The Beast Inside est sorti

6

Ne faites pas ces têtes d’innocents, nous savons que vous l’attendiez tous ! Illusion Ray Studio a donc respecté ses engagements et The Beast Inside est sorti hier. A l’occasion de la release, le studio nous a dévoilé un petit trailer dans lequel on peut voir un revolver, des monstres, quelques scènes d’extérieur et plein de chutes.

Le jeu est un survival horror et vous met dans la peau d’un casseur de code militaire pendant la guerre froide. Adam, c’est son nom, choisit de s’isoler en forêt pour craquer un cryptage bien vilain. Pas de bol, la baraque qu’il choisit est hantée et lorsqu’il lit le journal d’un résident du passé, d’horribles phénomènes se produisent…

Le jeu est actuellement à -10% sur Steam, soit 18.89€.

6 Commentaires


  1. Je l’ai commencé hier est c’est mieux que la plupart des merdes du même style qu’on trouve sur Steam. Les photos de la pages Steam semblent datées et ne rende pas hommage au jeu.
    Il y a la possibilité de jouer sans les puzzles pour n’avoir que l’aventure.

  2. Bon je viens de le finir. Il ya plusieurs fins (choix à faire dans la même scènes finale). J’ai vraiement bien aimé, ca devrait devenir une référence du genre. Par moment j’ai eu des sensation de Dark corner of the Earth & Outlast. Ya clairement des inspirations.
    Les puzzles ne sont pas dur, et on ne bloque jamais. La solution à un problème est toujours dans un rayon de 5m max.

    Par contre après le générique final, retour au menu avec sauvegarde effacée. On peut que refaire “new game”. Aucun moyen de rejouer tel ou tel chapitre (il y en plus d’une dizaine).

  3. Mouais… Je dois être vers le chapitre 6 ou 7 et je ne pense pas aller beaucoup plus loin. C’est moche, chiant, ca ne fait pas peur, le scénario est moisi et c’est pas original pour un rond. Le seul point positif est que le perso est relativement rapide et se contrôle bien pour un jeu du genre.

  4. The Beast Inside ou le cliché de l’horreur (foireux)

    Après avoir fait la démo du jeu, j’en arrive au même constat que l’avis négatif sur steam. Au bout de quelques minutes, le jeu saccade de plus en plus jusqu’à en devenir injouable. Ce dernier souffre d’un énorme problème de stuttering. Il est donc injouable en l’état (tout du moins la démo). Je me demande comment ils ont eu l’audace de sortir un jeu dans un état pareil. Sur les 102 jeux de ma bibliothèque steam, j’avais jamais été confronté à ce genre de problème auparavant. Quant à la qualité du jeu en lui-même, eh bien, le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est vraiment pas fameux, c’est du déjà vu, revu et re-revu. Il ne fait qu’emprunter ici et là des éléments scénaristiques et de gameplay à d’autres survival horror bien meilleurs. En plus, les commentaires du héros et sa voix sont agaçants et stupides au possible, on y croit pas une seconde, ça sonne faut. Le personnage est pataud et la maniabilité est imprécise. Les jump scares vous laissent de marbre, ils tombent comme des cheveux sur la soupe. Autrement dit, ils sont tellement maladroitement amenés que ça prête plus à sourire que ça surprend. Les temps de chargement sont assez longs, surtout au lancement du jeu. Bref, The Beast Inside est pétri de défauts, de bugs et il manque singulièrement d’identité. Dommage qu’on ne puisse plus laissé une évaluation sur steam après avoir joué à une démo (ni autre part d’ailleurs, ex : JVC ou Gamekult). Il faut croire que les développeurs ont préféré rester dans le quasi-anonymat (quitte à peu vendre) plutôt que de se heurter à des avis négatifs. C’est leurs réponses aux avis négatifs sur steam qui me fait dire ça. D’ailleurs à ce propos, je n’ai jamais vu des développeurs répondre à autant (pour ne pas dire quasiment tous) d’avis négatifs de joueurs pour les inciter à changer d’avis. Assumer votre b****, bordel. Je ne sais pas si ça à un lien, mais en tout cas rien d’étonnant que sa sortie c’est fait dans l’indifférence. Si vous ne les avez pas encore fait, optez plutôt pour des valeurs sûr comme : Outlast, Amnésia : The Dark Descent, Layers of Fear, les deux True fear : Forsaken Souls (dans un autre style), Soma, Condemned, Alan Wake, The Evil Within , Alien Isolation, un bon Resident Evil ou des vieux Silent Hill, mais surtout pas celui-là. On ne peut pas s’empêcher de penser à tous ces jeux qui sont infiniment meilleurs dans le genre survival horror. Heureusement que je ne l’ai pas acheté. Décevant, malgré l’impression visuel correct (sans plus) et pas du tout agréable à jouer. Tout simplement l’un des plus mauvais jeux que j’ai eu l’occasion de tester.

Connectez-vous pour laisser un commentaire