Daybreak c’est le studio de San Diego qui s’était créé en 2015 à partir des cendres de la division jeux en ligne de Sony. Partis du giron de la maison-mère avec la licence Planetside sous le bras, ils sont actuellement en train de licencier à gros volume. Des ex-employés ont publié leur mauvaise fortune sur Twitter et le studio a confirmé l’état de fait via un communiqué en langue de bois sur Gamasutra :

Nous prenons des mesures pour améliorer notre entreprise et pourvoir à notre vision à long terme pour nos franchises et nos jeux en développement. Cela passera par une restructuration de l’entreprise en plusieurs entités séparées par franchise […]. Malheureusement certains employés ont été affectés par ces décisions et nous faisons le maximum pour les accompagner dans ces temps difficiles.

Il semblerait, selon des posts sur le Reddit Planetside, que cette restructuration ait majoritairement affecté les équipes de Planetside 2 et Planetside Arena, ne laissant que deux employés dans l’équipe du premier. Bien qu’il n’y ait pour le moment eu aucune communication sur l’avenir de la licence, on peut aisément supposer que ce ne sera pas Byzance dans les mois qui viennent. Nous ne savons pas encore combien de personnes ont été remerciées, mais cela fait écho aux précédentes vagues de séparations qui avaient déjà touché l’entreprise en août 2018 et décembre 2018.

Parallèlement à cela, Daybreak a enregistré des marques multiples, notamment Darkpaw Games et Golden Age Studios, confirmant que le futur éclatement du studio en plusieurs entités séparées serait bien dans les cartons.

Connectez-vous pour laisser un commentaire