Chaque semaine ou presque, je vous propose de faire un récapitulatif des FPS sortis dont personne ne parle et ne parlera pour leur offrir un peu de lumière grâce à la notoriété internationale de NoFrag.

Suite à une invasion alien, vous êtes bloqué chez vous, au dernier étage d’un immeuble qui sent bon l’URSS. Il vous faudra survivre et faire attention à des robots-aliens capables de traverser les portes (ou alors c’et un bug).

À ne pas confondre avec l’enthalpie, Delta-G est un FPS qui joue sur la gravité. On avait réalisé une petite preview sur NoFrag. Puis on a totalement oublié ce truc. Pour notre défense, le seul gars qui adorait le jeu n’est plus dans la rédaction. D’ailleurs, il a quitté NoFrag juste après cette preview : dépression et alcool.

Un jeu d’énigmes à la première personne dans une univers sous LSD. Malheureusement, la rédaction actuelle n’achète plus de drogues avec l’argent des lecteurs.

Le titre est assez explicite pour que je ne fasse aucun commentaire.

Un FPS bien naze avec des gros pixels et des armes qui prennent la moitié de l’écran. Indice : la qualité du jeu se cache dans son titre.

Une simulateur de masturbation. Baladez-vous dans la rue et n’hésitez pas à déverser votre semence sur les habitants.

C’est comme No Man’s Sky mais sans les promesses. Impossible d’être déçu donc. Il est aussi jouable en coopération jusqu’à 4, l’aide de vos amis est fortement nécessaire pour venir à bout d’une horde d’aliens sans animations.

  • SECTOR 40: The Soviet Legacy, sorti le 20 mars. Page Steam.

Un jeu d’enquête/exploration en Sibérie sous l’URSS. Vous partez à la recherche d’un centre d’étude psychiatrique dans une vieille mine de charbon. Oui, cela n’a aucun sens.

Ambiance PS1 pour ce rétro-FPS psychédélique, illisible avec un gars qui tourne en rond avec une fourche pendant l’ensemble du trailer. 

Un Rust-like uniquement solo.

Survivez face à des vagues de monstres divers : zombies, squelettes… dans un FPS qui semble dirigé par Michael Bay tellement ça explose de partout.

Votre dose hebdomadaire d’horreur et lampe-torche.

7 Commentaires


  1. C’est pas la bonne vidéo pour Weed Farmer Simulator (ce message peut être effacé).

  2. Mais en fait maintenant tu prends n’importe quel open world, tu crées une animation rigolote (c’est un bien grand mot), tu mets un titre en rapport et tu le vends 9,99€ sur steam et ils disent rien non ?

    Enfin j’sais pas mais techniquement j’vois par exemple pas de différence entre goat simulator et wanking simulator, à part que dans l’un y’a une animation de chèvre et dans l’autre une animation d’un mec qui se branle. Au final tu te ballades et tu défonces tout.

    Y’a 20 ans, c’était gratuit et on appelait ça un mod.

    On est d’accord qu’on est sur une régression là quand même non ?

  3. > gd*T : Steam a élevé au rang d’art le fait d’arnaquer ses clients en leur vendant de la merde. Et les gens les vénèrent et gueulent quand un concurrent se lance…

  4. NzX_ vient de se rendre compte que la plupart de ces jeux utilisent des assets téléchargés.

    Sinon la palme d’or du trailer le plus surfait revient à Waves of death. (Hé, peut-être qu’ils n’essaient pas de cacher la misère, ça peut être vraiment un bon jeu………..)

Connectez-vous pour laisser un commentaire