’Europe. Ça a l’air farfelu mais surtout très raté.

Revolution : comme Alcatraz, un vieux FPS ressorti par un distributeur français qui ne devait pas trop s’y connaître

Sabotain: Break the rules : un FPS/RPG raté.

Secret Service + sa suite : pour du budget, c’est pas si nul. Pour un FPS, par contre…

Shadow Force: Razor Unit : vieux bidule ressorti par toujours le même distributeur

Star Wars: Battlefront : une crotte développée en un an pour être vendue avec les DVD Star Wars. L’idée était pourtant bonne.

Söldner : un long discours vaut parfois mieux qu’une vidéo : sans la concurrence des nombreux titres à prix cassés qui pourrissent cette section, Söldner pourrait facilement être nommé étron de l’année, tant il est raté sur tous les points : graphismes laids, jeu ultra-buggé, solo sans intérêt, multi à chier… la grande classe, somme toute.

Torrente : un FPS/TPS espagnol dont on a parlé à l’occasion de sa sortie américaine. Il n’est pas prévu en France, ce qui tendrait à prouver qu’il existe dans l’univers une entité divine à notre écoute.

Western Desperado : un jeu Jarhead, déjà dans le classement l’an dernier. Il y est de nouveau à l’occasion de sa sortie française.

Les FPS bofs (16)

Battlefield Vietnam (notre test) : Ça n’est pas mauvais, mais était-ce nécessaire ?

Breakdown : une tentative de faire du combat au corps à corps en vue subjective sur Xbox. Riddick viendra enfoncer tout ça.

Call of Duty: United Offensive : un add-on trop court et pas si terrible.

Call of Duty: Finest Hour : Call of Duty sur consoles, ça a l’air trop bien

Dead Man’s Hand (notre test) : un petit FPS western pas cher, sympa mais pas mémorable.

Killzone : un FPS console finalement très commun

Men of Valor (notre vidéo test) : le Vietnam par les créateurs de MoH:AA, ça n’a pas grand chose de formidable.

Purge: Jihad : une mise à jour de Purge, le FPS/RPG auquel personne ne joue

Savage : MC2 l’a sorti en France avec plus d’un an de retard. Du coup, personne n’y joue. C’est très dommage.

Serious Sam Advance : Serious Sam sur GBA

Serious Sam: Next Encounter : un nouveau Serious Sam, totalement oublié, sur PS2 et GameCube.

Shadow Ops: Red Mercury (vidéo chiante) : Zombie Studio tente de cloner MoH:AA au Proche-Orient. On a vu pire, mais on voit surtout bien mieux ailleurs.

Tron 2.0: Killer App : portage raté de Tron 2.0 sur Xbox.

Unreal 2 Xbox : portage raté d’Unreal II sur Xbox. Bizarre, j’ai l’impression d’avoir déjà écrit ça…

Vietcong Purple Haze Xbox : portage raté de Vietcong sur Xbox. Eh, je me répète, mais c’est pas de ma faute si tous ces portages sur Xbox sont moisis. Notez, les portages vers le PC sont généralement encore pire.

World War Zero: Iron Storm : Iron Storm sur console, ça ne prend pas très bien

Les FPS OK (12)

Deus Ex: Invisible War : sorti en France en 2004 après avoir été patché, Deus Ex 2 est bien souvent dénigré pour ses besoins en hardware et sa simplification parfois un peu exagérée. Il reste tout de même un très bon FPS/RPG.

Ghost Recon 2 : uniquement disponible sur consoles pour l’instant, ce Ghost Recon 2 n’a plus grand chose à voir avec son grand frère. Si on fait abstraction de ça, ça a l’air pas trop mal.

Halo 2 (notre test) : un gros add-on vendu 60 euros.

Hidden & Dangerous: Sabre Squadron : un gros add-on vendu 15 euros.

Hitman: Contracts : un troisième épisode de transition plutôt moyen. Ça n’est pas tout à fait un pur FPS, mais bon…

Medal of Honor: Pacific Assault (notre test) : comme Medal of Honor: Allied Assault avant lui, MoH:PA n’est pas une grosse bouse. C’est même un jeu plutôt correct, si on aime le thème et les ennemis plus cons qu’un bébé tout justé né.

Metroid Prime 2: Echoes : on prend les mêmes et on recommence, mais avec du multi cette fois-ci

Rainbow Six 3: Black Arrow : joli hit pour Ubi, qui a squatté le Xbox Live avec ce titre.

Second Sight : quand les développeurs de TimeSplitters se lancent dans l’infiltration et les pouvoirs magiques, ça donne Second Sight sur consoles. Ça sort sur PC en 2005.

Splinter Cell: Pandora Tomorrow (notre test) : un solo pas formidable, un multi excellent mais gâché par le portail Ubi.com.

Thief: Deadly Shadows (notre test et une analyse sociologique de l’IA du jeu) : paru en France sous le titre “Dark Project: Deadly Shadows”, c’est l’une des petites déceptions de l’année, surtout à cause de son IA. À part ça, c’est tout de même très bon. Une putain d’ambiance, aussi.

Vampire The Masquerade: Bloodlines (notre test) : ç’aurait pu être l’une des perles de l’année, s’il n’y avait pas eu tous ces bugs… En tout cas, malgré ses graphismes ratés, Vampire Bloodlines est une belle réussite de FPS/RPG.

La crème de la crème (8)

DOOM 3 (notre test) : un excellent solo, un moteur graphique impressionnant, une ambiance sonore formidable, une mise en scène réussie. Ça valait la peine d’attendre.

Far Cry (notre test) : c’est un peu la bonne surprise du début 2004 : plein de streums, un jeu bourrin, une petite liberté de mouvements, un super moteur 3D… Avec son premier FPS, Crytek entre dans la cour des grands.

Half-Life 2 (notre test) : l’Arlésienne est enfin arrivée. Sans être la révolution qu’attendaient certains, Half-Life 2 est tout de même un très bon FPS doté de chouettes graphismes. Le scénario est par contre à se rouler par terre.

Joint Operations: Typhoon Rising (notre test) : le meilleur jeu multi de l’année. L’add-on Escalation, qui sort en février en France, s’annonce par contre décevant.

PainKiller (notre test et celui de l’add-on) : moteur 3D au top, artwork superbe et varié, gameplay basique mais sympa : PainKiller est un très bon jeu en solo… et également un jeu en solo en multi, puisque personne n’y joue sur le net.

The Chronicles of Riddick: Escape from Butcher Bay : très bonne surprise de l’été dernier sur Xbox, Riddick est sorti sur PC début décembre aux USA (il arrive dans un mois en France). C’est très court mais c’est très bon. La version PC est dotée d’un commentaire audio des développeurs. Le moteur 3D pourrait à l’aise faire de l’ombre à celui de DOOM 3.

Tribes: Vengeance (notre test) : un très bon jeu… auquel personne ne joue. Il faut dire que VU Games, tout occupé qu’il était à vendre Half-Life 2, ne lui a fait aucune promo.

Unreal Tournament 2004 : un très bon jeu en multi. C’est surtout le support d’un très grand nombre de très bons mods.

2004 était l’année des suites, 2005 devrait être l’année des nouvelles licences : les gros jeux annoncés pour l’an prochain se nomment Brothers in Arms, S.T.A.L.K.E.R., Boiling Point, F.E.A.R., Black, Bet on Soldier, Call of Cthulhu, Darkwatch, Killer7 ou Pariah. Oh, bien sûr, il y a aussi de nombreuses grosses suites (Battlefield 2, Splinter Cell 3, Hitman 4, Medal of Honor: Dogs of War, Unreal Championship 2 ou Rainbow Six 4), mais on en parle pour l’instant beaucoup moins que des autres.

2005 a en tout cas tout pour être une autre grande année pour les FPS. On aura même droit pour la première fois à des FPS réellement adaptés à la console, avec Oddworld Stranger’s Wrath et Unreal Championship 2. On imagine que l’usage des moteurs physiques devrait encore augmenter.

Dès lundi prochain et durant toute la semaine, nous regarderons en détails ce que 2005 nous réserve, jeu par jeu.