Annoncé en 2017, GTFO est développé par le studio 10 Chambers Collective fondé par des anciens d’Overkill et notamment Ulf Andersson, créateur de PAYDAY. S’il garde l’aspect coopération à quatre joueurs, ce nouveau projet propose une expérience très différente. Après plusieurs sessions de bêtas il y a quelques semaines et une preview rédigée par nos soins, le jeu est sorti en accès anticipé sur Steam la semaine dernière. Si vous avez suivi le jeu jusque là, vous vous demandez peut-être si le jeu vaut les 30€ qu’il demande en l’état actuel.

Pour rappel :

GTFO propose à quatre joueurs de jouer en coopération dans des niveaux fermés qui sentent fort le glauque et sont teintés d’aléatoire. En effet, si  la disposition des murs et l’agencement des pièces ne changent pas d’une partie à une autre, les ennemis et les objectifs sont placés différemment à chaque fois. Ce qui propose déjà une certaine dose de rejouabilité. De toute façon, vous allez forcément refaire plusieurs fois les mêmes niveaux avant de les terminer vu la difficulté du jeu. GTFO se veut être une expérience hardcore : il est très difficilement envisageable de jouer sans communiquer avec ses comparses ou à seulement deux joueurs. Évidemment, la victoire en est d’autant plus grisante. Personnellement, je ne trouve pas le jeu graphiquement impressionant, mais j’ai vu plusieurs joueurs dire qu’ils l’avaient trouvé très beau. Une histoire de goûts. Reste que ça a au moins le mérite de proposer une direction artistique particulière, rappelant très fortement Alien 3 et sa forge futuriste en ruine. En revanche, le design sonore lui est sans nul doute très réussi et participe beaucoup à l’immersion.

Ce qu’il y a de nouveau :

Contrairement à la bêta qui n’offrait qu’un seul niveau, ici l’accès anticipé en propose cinq autres avec chacun leurs objectifs bien précis. Retrouver l’ADN d’un condamné, réactiver le générateur du bâtiment, ou collectionner les IDs des défunts. Pour les trouver, vous devrez la plupart du temps d’abord dénicher un terminal sur lequel taper des commandes vous donnant quelques indices. Puis il s’agira de parcourir très prudemment les pièces qui vous séparent de votre objectif en prenant bien garde ne pas réveiller les hordes d’ennemis qui veillent ça et là. Bien entendu, le jeu s’amuse plusieurs fois à vous forcer à prendre des risques avec, par exemple, des portes qui déclenchent obligatoirement une alarme quand on les ouvre, etc. Quand la situation est sous le contrôle des joueurs, ces derniers iront plutôt éliminer un à un les ennemis isolés et nettoieront ainsi pièce par pièce le niveau jusqu’à leur objectif. Mais si tout dérape il faut réfléchir vite pour trouver une solution : se replier derrière cette porte et la bloquer/défendre avec des tourelles ? Se séparer pour éviter de se prendre des balles perdues ? D’autant plus que les munitions et autres objets sont très rares et qu’il est donc nécessaire de les économiser. Une fois votre mission remplie il faut encore parvenir à s’extraire du niveau en retournant au point de départ et tenir bon jusqu’à la fin d’un décompte. Autant vous dire que GTFO est aussi exigeant qu’il est généreux en moments de stress intense.

Depuis l’accès anticipé, une fois votre mission terminée, vous débloquez l’accès au prochain niveau. C’est le principe des rundowns de GTFO. Chaque rundowns est composé de différents tiers contenant un ou deux niveaux distincts. Pour pouvoir débloquer de nouveaux niveaux, il faut terminer les précédents. Évidemment, plus vous progressez plus la difficulté augmente avec notamment de nouveaux ennemis, moins de ressources et/ou des cartes plus complexes. Pour l’instant, l’ordre des niveaux reste le même à chaque fois que vous lancez le jeu. Mais plus tard, les développeurs ont prévus de renouveler non seulement l’ordre des niveaux, avec des rundowns plus courts par exemple, mais également les cartes en elles-mêmes. Le temps de renouvellement des rundowns ne sera a priori pas toujours le même, comme expliqué dans cette vidéo, pour encore un peu plus de hasard.

Côté technique, le jeu n’est pas exempt de bugs mais il propose quand même une expérience stable la majeure partie du temps. Actuellement, si vous n’avez pas d’amis avec qui jouer, il faudra vous rendre sur un discord (le discord français officiel par exemple avec déjà 500 membres et de quoi trouver des coéquipiers un peu n’importe quand) et, ô mon dieu, jouer avec des inconnus ! Mais pas de panique, la roadmap déjà dévoilée sur le site officiel promet pas mal d’ajouts dont, justement, du matchmaking ! Et plein d’autres choses encore : progression de l’équipement, récompenses, plus d’ennemis et d’environnements, de nouveaux mini-jeux de hacking (qui pour l’instant bloque l’accès à certains conteneurs), etc.

20 minutes de gameplay pour les indécis :

 

Pour résumer :

Même si GTFO n’a pas fondamentalement changé depuis l’alpha, l’ajout de cinq niveaux supplémentaires et de nouveaux ennemis permet déjà de s’occuper plusieurs longues soirées. De plus si l’on en croit les développeurs, le contenu va continuer d’arriver régulièrement dès 2020. À vous de voir si vous souhaitez soutenir un studio indépendant (qui n’a pas prévu de micro-transactions pour financer le jeu) en achetant l’accès anticipé ou si vous préférez attendre la sortie du jeu prévue pour fin 2020.

12 Commentaires


  1. Le côté hardcore me freine un peu, mais alors celui de devoir jouer en coop, là, c’est mort pour moi. Je sais très bien que j’irai pas sur Discord trouver des joueurs et mes potes jouent plus aux jeux vidéo depuis longtemps.

  2. Merci pour ce test de l’EA.. c’est un jeu qui me tente bien en tout cas ! J’espère que ça sera moins contraignant avec un matchmaking qui permet de jouer solo avec des randoms aussi sans forcément vocal.

  3. Il me tente mais je sais que jouer avec des inconnus ça va vite me frustrer, si j’arrive à motiver assez des potes, qui sait

  4. Y’a déjà quelques joueurs sur le discord Nofrag aussi sinon. Quand on dit hardcore c’est plus par opposition aux autres jeux coop du genre. C’est pas non plus insurmontable. C’est probablement pour prévenir que les développeurs insistent là dessus, pour éviter que les nouveaux se mettent à courrir partout en vidant leurs chargeurs. C’est exigeant, tout simplement.

    Pour l’aspect coop, en vrai il commence a y avoir aussi quelques joueurs qui parviennent petit à petit à terminer les niveaux seuls. Mais c’est à force de plusieurs runs et je pense que ça dépend de la disposition des ennemis/objectifs.

    Au pire, le premier niveau est assez représentatif du jeu. Comptez une heure max pour le terminer, ce qui vous laisse de la marge pour vous faire rembourser si jamais ça ne vous plait pas.

  5. C’est prometteur en tout cas, des informations sur de futures maps ? Seront-elles payantes comme ce fût le cas avec Payday ?

  6. Merci beaucoup pour cet article. J’attends ce jeu depuis longtemps mais n’ose pas encore sauter ne pas. Peur de me lasser avec un faible contenu avant que le jeu ne soir complet. Syndrome killing flood 2.

    Le jeu est en acces anticipé mais qu’ en est il de l’optimisation? Il faut une configue de brute ou une vieille petoire de 4 ans peut faire l affaire?

  7. > bah je vois qu’on est dans le même cas belzaran ^^ dur dur d’avoir des potes quand on est pas sociable ! XD
    Par contre le côté hardcore moi ça m’attire carrément ! Marre de me faire chier dans les jeux même en difficulté maximum !

  8. C’est prometteur en tout cas, des informations sur de futures maps ? Seront-elles payantes comme ce fût le cas avec Payday ?

    A priori, tout le futur contenu est annoncé comme gratuit.

    Merci beaucoup pour cet article. J’attends ce jeu depuis longtemps mais n’ose pas encore sauter ne pas. Peur de me lasser avec un faible contenu avant que le jeu ne soir complet. Syndrome killing flood 2.

    Le jeu est en acces anticipé mais qu’ en est il de l’optimisation? Il faut une configue de brute ou une vieille petoire de 4 ans peut faire l affaire?

    Patiente jusqu’à la prochaine mise à jour (à priori début 2020) : il y a bon espoir qu’elle apporte du matchmaking et de nouvelles cartes.
    Le jeu tournait très bien sur une 980ti et 16gb. J’ai pas l’impression que les joueurs avec des petites configs se plaignent des performances du jeu.

    Pour les asociaux, je précise que je suis très très timide mais que je n’ai eu aucun mal à me trouver des parties sur le discord officiel français du jeu. C’est les débuts du jeu, les gens sont sympas et bienveillants. Très bonne ambiance. Si le jeu vous tente, ça serait dommage de passer à côté juste à cause de ce problème.

  9. Merci pour ta réponse.
    Du coup je vais surement me laisser tenter. Pendant que je decoupais des moutons égorgés par mon beau frère au Portugal, des potes l’ont pris.

    Quand je serai de retour du pays des wookies (puisse ma femme ne jamais lire ce thread), je testerai cela et laisserai un petit mot sur la capacité de ma 970 et de mon i5 6600k a faire tourner le bousins.

    D’ici là, je retourne plumer des canards.

  10. Pour les asociaux, je précise que je suis très très timide mais que je n’ai eu aucun mal à me trouver des parties sur le discord officiel français du jeu. C’est les débuts du jeu, les gens sont sympas et bienveillants. Très bonne ambiance. Si le jeu vous tente, ça serait dommage de passer à côté juste à cause de ce problème.

    Et il faut compter environ combien de temps pour terminer une mission ? Je ne voudrais pas devoir quitter en plein milieu d’une partie par manque de temps et encore moins si c’est avec des inconnus.

  11. Et il faut compter environ combien de temps pour terminer une mission ? Je ne voudrais pas devoir quitter en plein milieu d’une partie par manque de temps et encore moins si c’est avec des inconnus.

    Ça depend évidemment des niveaux, des parties et des joueurs. Mais par précaution il vaut mieux prevoir une bonne heure, ou plus, quand on débute.

  12. Ça depend évidemment des niveaux, des parties et des joueurs. Mais par précaution il vaut mieux prevoir une bonne heure, ou plus, quand on débute.

    Merci.
    Une bonne heure donc pas vraiment un jeu de pause déjeuner. Je vais peut-être quand même me laisser tenter, je trouve qu’il y a une sacrée ambiance.

Connectez-vous pour laisser un commentaire