Les développeurs de Ghost Recon Breakpoint, qui suite à son échec critique a amené Ubisoft à repousser la sortie de trois grosses licences, viennent de se fendre d’un billet dévoilant le futur qu’ils envisagent désormais pour leur jeu. Après des premières semaines plus difficiles que ce qu’ils attendaient, les développeurs vont dans un premier temps se concentrer sur la correction des bugs les plus gênants et il y a du boulot : un premier patch est sorti le 15 octobre et un deuxième doit sortir à la mi-novembre.

Puis, en dehors du contenu déjà annoncé — et qui devrait toujours arriver dès décembre — les développeurs annoncent surtout que suite aux nombreux retours négatifs sur plusieurs points du jeu ils vont s’atteler à répondre aux désirs de la communauté de joueurs : un aspect survie qui impacte davantage l’aventure et sera plus immersif ainsi qu’une refonte du côté loot à gogo du jeu. Dans la continuité de ce remaniement, l’économie du jeu va également être modifiée sans qu’on sache vraiment comment.

Enfin les développeurs promettent également le retour des alliés gérés par une I.A pour les joueurs moches et seuls qui n’ont pas d’amis avec qui jouer.

 

12 Commentaires


  1. bonne démarche, dommage de s’en rendre compte aussi tard mais c’est bien de reconnaitre ses tords et d’essayer de les corriger (coucou Bethesda)

    Pour le coté loot c’est sympa au début mais quand t’as fini le jeu + les missions secondaires (après plus de 40H de jeu quand meme) et que t’es toujours super loin du lvl max et que c’est clairement impossible d’y arriver en solo (je dois etre genre lvl 230 et je loot très rarement de meilleurs objets) c’est assez rageant, j’aurais aimé pouvoir me fixer sur un stuff voir chercher des meilleurs capacités plutot que de changer tout le temps d’arme.

  2. Je ne suis pas sûr de ce que signifie l'”aspect survie qui impacte davantage l’aventure et sera plus immersif”. Si il faut farmer de la bouffe, c’est décidé, je me barre.

    Franchement, s’ils pouvaient commencer par zapper les animations de bivouac et de fast travel, permettre le désassemblage de masse, corriger les chevilles en mousse du héro et mettre un peu de grip sous les roues des véhicules, ça commencerait à ressembler à un jeu.

  3. Ils veulent suivre l’avis de la communauté pour amélioré le jeu au fur et a mesure ? Donc les gens ont acheter une béta au prix d’un jeu neuf …..

  4. >

    Ils se sont plantés, leur jeu est mal fichu, ca arrive, au moins ils le reconnaissent et vont essayer de le corriger.
    Tu t’es jamais planté, t’as jamais foiré un projet, t’es jamais passé complètement a coté du besoin client ?

  5. En fait, je suis allé voir les posts des devs sur le sujet et ça ne m’a pas du tout rassuré.

    En priorité 1, ils ont tous les bugs critiques, je suis carrément d’accord avec ça. Si des gens qui ont acheté le jeu ne peuvent pas y jouer, il faut commencer par là.
    En priorité 2, ils ont un tas de petits bugs gentillets : des trucs graphiques, des notifications pourries, des cas où tu peux te retrouver bloqué mais un petit fast travel te débloque. Je comprend que ces trucs soient pénibles mais je ne pense pas qu’ils passent avant de profonds soucis de gameplay. Par exemple, tu ne peux pas avoir une animation de bivouac de 3 plombes et aucun véhicule près des sites de fast travel. C’est interdit.
    En priorité 3, ils parlent de renforcer l’immersion via l’aspect survie afin de proposer une vraie simulation militaire. W T F ? Il faut se calmer les mecs, c’est pas un arma : on est sur un jeu franchement arcade et le système de loot a un feeling beaucoup plus hack&slash que RPG. L’aspect survie, OSEF.
    Derrière, ils parlent de contenu additionnel game as a service, il est même question de raid. S’ils veulent une base de joueur sur la durée, la répartition de l’effort entre la qualité et la quantité me semble assez difficile à trouver à ce stade.

    Et rien sur les aspects relous de l’ergonomie et des contrôles.

  6. >

    Oui c’est sûr que l’erreur est humaine. Mais après tout n’est pas excusable, il faut regarder le contexte aussi . Là on parle d’un studios qui n’est pas du tout a son premier jeu et ils ont beaucoup de moyens pour le développer . On ne parle pas non plus d’un jeu super innovant qui tente de nouvelles choses ( et qui peut donc être casse-gueule ) , mais d’un jeu d’action classique en tps avec des éléments réalistes et rpg . C’est tout . Donc quand tu prend tout ça en compte, tu vois qu’il n’ y avait aucune raison de se planter totalement .
    Et pour les erreurs , on ne parle pas de quelques petits soucis, mais de gros problèmes pour jouer .

    Donc , vu l’état du jeu, si tu est un peu sérieux comme développeur , tu repousse la date de sortie, par respect pour les gens qui vont te faire confiance et acheter ton jeu pleins pot .

    Parce que sinon, des dévellopeurs qui mettent en vente des jeux qui ne sont pas terminés , et qui l’améliorent au fur et a mesure, ça s’appelle ” jeu en accés anticipé “, mais la différence c’est que le client est au courant que le produit qu’il va acheter n’est pas encore finis, et donc chacun peut faire son choix .

  7. @kefa322 : tu repetes le mea culpa de Guillemot…

    et si il y a pleins de raisons pour se planter, surtout pour l’enorme compagnie qu’est Ubi. Si tu as deja bosse dans une grosse boite tu as du deja voir des decisions (politique) stupides etre validees et ne pas pouvoir revenir en arriere.

    Pour le consommateur final c’est incomprehensible. Pour quelqu’un qui a deja bosse chez Ubi ou autre gros studio, tu vois tout a fait le cheminement du truc.
    Le bon cote c’est qu’ils ont apparement compris vu les jeux retardes. Mainteant est ce que cela va vraiment etre efficace ? grande question. j y crois moyen honnetement.

  8. >

    Autant pour moi, je ne l’ai pas lu ( ou écouter je sais pas )….

    Et pour ce que tu dis ensuite, j’ai mis cette réponse sur un autre post, sur le même sujet :

    ” C’était peut-être trop tard pour changer, donc ils ont croisés les doigts , mais ça n’as pas suffit . Et c’est peut-être pour ça qu’ils ont reportés direct la sortie d’autres licences , pour avoir le temps d’apporter les changements et espérer sauver leurs jeux de la banqueroute .”

  9. Il faut savoir que la dev team savait ce qui allait se passer day 1, dès la pre prod.. Mais encore faut il qu’elle soit écoutée..

    Ubisoft est drivé par les bilans annuels, ce qui pousse vers des release toujours plus rapides, des monetizations plus aggressives, et une volonté de tout uniformisé / tout transformer en game as service pour des gains reecurents.
    C’est la situation qui a provoqué ce desastre : la direction a mis plus de poids sur ces points que sur faire un jeu cohérent, fun, de qualité.

    La dev team adore cette licence, c’est pas pour rien que y’a des Lama bike dans Wildlands…
    Mais voila, il fallait rajouter de la friction dans le gameplay pour que les micro transactions rapportent : C’est comme çà que plein de mécaniques chiantes ont été forcé dans le Gameplay, et que les meilleures idées des créa ont été transformées en cauchemard…
    La dev team, et donc les producers ( ce qui sont censé dire a la direction qu’il faut plus de dev time, ou qu’on va trop loin dans la monetization ), savaient ce qu’ils étaient en train de faire : Certains ont surement lutté contre, d’autres ont assurément pensé que çà passeraient et qu’ils auraient leur bonus de rentabilité.
    Et le pire, ce qu’ils pourraient bien l’avoir in finé, car le live étant différent du dev, il se peut que malgré tout çà les micro transactions rapportent beaucoup..
    J’espère pour Ubi ( et malheureusement pour la devteam) que c’est un bide intersideral au point que toute cette com soit vraie et non pas un enieme PR stunt… Ca donnerait plus de poid à l’avis de la dev team et aux joueurs par rapports a la direction economique..

    Tant bien même, ce jeu a tout les outils pour en faire un jeu fantastique : la dev team a bossé avec facile un an de moins que ce qu’elle avait besoin pour finir le jeu, mais c’est avant tout les choix design / tweak et les loop gameplay forcés au joueur qui donnent ce resultat.
    Et c’est tout le problème : Je les imagine mal faire une refonte totale comme a pu faire Rainbow six, c’est un trop gros projet, deja grillé en terme de PR. Ca demanderait une quantité de travail colossale, ce qui implique du temps / des effectifs, de l’argent en somme.
    Peut être UBI va essayer de se racheter une réputation avec ce projet, a voir… J’espère qu’ils vont garder suffisement de gens dans le damage control pour que les résultats arrivent avant 2 ans…

    Enfin, en tout cas, sachez tous que cette Berezina n’est pas le resultat de la Devteam a proprement parlé, mais le fait des decisions de la direction, et probablement de certains responsables greedy. La devteam elle a fait tout ce qu’elle a pu.

  10. Oui dans tout les cas c’est toujours comme ça dans les grosses boîtes, ce sont ceux en haut de la pyramide qui ne pensent qu’au fric et qui font des choix en conséquences .

    Par contre s’ils arrivent a gagner de l’argent avec ce jeu, il ne faudra pas leur en vouloir ( aux patrons et investisseurs ) de continuer a vouloir faire le même genre de jeux, la responsabilité est au consommateur ….

Connectez-vous pour laisser un commentaire