En dépit de votre réticence, de plus en plus de studios font le choix de délaisser Steam au profit de la plateforme de distribution d’Epic Games.

C’est le cas de Piranha Games dont le prochain jeu, MechWarrior 5, sortira en décembre prochain et sera exclusif à l’Epic Games Store (EGS) pour une période limitée d’un an. Russ Bullock, le président du studio en a expliqué les raisons lors d’une récente discussion avec les fans de la série.

Tout d’abord, Bullock espère que son jeu bénéficiera d’une meilleure exposition, notamment sur la page d’accueil du Store, par rapport à Steam qui reçoit quotidiennement une pelletée de nouveautés avant de les noyer dans l’immense océan que constitue son catalogue. Aussi, Borderlands 3 qui arrivera en septembre devraient rameuter de nouveaux joueurs, et donc de potentiels pilotes de robots géants, sur la plateforme d’Epic.

L’autre raison est évidemment financière. Piranha Games espère vendre au moins 1 million d’exemplaires de MechWarrior 5 et 12% des revenus devraient être reversés à Epic pour l’utilisation conjointe de l’Unreal Engine et de l’EGS. En publiant le jeu sur Steam, la redevance aurait été de 30% à destination de Valve à laquelle il fallait ajouter les 5% pour l’utilisation de l’UE4 d’Epic, soit une perte de 9 millions de dollars par rapport à la première solution.

Toujours côté argent, il faut relever que les ventes réalisées via une boutique partenaire (seulement Humble Bundle pour le moment) sont dispensées de la redevance de 12% due à Epic Games et l’on peut ainsi imaginer que celle-ci puisse être partagée entre le magasin et le développeur. De plus, l’EGS n’utilise pas de système de clefs mais oblige les joueurs à associer leur compte avec celui de la boutique partenaire, contrecarrant ainsi la revente de clés réalisée par G2A et autres sites du marché gris.

24 Commentaires


  1. C’est sûr qu’un dev payé pour son travail c’est un scandale, il doit travailler pour l’eau fraîche et le bonheur dans les yeux des joueurs.

  2. Franchement intéressé par le bouzin , maintenant sur EGS on attendra. Peut être que je franchirais le pas , ou alors j attendrais 1 an poir le prendre en promo quand il arrivera sur Steam.

  3. Je garde ma préco faite sur leur site, merde ça sera le premier jeu qui me fera installer EGS.

  4. Ils auraient pu sortir le jeu sur les deux plateformes et choisir de ne pas générer de clé Steam (c’est pas une obligation, et l’API Steam permet aussi d’ajouter des jeux directement aux comptes), mais non. La vraie raison, la principale, c’est encore et toujours la forte somme versée par Epic pour avoir l’exclusivité.

  5. Peu importe, c’est n’importe quoi cet affaire la d’exclu, c’est tenir les joueur en otage. J’ai déjas attendu le jeux pendant un moment, un année de plus me dérange pas vraiment.

  6. “Si c’est pas sur Steam, j’achète pas”

    Ceux qui veulent acheter un jeu qu’à condition qu’il soit sur Steam devraient se poser la question de qui ils ont vraiment dépendants. Il y a plusieurs façons de prendre les joueurs en otage.

  7. Le problèmes c’est que avec toutes ces plateformes de jeu, il y a la crainte que si une d’elles ferme ses portes on puisse perdre l’intégralité des jeux que l’on a acheté dessus. Par contre, fait d’avoir une concurrence ça profite au consommateur. ( par exemple les jeux offerts par l’épic game store ).

  8. Honnêtement ?
    Steam ou EGS, je m’en fou complètement. J’utilise aussi bien EGS pour apprendre l’UE4 que Steam pour le coté social et gaming. Alors que sa sorte sur l’un ou l’autre sa me fait ni chaud ni froid

  9. En ce qui me concerne ce n’est pas “Si c’est pas sur Steam, j’achète pas”, c’est davantage : « si c’est sur une plateforme qui fait tout ce qu’elle peut pour segmenter le marché à coup d’exclusivités payées, je ne soutiendrai pas les jeux concernés ».

    Mais, en vrai, c’est quand même un peu “Si c’est pas sur Steam, j’achète pas”. Pour ce qui concerne la plateforme elle-même, j’ai décidé d’arrêter de filer du temps CPU à des clients mal codés dont on sait qu’il exfiltrent un maximum de données tout en étant des trous de sécurité béants. Steam est horrible mais il est déjà installé et je me suis engagé chez eux. Je n’y ajouterai pas de UPlay, d’Origin ou d’EGS, j’ai viré le client Rockstar. Si seulement tout pouvait sortir sur GOG…

  10. >
    Epic avait dit qu’ils arrêteraient bientôt de payer pour obtenir des exclu. C’est peut-être déjà le cas d’ailleurs.

    Dans la même idée, ils permettent à présent d’acheter des jeux EGS sur le Humble Store. Ils ne prennent aucune commission au passage. Un développeur qui utilise le Humble Widget pour vendre son jeu EGS touche environ 95% de la vente. Ce type de partenariat va probablement se généraliser.

  11. Je suis carrément pour plus de concurrence et pour que Steam arrête de s’en mettre plein les fouilles par monopole, juste contre la segmentation forcée. S’ils font ce qu’ils disent et arrêtent les exclus je soutiendrai à fond (ce qui ne m’empêchera pas d’être un vieux con à pester contre toujours plus de plateformes sans API unifiée et d’EULA à la con).

    En fait j’espère juste qu’une fois que l’EGS sera confortablement installé, les développeurs et éditeurs auront le réflexe de publier partout. Sinon on va se retrouver avec ce qui se passe pour les services de streaming et le morcellement de l’offre qui transforme une technologie pratique en une TV glorifiée où tu dois payer pour chaque bouquet.

  12. S’il change d’avis au bout de 2 mois, difficile de croire ce qu’il raconte sur les exclus alors. On verra bien avec le temps.

  13. Au bout d’un mois, pas deux.

    Ceci dit :
    1) ce ne sont pas les mêmes gens qui parlent (Tim Sweeney, le CEO, puis Steve Allison, le responsable de l’EGS)
    2) Steve Allison ne contredit pas Tim Sweeney : si Steam baisse sa marge, ils arrêtent. Mais il ajoute que dans tous les cas, à un moment ou un autre, ils arrêteront.

  14. Oui, mais je pense que tout le monde le sait déjà.

    A noter que chez EGS, il n’y a pas de création de clés. Epic utilise un système qui met en relation le store où on achète le jeu, et l’EGS. A aucun moment on ne voit de clé. Ça permet d’éviter la revente sur le marché gris (G2A par exemple). C’est peut-être pour ça qu’ils mettent du temps à proposer des clés ailleurs que chez eux…

    Ubisoft et tout un tas d’autres services font de même avec Genba : https://genbadigital.com/#partnerships

    J’ai cru lire qu’il était également possible de mettre un système sans clé sur Steam, mais si c’est le cas je ne comprends pas trop pourquoi ce n’est pas systématiquement utilisé…

  15. Le marché gris maintenant c’est essentiellement du gifting via vpn ou de la “location” de compte.

  16. Pour rebondir sur les exclus Epic, pour ma part Steam ou Gog (ou n’importe quelle autre plateforme qui essaye pas de nous la mettre à l’envers) me conviennent, c’est juste Epic avec ses pratiques d’escrocs qui lèsent les joueurs (plateforme pourrie, données exploitées, achats d’exclus forcées…). Et le plus ironique dans tout cela, c’est que Steam et plus particulièrement Gog passent presque pour des oeuvres de charité juste parce qu’elles n’essayent pas d’entuber encore plus les joueurs pour gratter des parts de marché.
    Cela reste des entreprises dont l’objectif premier est de dégager des marges. Ce sont juste les moins pires. Pour ce qui est de la situation de leadership de Steam, je ferai la comparaison avec Microsoft Windows: Quelles sont les alternatives aussi riches et pratiques pour jouer à des FPS au clavier et à la souris? Ce n’est pas une situation qui est vertueuse ou justifiée, c’est simplement une constatation.
    D’un point de vue personnel, au vu de la situation actuelle (toujours susceptible de changer), je préférerai que GoG gagne significativement en parts de marché plutôt que ce soit Epic, au vu de la façon dont ils traitent les joueurs (Qui ne sont pas les principaux clients, ce sont les investisseurs!).

  17. >
    Attention, c’est juste le premier jour. On ne sait pas comment ça a évolué. Mais à mon avis, le public de MW c’est un public de fans et ils s’en foutent un peu.

Connectez-vous pour laisser un commentaire