Pris comme Winnie l’ourson, la patte dans le pot à miel du crime de lèse-majesté, et après avoir vu leur jeu retiré de Steam, les développeurs de Devotion ont posté aujourd’hui un long message sur Facebook.

Ils souhaitent présenter leurs sincères excuses à leurs partenaires affectés par cet incident, rappelons que leur éditeur chinois a perdu sa licence de travail, mais aussi aux joueurs, la rédaction de NoFrag qui attendait le jeu incluse.

Si Red Candle Games assure que l’acte n’était pas volontaire mais plutôt lié à une mauvaise gestion de projet, le studio a décidé d’assumer pleinement ses torts et de ne pas republier Devotion pour le moment. Dans un premier temps, les Taïwanais souhaitent reconstruire une relation de confiance avec les joueurs et, le moment venu, si le public semble enclin à les suivre, pourront envisager une nouvelle sortie.

2 Commentaires


  1. Ça ne doit vraiment pas être facile de travailler dans un domaine créatif quand on est financièrement dépendant d’une dictature comme la Chine.

  2. D’un autre côté, le graphiste n’est pas malin s’il croyait que cela passerait, dommage que cela face tomber un studio entier qui n’a pas voulu cela. D’autre part “domaine créatif” avec des injures si directes :/

Connectez-vous pour laisser un commentaire