Google Stadia sera disponible le 19 novembre

15

Annoncée en juin dernier, la solution de cloud gaming Google Stadia a désormais une date de sortie. Comme vous l’avez lu en titre, il s’agit de la date du 19 novembre à 18 heures qui a été révélée à l’occasion du lancement du Pixel 4, le smartphone de Google.

Côté FPS, on vous rappelle que les jeux suivants seront disponibles à l’achat :

  • Bethesda – DOOM 2016, Rage 2, Wolfenstein: Youngblood, DOOM Eternal (reporté à mars 2020)
  • Bungie – Destiny 2 et toutes ses extensions (offert)
  • Deep Silver – Metro Exodus
  • 2K – Borderlands 3
  • Ubisoft – Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint

Quant au jeu Rockstar non précisé à l’époque, il s’agit évidemment de Red Dead Redemption 2 qui a été annoncé il y a peu.

Pour rappel, si vous souhaitez en profiter dès la sortie, il faudra d’abord que votre connexion soit compatible (un test est disponible ici) et choisir l’une des 2 solutions suivantes :

  • Acheter la Founder’s Edition à 130€ qui comprend le parfait kit du consoleux : 3 mois d’abonnement Stadia Pro à partager avec un ami, une manette ainsi qu’un Chromecast Ultra.
  • Souscrire à un abonnement Stadia Pro pour 10€/mois qui permettra de jouer librement à une sélection de jeux.

15 Commentaires


  1. J’espère que le gars qui teste les latences des FPS va tester la Stadia.
    Parce-que la latence négative j’y crois pas trop.

  2. >

    Je ne comprend pas la tournure de cette phrase . PAYER 10 euros …..pour une selection GRATUITE de jeux ????

  3. C est un nouveau concepte. C est gratoss que si tu payes …. ou plus clairement , si tu payes , tu recois les jeux gratos 😉

  4. C’est vrai que c’est tordu. Dans mon esprit, c’était pour les différencier des jeux en catalogue qu’il fallait acheter. Bref, c’est édité.

  5. >

    D’après leur première annonce, si tu payes Stadia pro, tu aura accès à :
    – une résolution 4K/60FPS. Limité au 1080p sinon.
    – Une sélection de jeux gratuits (On ne connait que Destiny 2 pour le moment il me semble)
    – des réductions sur les jeux disponible à l’achat.

    Tu n’aura pas tous les jeux gratos normalement.

  6. Et voilà comment Google® entra et conquit le marché du gaming. Adieu Sony, la PS4 sera ta dernière grosse vente.
    Heureusement Nintendo© restera l’outsider atemporel.

  7. Mouerf, j’attends de voir.

    En soi avec la fibre ça a un vrai potentiel, mais en France ça va prendre encore du temps pour que ça soit accessible au plus grand nombre.

    Je suis sans doute un jeune vieux con, mais j’aime vraiment l’aspect montage pc, overclocking, recherche de nouvelles pièces et suivi de l’actu hardware donc si l’avenir c’est ça j’aurai un peu l’impression d’être le curieux qui aimait bien mettre les mains dans le moteur de son joujou, auquel on file une grosse voiture moderne où tout est électronique et verrouillé.

    Après, pas étonnant que le marché aille dans cette direction, avec les évolutions autour de la consommation de contenus musicaux ou films/TV.

  8. Ah oui et dans l’offre ils promettent de réparer ton PC à distance et d’attirer la chance sur toi.
    C’est absolument pas gratuit, c’est juste une technique vieille comme le monde pour appâter le pigeo…euh le chaland.
    On rase gratis! On rase gratis!…demainnnnnnn!!!!
    https://www.youtube.com/watch?v=9vEqEb4ZRV4

  9. Curieux de tester aussi cette latence. Quand je vois ce que donne le SteamLink en local, ça laisse perplexe. Pour les jeux 2D / lents, pas de problème mais dès que ça devient nerveux ça donne l’impression de jouer bourré :/

  10. Le cloud gaming … c’est la merde dans plusieurs année. Je préfèrerai toujours posséder mon jeu plutôt que de payer continuellement pour l’avoir

  11. Je l’ai déjà dit ailleurs : la latence avec le cloud gaming est imperceptible seulement avec la fibre ET un câble rj45. On remarque malgré tout la compression vidéo quand ça bouge vite, mais de loin, sur une TV, ça passe. En wifi ou CPL, par contre, c’est mort… sauf peut-être pour un TPS ou un RPG bien lent.

  12. >

    Et encore. Rien que la théorie impose 1ms de latence tous les 150km parcouru dans la fibre. Et ça c’est sans compter tous les équipements traversés sur le réseau qui eux vont rajouter bien plus de latence. Donc, dès qu’on va être éloigné un peu du data center (ou plutôt gaming center ?) de Google la latence risque de se faire sentir assez vite. Ça ne risque pas de rendre un jeu injouable (pour du gaming casu) mais ça risque d’être désagréable. Google a-t-il communiquer sur son infrastructure ? Car ça me semble adapté qu’aux grandes villes possédant les “gaming-centers” (et donc adieu les provinciaux).

  13. >

    C’est déjà adieu les provinciaux avec la fibre comme pré-requis de toute façon hahaha…ha 🙁

  14. Comme certains l’ont déjà écrit ici, même en réseau local tu sens la latence. Et si tu la sens pas, tu la subis quand même. Le test le plus simple, c’est le jeu de voiture :

    Tu essaies de faire le meilleure chrono possible en streaming. Ensuite tu passes sur ton PC. Tu mesures tout de suite la différence.

  15. Grace au machine learning, Google anticipera tes mouvements et fera de toi un PGM pour réduire la latence !

Connectez-vous pour laisser un commentaire