Battlefield V : la map Operation Underground disponible cette semaine

28

Moins d’une semaine après la mise à disposition de Al Sundan en mode Conquest, Battlefield V va enrichir son pool de maps.

Inspirée de la carte Operation Metro de Battlefield 3 (2011), Operation Underground proposera des combats urbains en espaces ultra confinés, faisant la part belle à toutes les armes préférées des llamas du FPS : grenades, explosifs, shotguns ou encore lances-roquettes.

Operation Underground sera disponible le jeudi 3 octobre.

28 Commentaires


  1. Triste, au moment où ils sortaient enfin une map ouvert digne des bons battlefield. Les revoilà dans un couloir.
    Au moins la bande annonce est chouette.

  2. >

    Beh voilà ! Pourquoi t’es pas content ? Au moins y’en a pour tout le monde ! Respecte ceux qui aiment ce genre de map. Perso j’aime pas les grandes map ouvertes, je vais pas râler parcequ’il y en a… Puis cette map viens de BF3, qui est considéré comme un “bon battlefield”.

  3. Metro, je m’en souviens comme d’un hachoir a viande dont le teamplay se resume a jeter munitions/medipack pour gagner des points. Je crois sincèrement n’avoir jamais atteint le drapeau au centre de la carte.
    c’est la kardashian des maps: Plus j’essaye de comprendre sa popularité et moins j’y arrive.
    >
    Ne sois pas si agressif, il n’a pas manque de respect aux amateurs de ce genre de maps. Je n’apprécie pas metro mais j’aime beaucoup bazaar.

  4. >

    Oui et non. BF3, pour la plupart de ceux ayant joué aux précédents opus, BF3 est un mauvais Battlefield. Ou plutôt décevant. La plupart de ceux ayant découvert la franchise avec BFBC considèrent que c’est un bon Battlefield.

    La raison? Battlefield 3 est un downgrade de Battlefield 2/Battlefield 2142 et une amélioration par rapport à BFBC. Pourquoi ? Parce que le jeu avait été pensé avant tout pour le public des consoles, en tant que concurrent direct de Call of Duty. Ce n’est pas pour rien si pour la première fois dans l’histoire d’un jeu Battlefield (je zappe les BFBC qui ne sont que des spin-off) une campagne solo y était intégrée. Les maps ont été condensées pour offrir un maximum d’action en un minimum de temps. Les notions stratégiques se sont évaporées pour rendre le jeu plus accessible. Un exemple très concret: la commorose / roue de commande pour communiquer et jouer en équipe n’était tout simplement présente sur BF3. La raison? Dice considérait que ce n’était pas utile et que les joueurs ne l’utiliseraient pas. Ce n’est qu’après une gueulante générale qu’ils l’ont remise à la va-vite, amputée de fonctionnalités. Sur console, le jeu était optimisé pour 24 joueurs (problème de ressources) et à la fois pour 64 joueurs pour les joueurs PC. Résultat: BF3 était un Battlefield tiraillé entre ce qu’il était et ce qu’il devait être.

    Pour mieux comprendre, c’est exactement la même chose que pour The Elder Scrolls (d’ailleurs pour exactement les mêmes raisons… je te conseille de regarder le documentaire NoClip sur Bethesda à ce sujet). BF3 est l’équivalent d’Oblivion. Et après Morrowind, ben Oblivion, ça reste de la merde.

    Les opus suivants ont perpetué cette nouvelle nouvelle façon de concevoir le jeu et à ce jour, Battlefield n’arrive toujours pas à la cheville des précédents opus.
    Pour ma part, le moi de 2005 qui aurait imaginé un Battlefield en 2019 se serait attendu à :
    – Au moins 128 joueurs
    – Des maps encore plus grandes
    – Des véhicules partout
    – Un commander, voire une autre couche de gameplay avec une véritable vue RTS et un tas de possibilités
    – Des objectifs secondaires (je rappelle que dans BF2, il était possible de détruire des ponts, de détruire l’artillerie ennemie, de poser des waypoints, de mieux communiquer…).
    – etc.

    En bref, un Battlefield 2 amélioré, enrichi, et abouti. A ce jour, on en est encore à de la redite. Battlefield V est le premier jeu depuis qui semble vouloir se rapprocher de BF2. Malheureusement, les joueurs ne suivent pas et préfèrent aujourd’hui de l’instant action, du grind non-stop, des maps couloirs, du frag et un KD élevé.

    Ça se ressent énormement in-game: les joueurs ne jouent pas l’objectif, pas autant qu’avant. Je n’imagine même pas ce que ça donnerait aujourd’hui si on avait droit à un BF2142 avec le mode Titan tel qu’il était (et pas comme il était dans BF4) qui nécessitait clairement du teamwork.

    Parce que je ne suis pas qu’un vieux con, j’accepte le fait que le public ait changé. C’est juste que ça me fait chier. Je suis totalement capable de jouer à Metro, mais quand j’y joue, mon cerveau est tout simplement éteint.

  5. Putain dopamine : je vote pour toi aux prochaines éléctions ! Je vais pas reprendre tout l’historique des features absentes de BF3 mais je te suis à 100%. Les features de communication in game dans BF2 étaient primordiales : on pouvait mettre des points de passage sur la map pour indiquer à la team des itinéraires, on pouvait communiquer via la Voip avec n’importe quelle personne présente dans un véhicule (déterminant dans les hélicos d’attaque) le commander pouvait communiquer via Voip uniquement aux chefs d’escouade qui eux relayaient les infos à l’escouade (6 personnes/escouade). Enfin bref c’était énorme et ça consolidait une communauté. Je parle même pas des serveurs personnalisables à l’extrême.
    (Bin en fait j’ai repris les features finalement….)

  6. >

    Dis donc toi, on n’a pas élevé les moutons ensemble ! Alors tu retournes jouer à Halo et tu me laisses râler dans mon coin.

    Image

    Blague à part, tout va bien, bois une bière, ta map boom boom est là (comme 80% des maps de ce BF 5) et moi j’ai ma map de vieux loup de 1942 (et Hell let Loose, et Post-scriptum).

  7. >

    Et voilà, c’est exactement le genre de réponse de “vieux con” qui se sent supérieur aux autres qu’on peut rencontrer un peu partout… Tu me connais pas pourquoi tu parles de Halo ? Pour essayer de me rabaisser ? J’ai jamais touché à un Halo.

    Moi ce que j’aime, c’est le Close quarters combat, SWAT 3-4, Rainbow Six Raven Shield, Cover OPS. Et actuellement R6S et bientôt Ready Or Not. C’est dans ce genre de jeu que je retrouve l’adrénaline que j’ai besoin. Toi si tu t’amuse sur tes map immense ou tu dois courir pendant 15min pour arriver à un point vide, puis te prendre une balle dans la tête par un sniper allongé sur un silo à 3km, ou un VL blindé que t’essaye de péter désespérément avec ta grenade c’est ton problème.

  8. Même si c’est pas une map pour les puristes, j’ai jamais touché à un véhicule de ma vie sur BF sauf pour me déplacer plus vite. Elle est sympa, c’est un style différent c’est tout.

  9. Fuze, c’est toi qui agresse Nst dans ton premier message. Ce n’était peut-être pas ton intention, mais commencer une réponse par « Beh voilà ! Pourquoi t’es pas content ? », c’est assez violent. Il te répond ensuite sur le ton de l’humour pour essayer de désamorcer ton agressivité. Faut pas mal le prendre.

    Vous êtes tous les deux fans de BF, inutile de vous disputer. C’est bien d’être passionné, mais essaie d’être un peu plus cool stp.

  10. Dopamine : ou comment donner un gros coup de nostalgie et en même temps de tristesse car c’est malheureusement finit ce temps là.

  11. >

    C’est bizarre de pas aimer les grandes maps ouvertes et de vouloir jouer à Battlefield en même temps… Je crois que t’as acheté un jeu qui ne te correspond pas, heureusement que tu râles pas ce serait étrange!

    (BF3 un bon BF… Merci Dopamine, tu as dit tout ce que je pensais des BF post-BC)

  12. Excusez moi si vous trouvez que je suis agressif je n’ai pas voulu l’être.

    Je veut juste défendre mon style de jeu, ma façons de jouer à BF depuis des années face à des personnes que je trouve rabaissante…

    Sur BF2, il m’arrivait de jouer sur des grandes map de temps en temps, mais je ne prenais aucun plaisir, je m’ennuyais… Chancun son truc non ? Ceux en avion, en tank et tout j’en doute pas ils doivent bien s’éclater !

    Par contre par exemple sur Road to Jalalabad, sur Karkand, sur Sharqi Peninsula, Mashtuur City, toute ces maps urbaine, et bien c’était un régal.

    À lire certains, j’ai l’impression qu’on ne peut pas apprécier un Battlefield si on aime pas jouer sur des grandes map bien vaste… C’est pour celà que j’ai demandé au premier gars de respecter le style de jeu et de Map de chacun.

    Et pour en revenir à BF3, certes il a eu des fonctionnalités supprimé par rapport a BF2, ce qui est dommage, mais on ne peut pas nier que son gunplay, ses graphismes, son système de destructions des bâtiments, sa customisation d’armes ont fait de lui un très bon Battlefield (à mes yeux en tout cas).

  13. >
    Les maps que tu cites sont toutes plus grandes (en surface de déplacement) et plus ouvertes qu’un bon nombre de maps populaires de BF3… Il ne s’agit pas de map de type linéaires à base de 3 couloirs en parallèle (Metro, Davamand Peak, Operation Locker, Seine Crossing…) qui favorisent des chockpoints aux combats intensifs sans réelle possibilité de flanker. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si le remake de Karkand de BF3 avait été amputé d’une grande zone de jeu… La philosphie de level design était clairement différente à partir de BF3 (la chose s’est améliorée globalement avec BF1 malgré les fausses ouvertures de Tsarytsin ou Fort de Vaux).

    Dans BF4, Pearl Market est une map hyper condensée, urbaine et dont la taille est à priori ridicule. Et pourtant, elle reste très ouverte avec un level design orienté sur la verticalité et offrait à la fois des combats intenses, mais aussi une dimension stratégique intéressante. C’est ce que j’entends par map large et ouverte.

    Prenons Monte Cassino de BF1942 qui, de mémoire, était l’une des plus petite map et dont la disposition de drapeaux pourrait évoquer les maps linéaires de BF3 et qui privilégiait des combats rapprochés. Malgré tout, le sentiment de liberté était là, tout simplement parce qu’on n’était pas enfermé dans des couloirs et les combats étaient -de mon point de vue- clairement moins abrutissants.

    Globalement, ce changement de philosophie se ressent aussi sur les modes de jeux ajoutés au fur et à mesure à la franchise: Rush, Grand Opération… Ces modes de jeux populaires, encore une fois, favorisent avant tout des combats intenses plutôt que d’offrir de la stratégie et du teamwork (sur le papier, ces modes sont super intéressants de ce point de vue là, dans la pratique… ben il suffit de lancer une partie pour admirer le résultat). Il s’agit principalement d’avancer, un peu mais pas trop, et surtout de tuer, tuer, tuer. Jouer l’objectif? C’est devenu secondaire.

    >
    Encore heureux sinon le jeu n’aurait vraiment rien eu pour lui… Par contre, ne mettons pas trop en avant la destruction dans Battlefield 3 ou 4… Parce que sur ce point, c’est encore une fois une regression par rapport à BFBC.

    BF3, aussi décevant puisse-t-il être pour certains (dont moi), reste un bon jeu et même un bon Battlefield. Il est juste différent.

  14. dopamine je suis pas d’accord avec toi à propos des modes rush . Sur BFBC2 et BF3 elles étaient plutôt bien et c’est un mode de jeu (si les maps sont bien pensées) qui oblige au teamwork.
    Le pack aftermath m’a rappelé les grandes heures de BF2. J’ai adoré l’atmosphère (un petit retour à Karkand) et le level design. Un jeu très axé infanterie sur Talah Market mais aussi véhicule sur Markaz Monolith avec des moments WTF avec les hélicos dans le bâtiment principal.

  15. Je suis tout ému, j’ai enfin gagné mon statut de vieux con sur nofrag !

    Tu sais Fuze, t’as pas besoin qu’on respecte tes préférences de gameplay pour que tu t’amuses sur des maps de close quarter. Je comprend quand quelqu’un critique ce que t’aimes, ou aimes faire te déplaise, mais en vrai ? Ça n’enlève rien au plaisir que tu as à y jouer, de plus tu n’es pas seul. Du coup, il n’y a rien de dramatique à un gus comme moi qui aime bien son type gameplay en parler sur les internets ? Surtout que ce que je disais c’est que ce Battlefield V est rempli de map couloirs, limite close quarter. Donc rien de bien méchant, j’étais juste triste pour ma propre personne qu’il n’y ait pas plus de map ouverte.

    Bref, si ne tu veux pas agresser une personne, évite de la traiter de vieux con ou bien de faire la mère Michel qui gronde son gosse “T’es pas content ?” Et travaille ton second degrés, tu verras, ça marche bien dans le coin.

  16. >

    Bon alors par contre je ne suis pas un expert de la série BF, mais la dernière grande map ne correspond pas trop a ce que tu décris (en mode conquête ) .

    La map est hyper grande : dessus il n’ y as pas beaucoup de points a défendre ( en comparaison de la taille de la map ) , les points a défendre sont loin les uns des autres, il n ‘y as pas beaucoup de véhicules, tu doit tout te taper a pied , il n’ y as pas assez de joueur non plus pour la taille de la map , du coup souvent ça ressemble plus a une simulation de marche .
    En plus c’est contexte seconde guerre mondiale, et les armes ne sont pas faites pour viser super loin ( sauf peut-être si on as un grand écran ) .

    Du coup j’avoue moi les jeu de guerre ou il faut rester trois plombes sans rien faire, risquer de se prendre une balle tout d’un coup, pour réapparaître sur un point, et se retaper de la marche, marche, marche, pour a nouveau risquer de se prendre une balle …. c’est pas trop mon truc .
    Après balancer direct qu’il faut aller sur COD je ne suis pas d’accord, parce que c’est vraiment un autre extrême , que perso je n’apprécie pas particulièrement non plus .

    Le mix grande map/action je trouve que c’est bien, mais ils auraient pus laissés des aspect plus tactique quand même .

  17. >

    Ce que je décrivais dans ma quote correspondait à mon fantasme de Battlefield idéal en 2005. Je n’ai pas dit qu’Al Sundan correspondait à ça. Par contre, ce que je dis, c’est que l’on retrouve les sensations d’un Battlefield classique avec Al Sundan.

    Par curiosité et pour comprendre ton point de vue, as-tu déjà joué à BF1942, BF2 ou BF2142?

    Concernant le fait que ce soit un simulateur de marche… Je ne suis pas d’accord. A pied, de l’aérodrome au point F, il faut moins compter quoi? Une minute max? Et c’est la distance la plus longue entre deux drapeaux. Et entre temps, tu as des chances de rencontrer des véhicules ou quelques unités / sniper qui font le trajet inverse pour capturer l’aérodrome. D’autant plus qu’il y a une station de réapprovisionnement à mi-chemin ce qui attire forcement des unités. A pied, il faut le voir comme une mini expédition spec ops. En jeep ou halftrack, c’est encore plus rapide. A noter que les joueurs ne connaissant pas encore la map, peu utilisent les fortifications en conquest. Hors, il existe un chemin à construire sur ce trajet pour créer un passage. Je pense qu’il serait pas mal d’en ajouter un peu plus.

    A noter que c’était la 1ère fois depuis très longtemps que j’ai pu voir des squads créer des embuscades pour piéger les tanks qui empruntaient ce passage. Comme quoi, il y a de l’action. Et il ne faut pas oublier que les balises de réapparition sont aussi une chose dans Battlefield.

    Concernant le manque de véhicule, je ne suis une fois de plus pas d’accord. Il y en a suffisamment. Mais selon mon expérience, d’une, les joueurs découvrent toujours la map. Et de deux, la mentalité actuelle fait que le teamwork est moins présent. C’est valable pour les autres maps mais plus flagrant sur Al Sundan: combien de fois ai-je vu des véhicules quitter la base pour capturer les drapeaux les plus proches au lieu de profiter du fait d’être sur roue et aller capturer les drapeaux les plus éloignés?

    De même, combien de fois ai-je vu des joueurs prendre des véhicules, parti, sans même attendre que qui que ce soit ne monte à l’intérieur? En espérant que cela s’améliore avec le temps. Et quand on regarde les suggestions les plus communes pour remédier à ce problème, l’une d’entre elle est d’ajouter des bikes, plus rapides certes, mais avec au mieux 2 siège. Le teamwork chez les joueurs actuel est en voie de disparition. C’était le cas dans les précédents jeux, sur les plus grandes maps de BF3 et BF4. Mais pour le coup, le problème était clairement amoindri sur les serveurs privés où les clans et habitués se retrouvaient et jouaient l’objectif plutôt que le frag.

    A noter qu’Al Sundan a actuellement seulement 500 tickets. C’est peu pour une map de ce gabarit et je pense que cela pousse les joueurs à rester sur les drapeaux les plus proches: comment rentabiliser les frags si l’on doit effectivement risquer de “perdre du temps” à naviguer d’objectif en objectif?

  18. A propos de ta remarque sur le changement de mentalité moins teamplay, Je saurai pas dire pourquoi y a moins de teamplay. Sans doute un ensemble de facteurs : avant tout se passait via la VOIP in game, les discord, mumble , TS n’étaient pas autant déployés. Les feature in game dont on parlait plus haut (commorose, commandant, etc) étant absente ne favorise pas ça.

  19. Je pense que c’est un mélange d’un tas de choses. En vrac, je dirais:

    – Contrairement à d’autres FPS, Battlefield a toujours fait un très mauvais boulot pour expliquer les règles et subtilités de gameplay. Il aura fallu attendre plusieurs années après BF2 pour avoir un tuto digne de ce nom. Pire, il aura fallu attendre plusieurs mois après la sortie de BFV pour qu’ils en intègrent un… relativement basique. BF2 possédait un tuto audio, ainsi que des parties contre des bots pour s’entraîner. Les joueurs jouent à BF comment ils jouent à importe quel FPS. Battlefield reste un jeu complexe et moins accessible que les autres FPS. Quand c’est trop compliqué, autant ne pas se prendre la tête, foncer dans le tas permet au moins de s’amuser un peu et rapidement.

    – Effectivement la communication ne favorise aucunement le teamplay. Il n’y a eu aucune amélioration à ce niveau là depuis très longtemps. Battlefield, avec son système de ping, ne fait que se rapprocher un tout petit plus de BF2. Pour le reste… ben c’est plus ou moins pareil, avec une régression côté VOIP.

    – Visibilité faible de l’impact des différentes actions sur le endgame: comment je sais que capturer tel drapeau a tel impact sur la partie? Avant, un drapeau capturé permettait de débloquer des assets : véhicules de transport, tanks, avions… C’est toujours le cas aujourd’hui, mais plus rare.

    – Depuis au moins BF1, les perdants sont aidés. Pour BF1, il s’agissait des behemoths. Pour BFV, le score et la vitesse de capture sont traffiqués en fin de partie pour “équilibrer” les rounds (c’était ultra flagrant à la sortie du jeu). L’enjeux final est amoindri et peut être pas assez motivant.

    – Le game design favorise effectivement la prise de drapeaux, mais pas leur défense. Cela a pour conséquence de favoriser le zerging décérébré.

    – Les parties sont déséquilibrées. Dans BF1, au bout de 5 minutes de jeu, je savais systématiquement qui allait gagner. Dans BFV, il y a même plus de team balancer. À quoi bon jouer l’objectif et en équipe s’il n’y a aucun espoir dès le début de partie?

    – Les joueurs visent le frag avant tout. En plus de caresser l’ego dans le sens du poil il est plus facile et probablement plus gratifiant pour les joueurs d’atteindre le haut du scoreboard en fraguant plutôt qu’en se focusant sur le teamplay (capture de drapeau, spotter en recon, reviver ses coéquipiers, donner des munitions, etc). Et pourtant, j’en ai fait des parties sans kill à terminer 1er.

    – J’imagine que les joueurs favorisent des parties courtes et intenses (parce que c’est ce que la plupart des FPS proposent aujourd’hui) et que Battlefield est vendu comme un concurrent direct de COD.

    – Les interactions inter-squads sont bien récompensés de points, mais ceux-ci sont relativement peu élevés

    – Le spawn de véhicules depuis BF1 est à chier: buggué, peu clair et semblait dépendre de la marée montante.

    – Et globalement, je pense que Dice cherche à satisfaire tous les joueurs et tous les styles de jeux, de manière personnelle. Aucune façon de jouer n’est punitive pour aucun joueur… et cela au détriment du teamplay et de l’objectif.

    Je ne sais pas si ce sont les vraies raisons, mais je l’interprète comme ça.

  20. Alors BF2 et BF2142 je les ait joué mais contre des bots uniquement , à l’époque je n’avais pas la connexion suffisante pour jouer en multi , donc autant dire que je n’ y ais pas joué ….

    Pour ce qui est de la “simulation de marche” je pense que c’est parce qu’on as pas les même attentes . Je n’ai jouer qu’une fois pour l’instant la map en conquête, et ce qui m’as sauté aux yeux c’est que je n’arrêtait pas de marché pour aller d’un drapeau a un autre, sans rencontrer grand monde en route . Mais effectivement le manque de teamwork doit peser dans la balance parce que c’était “difficile” de rester avec un groupe , même avec les gens de mon escouade .
    Et puis le niveau sur le jeu doit avoir son importance. Moi je suis moyen, donc je ne tue pas mes ennemis a coup sûr, ce qui fait que je dois souvent me taper une marche depuis un drapeau quand je me fait tuer alors que je venait de faire une longue route , ce qui augmente la sensation de marcher souvent .

    Pareil pour les véhicules, je suis plusieurs fois apparut a des drapeaux , et je n’avais pratiquement jamais de véhicule a porté . Encore une fois le teamwork peut jouer , c’est possible que d’autres avaient déjà pris des véhicules et étaient ailleurs avec .

    Je vais tester a nouveau la map , mais pour l’instant je trouve qu’elle passe beaucoup mieux en opération qu’en conquête, en tout cas ça me correspond plus .

    >

    Oui ça je suis complètement d’accord .

  21. >

    Pour le gunplay, à la rigueur oui il était bon (même si le début de casualisation fait qu’il y avait des sensations un peu “plates”). Il y avait aussi des décisions stupides comme la suppression qui baissait beaucoup trop la précision, même en visant. Je ne comprends pas comment quelqu’un s’est dit qu’une mécanique qui enlève de la précision à la visée peut être bonne.
    Les graphismes.. bof.. à sa sortie oui il était beau, mais très vite ça a mal vieilli, surtout avec le filtre bleu présent sur 90% des maps, ou le soleil qui aveuglait totalement le soldat dès qu’on regardait à un angle de plus de 15° au dessus de l’horizon..
    La destruction justement elle était juste nulle. Par exemple dans Traversée de la Seine on pouvait détruire 2 ou 3 façades, faire tomber un ou deux blocs de pierres et c’était tout… En règle général on ne pouvait que détruire les murs de certains bâtiments. Quand on voit qu’on pouvait raser entièrement les maisons dans BFBC2 par exemple, ça fait mal..
    La customisation des armes était bonne, c’est vrai. Pas trop d’option comme dans BF4 où on s’y perdait (coucou les poignées droites, ego, PDT, inclinées qui n’apportaient pas grand choses).

    Pour moi BF3 ça a été un hit à sa sortie grâce à la hype du marketing, et le studio a réussi à garder le jeu vivant pendant 2/3 ans avec les extensions du premium, mais il a trop mal vieilli pour qu’aujourd’hui il soit encore présent. Par exemple sur youtube, de temps en temps un youtubeur fait une vidéo nostalgique sur BF3 mais on n’a plus de grosse communauté active..

  22. +1 pour les règles. Effectivement le fait de pouvoir jouer contre des bots étaient un super moyen de se faire à la mécanique de jeu, comprendre les systèmes d’escouade, s’entrainer aux véhicules et se marrer en coop avec des potes.
    J’ai pas compris ton histoire de ping; Tu parles de quoi?
    Pour l’histoire des behemots, je pense que c’était la fausse bonne idée. Ils ont voulu contrecarrer les killstreaks de CoD et à l’inverse aider les “mauvais” joueurs
    Par contre le coup du contage de tickets trafiqués en fin de partie j’ai peur que t’ai chopé le syndrome du complot ^^ tu crois vraiment qu’ils trafiquent le comptage?
    Sinon completement d’accord sur les autres points. Surtout sur le dernier : l’envie de satisfaire le plus grand nombre
    Sinon c’est quoi ton pseudo sur origin?

  23. >

    Oui, et cela a été officiellement confirmé par Dice, puis réduit par la suite lors de la sortie du patch de decembre 2018. Mais cela se ressent toujours en cas de gros déséquilibre en fin de partie (le ticket bleed s’accélère soudainement pour réduire l’écart). Source :

    >

    Concernant le “ping”, je fais référence au marqueur que l’on peut placer pour indiquer la présence d’un ennemi ou d’un danger.

    Je ne partage pas mon pseudo Origin, désolé!

Connectez-vous pour laisser un commentaire