Cette année, deux de nos agents ont été envoyé en mission à Cologne. Au détriment de leur santé physique et mentale, ils ont écumé les stands des éditeurs pour jouer à tout ce qui ressemblait, de près ou de loin, à un simulateur de meurtres. Voici un petit tour d’horizon récapitulatif de ce que Nofrag a vu à la Gamescom 2019. 

Mention Très Bien :

Dying Light 2
Développeur : Techland
Éditeur :
Techland
Sortie :
Printemps 2020
Page Steam

 

La suite du jeu de zombie à succès nous a été présenté lors d’un hands-off. La grande carte bourrée de détails, le level design bien pensé, les mouvements de parkour étoffés et les nouveaux outils (grappin, parapente) nous ont laissé une bonne impression. Même s’ils ne tarissaient pas d’éloge à son sujet, la narration dynamique chapeautée par Chris Avelone ne nous a pas été montrée par les développeurs… À surveiller de près.


 

Cyberpunk 2077
Développeur :
CD Projekt
Éditeur :
CD Projekt
Sortie :
16 avril 2020
Page Steam

Le prochain gros carton de CD Projekt nous a été présenté lors d’un hands-off focalisé sur le level design et les possibilités variées offertes par le jeu. Les développeurs ont montré une mission et l’ont joué de deux façons différentes : d’un côté, en se concentrant sur le hacking et l’infiltration, et de l’autre, en jouant le bourrin défouraillant tout ce qui passe. Le jeu est magnifique, l’univers fourmille de détails immersifs et les dialogues sont bien écrits… Toutefois, l’aspect FPS reste limité : Cyberpunk 2077 est un RPG avant tout et, de ce côté là, ça risque fort d’être aussi bien que ça en à l’air.


 

WRATH : Aeon Of Ruin
Développeur : Kill Pixel
Éditeur :
3D Realms
Sortie :
Bientôt
Page Steam

Après Ion Fury, 3D Realms revient avec un retro FPS cette fois-ci réalisé intégralement sur le moteur de Quake 1 amélioré pour l’occasion et nous avons pu poser les mains dessus. Avec son ambiance gothique, son gameplay nerveux, ses mécaniques de pouvoirs originales et son level design à l’ancienne mélangeant couloirs classiques et maps ouvertes, Wrath a l’air d’être un très bon titre du genre. Bien meilleur que Ion Fury, donc.


Mention Bien :

Disintegration
Développeur :
V1 Interactive
Éditeur :
Private Division
Sortie :
2020
Page Steam

Disintegration propose une sorte de mélange entre FPS, RTS et MOBA. Du haut de sa moto-jet, un joueur contrôle une escouade de personnages lui offrant des capacités spéciales. La présentation, réalisée sur le mode multijoueur en 5vs5, nous a plutôt convaincu : le jeu se révèle fun et tactique une fois la souris en main. La composition de son escouade et la synergie entre ses membres prennent une importance capitale, à la manière dont fonctionne Rainbow Six Siege par exemple. Reste à savoir si le titre restera convaincant sur la longueur. En attendant d’en savoir plus, vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire à l’alpha fermée qui devrait commencer bientôt.


 

Vampire The Masquerade : Bloodlines 2
Développeur :
Hardsuit Labs
Éditeur :
Paradox Interactive
Sortie :
1er trimestre 2020
Page Steam

Présenté via un hands-off, Bloodlines 2 est un RPG à la narration réussie et à l’univers cohérent proposant de nombreux embranchements et choix de dialogues. Le terrain de jeu semble immense et le level design permet d’aborder les situations de la manière que l’on souhaite. Malheureusement, les combats sont horribles et brouillons et la question du support du modding semble s’orienter vers un business model douteux.


 

Mention Passable :

DOOM ETERNAL
Développeur :
id Software
Éditeur :
Bethesda
Sortie :
22 novembre 2019
Page Steam

DOOM ETERNAL, que nous avons pu essayer, reprend le concept de DOOM 2016 en poussant plus encore la gestion de munitions. Celles-ci sont disponibles en nombre réduit et il est dès lors nécessaire d’utiliser les outils (lance-flammes, tronçonneuse, glory kill) à bon escient pour en récupérer. Les nouvelles possibilités de mouvements permettent d’arpenter les grandes arènes avec un peu plus de liberté. Toutefois, l’intercalage de phases de plateforme entre les combats ne nous a pas paru très pertinente. Sans nul doute, DOOM ETERNAL plaira aux amateurs de DOOM 2016 et n’intéressera pas ceux qui n’y avaient pas accroché.


 

Chernobylite
Développeur : The Farm 51
Éditeur :
The Farm 51
Sortie :
Automne 2019
Page Steam

Chernobylite replonge le joueur dans la zone d’exclusion de Tchernobyl, bien connue des joueurs de S.T.A.L.K.E.R. Le jeu propose un mélange d’exploration, de construction de base, de gestion d’équipe et de combats en FPS, le tout teinté d’une ambiance horrifique et onirique. Malheureusement, la présentation a été superficielle, ne nous montrant qu’une longue scène d’exposition de 30 minutes. Au moins, on peut vous dire que la Zone est bien reconstituée.


 

Comanche
Développeur : Nukklear Digital Minds
Éditeur :
THQ Nordic
Sortie :
2020
Page Steam

Si Comanche était originellement un simulateur d’hélico célèbre dans les années 90, son reboot en fait un FPS arcade Descent-like focalisé sur le multijoueur compétitif. Étrangement, le jeu propose aussi des phases en drone à la troisième personne lors de la prise d’objectifs. Lors de notre essai, nous avons constaté que Comanche est facile à prendre en main et assez fun sur de courtes sessions, sauf lors des moments en TPS, brouillons et inutiles. Notez que le jeu ne proposera pas de système de progression et tout sera débloqué à l’achat du jeu.


 

Mention Ratage :

XIII Remake
Développeur : PlayMagic
Éditeur :
Microïds
Sortie :
2020

Bien qu’il soit présenté comme un remake, XIII version 2020 ressemble plus à un remaster : certes, on peut saluer l’évolution technique, mais pour le reste, il s’agit d’une copie carbone du jeu de 2003. Vendu au prix de 50€, voila un projet peu enthousiasmant qui ne parlera qu’à quelques nostalgiques.


 

Sniper Ghost Warrior Contracts
Développeur : CI Games
Éditeur :
CI Games
Sortie :
22 novembre 2019
Page Steam

On ne sait pas pourquoi la série Sniper Ghost Warrior arrive à trouver le succès et ce n’est pas avec la présentation de ce nouvel opus que nous avons trouvé la réponse : entre les mécaniques de jeu simplistes, les combats mous et la possibilité de se téléporter à l’intérieure des grandes maps, Contracts a l’air toujours aussi mauvais que les précédents opus.


 

Protocore
Développeur :
IUMTEC
Éditeur :
IUMTEC
Sortie :
2020
Page Steam

Développé en France, Protocore prétend être un FPS nerveux inspiré, entre autres, par DOOM 2016. Malheureusement, souris en main, c’est loin d’être le cas : la DA futuriste générique, ses ennemis robotiques sans viscères ni sang, ses arènes minuscules, les sensations de tir minimalistes et ses affrontements brouillons ne donnent pas du tout envie. Toutefois, le jeu a déjà bien évolué en quelques mois et, qui sait, un miracle pourrait le remettre dans le droit chemin d’ici sa sortie…


 

Voila pour ce récapitulatif de ce que NoFrag a pu voir de ses propres yeux et, parfois, toucher lors de la Gamescom 2019. Un bilan sans trop de surprises et plutôt positif au final. Pour toutes les infos diverses et variées publiées à l’occasion du salon, direction cette page.

3 Commentaires


Connectez-vous pour laisser un commentaire