Le service de streaming de Google sera disponible dès le 19 novembre avec un catalogue de 22 jeux. Les premières impressions de nos confrères sont tombées dès aujourd’hui, les avis sont plus ou moins identiques : on est bien loin de la révolution annoncée par Google. Même si le service fonctionne correctement, la plupart des journalistes ont l’impression de se retrouver face à une bêta plutôt qu’un produit fini.

Eurogamer : Voici ce que je veux que Google Stadia soit : Je suis sur YouTube et je regarde une vidéo présentant un nouveau jeu cool. J’appuie sur le bouton Stadia et, en supposant que le jeu soit dans la bibliothèque d’abonnement, je joue instantanément, sur mon téléphone, sur mon ordinateur, sur ma télé, sur tout ce que j’ai sous la main. C’est le rêve de Stadia dans le futur, mais ce n’est pas la réalité de Stadia en 2019.

The Guardian : En fin de compte, le seul avantage réel du système est l’absence d’une boîte sous le téléviseur. Si votre sens de la décoration d’intérieur est plus important que le choix du jeu, le prix, le jeu hors-ligne ou la taille de la communauté, allez-y. Dans le cas contraire, achetez une console de salon.

Ars Technica : Les premiers acheteurs ont plutôt l’impression d’obtenir un produit toujours en bêta. Attendez l’année prochaine pour voir si Google peut résoudre les problèmes et prouver la longévité du service.

Jeuxvideo.com : Ce lancement de Stadia ne se fait pas sans heurts et il faut avoir conscience que, à l’heure actuelle, le service de cloud-gaming de Google est une bêta payante. Il manque en effet beaucoup de fonctionnalités attendues : pas d’assistant Google sur la manette, pas de streaming sur YouTube, définition limitée à 1080p sur ordinateur, impossible de connecter sans fil la manette ailleurs que sur un Chromecast […] La déception peut donc être légitime, mais il faut reconnaître que la technologie mise en place par Google a un gros potentiel.

Gamespot : On peut jouer à des jeux pendant de longues périodes de temps dans des conditions généralement acceptables, mais il est trop facile de se concentrer sur les petits désagréments qui font de Stadia une alternative moins bonne en comparaison aux jeux traditionnels sur console ou PC.

PCgamer : La technologie de Google Stadia peut vraiment fonctionner, mais en l’absence de nombreuses fonctionnalités, Stadia ne sera par le meilleur moyen de jouer à l’un des jeux disponible sur la plateforme.

9 Commentaires


  1. Je comprends vraiment pas ces boites qui se lancent dans un service que personne demande. Ça doit être ça être un capitaine d’industrie visionnaire.

    Lancer un produit pour suivre une mode, c’est une erreur commune. Vu comment l’industrie du jeu video a réussi a Microsoft, pas difficile de comprendre pourquoi Google a decide de se lancer.

    C’est difficilement leur premier echec (si Stadia suit ce chemin). Google glasses, Nexus, Talk, Tango, Wave et il y en a une dizaine d’autres.
    En 2019, si j’étais a la tête d’une entreprise qui peut se reposer sur ses acquis, je demanderais a mes équipes de prendre leurs temps pour sortir un produit fini. Cela dit, vu le succes de certaines EA, ce n’est peut etre pas la plus grosse erreur qu’on puisse faire.

    Il y a un marche pour Stadia mais son principe n’a rien d’une revolution (je me trompe?) en revanche il est simple a comprendre..Qui sait? J’attends de voir la fin de la beta pour enterrer le jeu.

  2. Il y a un marche pour Stadia mais son principe n’a rien d’une revolution (je me trompe?) en revanche il est simple a comprendre..Qui sait? J’attends de voir la fin de la beta pour enterrer le jeu.

    C’est quoi le marché pour Stadia à côté des microsoft pass, de steam/epic/gog et des shadow/xcloud/geforce now?

    Le système d’abo mensuel + prix du jeu rend le truc tellement con de base… Je ne comprends vraiment pas le positionnement sur ce coup-la.

  3. Tu viens de le dire.Si il a assez de place pour ces entreprises, il y en a aussi pour Google. Ou peut-etre pas. J’ai pas fait d’etudes du marche a leurs place. on voit ca sur le long terne.
    Le système d’abonnement + le prix de base d’un jeu, c’est tellement con que ça cartonne depuis World Of Warcraft.

  4. Bah pour 10e par mois t’as un PC capable de sortir de la 4K

    Le game pass et compagnie dispense pas d’avoir un pc ou une console pour y jouer. Là c’est l’inverse, tu loues pas les jeux, tu loues le hardware

  5. Bah pour 10e par mois t’as un PC capable de sortir de la 4K

    Le game pass et compagnie dispense pas d’avoir un pc ou une console pour y jouer. Là c’est l’inverse, tu loues pas les jeux, tu loues le hardware

    Tu n’as pas un pc, tu as accès a un service de gaming. Et tu loues le hardware ET les jeux vu qu’il y a de forte chance que les clefs soient exclusives a Stadia (me suis pas renseigné, je devrais sans doute le faire).

    Dans tous les cas, ils ont intérêt à peaufiner la communication pour que ça passe parce que leur cible de gamerz, ben ils ont déjà des pcs. Donc pour m’abonner, je devrais revendre ma tour/portable pour passer sur Stadia et prier que ma connexion soit assez stable quand j’ai envie de jouer…

Connectez-vous pour laisser un commentaire