La mise à jour Wastelanders de Fallout 76 annoncée à l’E3 2019, qui devait sortir à l’automne dernier avant d’être finalement repoussée à 2020, débute le 17 janvier une phase de test avec quelques centaines de joueurs et cela uniquement sur PC. Si vous voulez y participer, il est d’ailleurs toujours temps de s’inscrire par ici.

Rappelons que cette mise à jour doit apporter de nombreux changements à la catastrophe qu’était Fallout 76 lors de sa sortie : nouvelles quêtes, des PNJs, des dialogues avec choix et conséquences (assez incroyable dans un Fallout…), des compagnons ainsi que deux nouvelles factions (Settlers et Raiders). D’ailleurs, Bethesda promet des interactions plus proches d’un Fallout 3 que 4 alors que qu’il n’est pas du tout prévu pour cela à la base. Ce sera peut-être l’occasion de remettre les pieds dans les Wastelands pour faire une nouvelle critique et savoir si Fallout 76 est toujours mauvais. Rappelons d’ailleurs que le jeu devrait arriver sur Steam cette année.

5 Commentaires


  1. C’est bien trop tard: Bethesda a déjà clairement monter son mépris des joueurs via Fallout 76 (a travers le jeu en lui même mais aussi leurs rapports avec les joueurs et leur communication), je doute que quelques rustines y change grand chose.
    C’est comme pour Anthem, ces deux titres se sont déjà forger une tel réputation merdique qu’il en faudrait beaucoup pour renverser la tendance.

    En ce qui me concerne ces deux titres peuvent bien crever de leurs belles morts, c’est pas ça qui va m’attrister.

  2. Fallout 76 c’est comme une grosse fête bourrée d’alcool et de drogues. Tu y va vers 22h, quand ca commence à battre son plein, et tu barres vite fait à 2h quand ça commence à vomir/pleurer.

  3. oOMatt Moi j’ai très peu farmé le jeu à cause de son aspect coquille vide, même si certains aspects y étaient déjà plaisants. C’est peut-être l’occasion d’y retourner un peu, histoire de pas avoir casqué le jeu au prix fort pour rien 🙂

  4. Retirer les PNJ d’un Fallout c’est retirer tout son intérêt : justifier les quêtes, faire vivre l’univers, investir le joueur pour/contre une faction.
    Ils croyaient qu’on jouait à Fallout pour son moteur graphique, ses gunfights, ou ses bugs ?
    J’y ai joué, j’ai vomi. Ils peuvent en faire ce qu’ils veulent, je reprendrai plus jamais le risque sur cet opus là.

Connectez-vous pour laisser un commentaire