Alors que GeForce NOW est disponible pour tous depuis quelques jours, Nvidia annonce qu’Activision-Blizzard a décidé de retirer ses jeux du catalogue. Adieu des titres comme Overwatch, World of Warcraft ou le remastered horrible de Warcraft III. C’est donc une plutôt bonne nouvelle finalement. On peut donc remercier Nvidia de faire le ménage, contrairement à Steam. Bon, vous perdez aussi le plutôt bon Call of Duty: Modern Warfare.

 

12 Commentaires


  1. Très bizarre cette info. Je ne comprends même pas comment ils peuvent “retirer leurs jeux de GeForce Now”. GeForce Now, pour moi c’est juste un PC virtuel. Si on a acheté le jeu sur PC, on devrait avoir le droit d’y jouer sur le PC qu’on veut. Ou peut-être qu’ils ont créé des limitations techniques pour empêcher le jeu de tourner sur des machines virtuelles, afin de lutter contre le cheat ou un truc chelou dans le même genre ?

    Je suis curieux de connaître la raison de cette décision.

  2. C’est un problème de cheat.
    Shadows avait le même problème à son lancement, cs:go ou overwatch ne se lançait pas (écran noir puis deco). Depuis steam à lancé le mode stream permettant de jouer à cs:go depuis une VM.
    Je suppose que Blizzard a du whitelister l’IP range du cloud de NVidia pour que ca marche et que c’est cette whitelist qui a sauté.

  3. Très bizarre cette info. Je ne comprends même pas comment ils peuvent “retirer leurs jeux de GeForce Now”. GeForce Now, pour moi c’est juste un PC virtuel. Si on a acheté le jeu sur PC, on devrait avoir le droit d’y jouer d’y jouer sur le PC qu’on veut. Ou peut-être qu’ils ont créé des limitations techniques pour empêcher le jeu de tourner sur des machines virtuelles, afin de lutter contre le cheat ou un truc chelou dans le même genre ?

    Je suis curieux de connaître la raison de cette décision.

    Je crois qu’il y a effectivement eu du changement sur cette nouvelle version de Geforce now. Leur site propose un moteur de recherche qui affiche si les jeux sont compatibles ou non :

    Image

    Image

    Mais effectivement, j’aimerais connaître la raison de cette décision.

  4. Ah bah voilà, heureusement que tu es là Industrias, désormais on sait comment Activision Blizzard fonctionnent.

  5. Ils ont peut-être signé une exclu catalogue avec un autre fournisseur de streaming comme Stadia.

  6. Ah bah voilà, heureusement que tu es là…

    Tu veux que je dise à tout le monde que ton vrai nom c’est travers de porc sel-poivre ?

  7. Ah bah voilà, heureusement que tu es là…

    Tu veux que je dise à tout le monde que ton vrai nom c’est travers de porc sel-poivre ?

    … cotelette curry-piment, c’est toi ?

  8. Ah bah voilà, heureusement que tu es là…

    Tu veux que je dise à tout le monde que ton vrai nom c’est travers de porc sel-poivre ?

    Mais qu’est ce qui t’arrive…? Pourquoi tu dis rien, tu fais la tronche ou quoi ??!!

  9. Je ne comprends pas trop l’argument du cheat, les jeux sont associés à un compte. Si t’es cramé, t’es ban sur ton compte.
    Le seul argument valable de mon point de vue dans l’affaire c’est Google stadia effectivement qui ramène sa fraise.

    Dommage pour ces jeux, le service fonctionne hyper bien chez moi sur la bbox.

  10. C’est peut-être pour lutter contre le smurf, ou le boost, ce qui est une sorte de triche étant donné que tu manipules le système de matchmaking. Je dis ça, j’en sais rien… Ce sont juste des hypothèses.

  11. Un début de non-réponse sur le forum de geforce now :
    Yes, we know the recent game removals are disappointing. We’re disappointed, too. In an ideal world, every game would be playable on GeForce NOW, and that’s the kind of world we’re working toward. But the reality of the situation is that this is a new area in gaming: cloud streaming. There are both technical and business hurdles that must be cleared when we’re bringing a game to the service. We’re working to clear those hurdles in the background, but you won’t see every part of that process. Please be patient. We’re working hard to make as many games available as possible.

Connectez-vous pour laisser un commentaire