Selon Kotaku et Jason Schreier, EA aurait annulé un spin-off de Star Wars: Battlefront. Le projet, nom de code “Viking“, était développé conjointement entre EA Vancouver (Need for Speed, Fifa) et Criterion (Burnout, Need for Speed). Une vision différente entre les deux studios couplé au fait qu’EA a refusé de donner plus de temps au développement ont mené à l’annulation du projet par Electronic Arts. Voilà. Mais que les fans de Star Wars se rassurent, EA bossent toujours sur une suite pour Jedi Fallen Order (Respawn) et un autre truc “inhabituel” par EA Montréal.

Une règle simple pour vous, les éditeurs : si ça commence par “Star”, pas besoin d’en faire un FPS : Star Wars, Stargate, Star Trek, Star Académie, Star Citizen…

14 Commentaires


  1. Toujours autant déçu de n’avoir jamais eu en dehors de mods, des jeux sur l’univers de Stargate

  2. À part au lancement, Battlefront 2 se joue maintenant bien entre deux bières.

    Par contre un FPS où on écrase des oranges dans la gueule des candidats de star académie avec des pouvoirs fausses notes, ça peut être drôle.

  3. @poca123

    Attends que Netflix s’empare de la licence et décide de remettre le truc à la mode. Ça viendra, ces gens là n’ont aucun scrupule tant qu’y’a du pognon à se faire t’inquiète.

  4. @poca123

    Attends que Netflix s’empare de la licence et décide de remettre le truc à la mode. Ça viendra, ces gens là n’ont aucun scrupule tant qu’y’a du pognon à se faire t’inquiète.

    Si il y a Christopher Judge, je me réabonne !

  5. Faut être né à quelle époque ? Parce que j’ai toujours trouvé ça méga naze Stargate. Hormis peut-être le film de 94′, le reste …

    Faut être né à quelle époque ? Parce que j’ai toujours trouvé ça méga naze Stargate. Hormis peut-être le film de 94′, le reste …

  6. Tu faisais déjà probablement de la batterie dans un groupe de grunge pendant que je mangeais encore mes weetabix au goûter devant Stargate (ou ça passait le samedi soir ?)

    Blague à part, c’est un peu comme Doctor who, soit tu kiffes, soit tu détestes. Si t’as découvert SG1 entre tes 7 et 10 ans, il y a plus de chance que tu kiffes.

Connectez-vous pour laisser un commentaire