Dans une interview donnée par Tymon Smektala à Gamesindustry, on apprend que Techland se porte bien grâce à Dying Light. Ce dernier n’a pas cessé de mieux se vendre d’année en année, permettant au studio de travailler sereinement sur Dying Light 2. Ils ajoutent même qu’ils ne font face à aucune urgence pour sortir leur nouveau jeu, signe que les choses vont quand même plutôt bien pour eux.

Après avoir fait l’éloge de l’industrie vidéo-ludique polonaise, il ajoute que le studio à toujours la volonté de produire du contenu pour Dying light premier du nom :

Nous avons donné une conférence avant l’E3 où nous avons dit que nous voulions toujours ajouter des choses au premier opus. Il y a désormais une petite équipe qui travaille sur du contenu additionnel pour Dying Light

Il revient également sur la narration dans le premier Dying Light, que le studio trouve passable car pas assez liée à l’univers. Ils réaffirment que pour le 2, chaque décision prise impactera l’ensemble des factions et du monde de jeu. Tymon conclut en jurant ses grands dieux qu’ils ont toujours l’esprit indépendant, malgré une masse salariale de 300 gugus.

1 COMMENTAIRE


Connectez-vous pour laisser un commentaire