Commençons par un petit rappel sur la façon dont fonctionne le marché des clefs de coffres sur Counter Strike: Global Offensive. Dans CS:GO, les joueurs peuvent débloquer des caisses de loot en jouant des parties sur des serveurs monitorés par VAC, le système anti cheat de Valve. Pour les ouvrir il faut nécessairement avoir une clef correspondant au type de caisse gagnée. Ces dernières sont acquises soit via le système d’achat in-game, soit via d’autres joueurs sur le steam market, soit via des sites tiers.

Pour donner une idée de la force de ce marché : pour la clef standard de caisse CS:GO, 862 437 clefs ont été vendues depuis l’ouverture du marché en 2013. Sachant qu’il existe 27 types de clefs différents et que leur prix de vente se situe en moyenne aux alentours de 2.70$.

Historique des prix et volumes de ventes enregistrés pour la CS: GO Case Key, la clef de base.

Valve a néanmoins pris la décision soudaine de mettre un terme à ce marché en annulant la possibilité de revente de ces clefs. Elles seront désormais liées définitivement au compte qui les a achetées. Ils déclarent que ce changement a pour but d’empêcher les réseaux frauduleux de blanchir leur argent via des opérations d’achats/reventes de clefs de coffre. Le communiqué va jusqu’à admettre que :

Actuellement, la quasi totalité des clefs qui sont revendues sur le marché sont supposées être d’origine frauduleuse.

N’étant pas en mesure d’identifier les rares transactions honnêtes de celles qui le sont moins, ils préfèrent mettre un terme aux possibilités de transactions entre particuliers, malgré le fait qu’ill récupéraient une part sur chacune de ces ventes.

Cette fermeture ne concerne que les clefs nouvellement générées depuis le 28/10/2019. Toutes les clefs générées précédemment et/ou encore sur le marché restent négociables et achetables. Autant dire que les prix ont connu une inflation assez cocasse, la clef standard se négociant actuellement autour de 5.20$.

8 Commentaires


  1. A l’origine, quel était l’intérêt (ou la logique) de laisser les gens vendre ces clés ?

  2. Pour toucher de l’argent deux fois ? Genre si tu achètes une clé ingame, 100% de la somme va dans la poche du gros gabe, et si tu l’as revend pour blanchir la thune, gabe touche 30% sur la même clé ! A moins que j’ai loupé un wagon… en tout cas pour que steam renonce à cette manette de pognon générée sans bosser, nul doute qu’une quelconque autorité US a dû leur faire de bons gros yeux.

  3. >

    Pour le coup j’appuie ta théorie. On va bien rigoler quand cette mystérieuse autorité ne ce limitera plus au clé mais à l”ensemble des assets jaune-fluo du marché CS:GO

  4. Lorsque le market sur CSGO se mettait en place, tous les objets de l’inventaire provenant de CSGO étaient vendables (caisses, skin, emoticones, wallpaper …). Les exceptions sont venues après, petit à petit, avec des choses comme les badges d’opération, d’ancienneté ou autre bidule.
    Je pense que c’est resté comme ça un peu par habitude, et parce que Valve prend sa commission sur toutes les transactions du marché comme a dit Zorglomme.

    Mais très tôt elles servaient déjà de monnaie d’échange (les clefs CSGO et TF2), puisqu’on pouvait déjà acheter des jeux avec le porte-monnaie steam.

    J’imagine que ça a dérivé de plus en plus vers des trucs plus frauduleux.

    Je suis surpris par le nombre dans l’article (862 437 clefs standard), ça fait que ~2,3 millions d’euros, c’est que dalle par rapport à ce que le marché des skins a rapporté depuis ses débuts.

  5. 800K clés pour un type de clés. Et il y en a une petite trentaine si j’ai bien compris. Il faudrait évidemment additionner pour connaître le total, car là le chiffre seul ne donne aucune info…

    Pour en revenir au pourquoi des clés vendables, en fait je ne comprends même pas pourquoi ces clés existent. On devrait simplement payer pour ouvrir une caisse. Quel intérêt de rajouter ces clés ?

  6. C’est pas vraiment la question. Il s’agit de comprendre pourquoi on doit passer par l’achat d’une clé, au lieu de simplement payer pour ouvrir.

    Je pense que l’existence des clés, c’est pour rendre plus transparent l’ouverture des clés in-game. En effet, tu joues à CSGO, t’as une caisse, s’il fallait payer pour l’ouvrir, ça te forcerait à sortir du jeu pour faire une transaction, ce qui est un peu moche. Alors qu’avec leur système de clés, tu peux en acheter en avance et les utiliser in game de façon transparente. Il y a moins de friction.

    Une autre solution aurait été de créer une monnaie in-game : tu achètes 100 CS-coin que tu peux utiliser in-game pour ouvrir tes caisses. Mais j’imagine que la monnaie virtuelle se vend moins facilement que des clés.

  7. Ou c’est peut-être le résultats de tests utilisateurs ou de recherches en neuroscience. Qui montreraient que les gens ont un comportement plus compulsif et proche d’un joueur de casino si il y a un intermédiaire entre leur porte-monnaie et la caisse (la clé). Un peu comme au casino où tu mets ta pièce pour faire tourner la machine alors que fondamentalement ca pourrait être remplacé par plein d’autres systèmes (genre payer à l’entrée une certaine somme et pouvoir faire tourner tant de fois la machine avec l’empreinte de ton doigt)… franchement ça serait intéressant d’avoir un insider qui nous renseigne sur ce type de bails profonds !

Connectez-vous pour laisser un commentaire