Deathgarden: Bloodharvest annonce mettre fin à son développement et fermer ses serveurs d’ici la fin de l’année. En attendant l’heure fatidique, le jeu devient gratuit. Après 2 ans de développement, le titre de Behaviour Digital n’a pas su trouver son public malgré un reboot en milieu de parcours. NoFrag n’avait pas été convaincu par la première version ou la seconde version. Difficile de trouver sa place dans le milieu des jeux asymétriques, surtout quand Dead by Daylight occupe déjà l’espace et qu’il est lui aussi développé par Behaviour Digital. L’absence de prise de risque de Deathgarden sur le segment et son équilibrage à la ramasse ont probablement été les premiers clous sur le cercueil, et les développeurs n’ont jamais su comment rattraper la chose. Goodnight, sweet prince.

2 Commentaires


Connectez-vous pour laisser un commentaire