PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS possède toujours une forte population online (avec des pics journaliers à 600K joueurs) mais, du fait de la multiplicité des maps, des modes de jeu (solo/duo/squad) et des régions, le matchmaking peut parfois tarder à trouver une partie.

Pour y remédier, les développeurs travaillent sur diverses solutions, dont certaines spécifiques à certaines régions.

Les joueurs européens étant relativement épargnés par les problèmes, le matchmaking vous proposera seulement de passer en mode Squad ou Solo-Squad si votre partie Duo ou Solo tarde à se lancer.

Pour les régions ayant des difficultés à remplir leurs parties, comme l’Amérique du Nord, le choix du terrain de jeu pourra être limité en permettant de sélectionner soit une map mise en avant, soit laisser faire le hasard avec les 3 cartes restantes. En parallèle, un nouveau menu ressemblant à un Server Browser permettra aux joueurs de guetter les serveurs en cours de remplissage pour rejoindre la partie de leur choix.

Pour les joueurs océaniens et sud-américains, le choix sera limité à la portion congrue : map random pour tout le monde. Le jeu essaiera quand même de proposer de changer de mode ou bien de région pour raccourcir l’attente.

Chez NoFrag nous avons une solution radicale pour simplifier le matchmaking, raccourcir le temps d’attente mais aussi rééduquer les joueurs : supprimer le mode TPS.

3 Commentaires


  1. Et sinon ban les hackers, non ?
    C’est mignon le matchmaking, les armes useless et les cosmétiques à la con, mais ban les hackers, ils en pensent quoi chez BlueBalls ?

  2. Et vous sortez ça comme ça quelque jour après la vidéo détaillant leur nouvel effort de lutte contre le cheat. Comme quoi on peu lire nofrag et ne pas être bien informé

Connectez-vous pour laisser un commentaire