Dans un article intitulé Le racisme rampant et la toxicité éloignent les joueurs de Mordhau, PC Gamer accuse la communauté de Mordhau d’être un repaire de racistes et de misogynes en tout genre. En citant quelques exemples d’insultes racistes issues des forums officiels et des réactions outrées postées sur Reddit, le rédacteur explique que les joueurs quittent le navire et que les développeurs ne font pas assez pour contrer les propos indécents qui jaillissent un peu partout. Notez que quiconque ayant joué au moindre jeu multijoueur sait que ce n’est pas l’apanage de Mordhau, mais admettons.

Il est clair que les développeurs de Mordhau ne sont pas préparés et ne veulent pas faire face au problème de front, et certains joueurs en ont assez. A côté des messages décrits ci-dessus se trouvent ceux qui se lamentent sur la toxicité dans le jeu. “Le chat était aujourd’hui une fosse septique débordante d’insultes personnelles, d’insultes raciales, de vitriol général et de haine. Pas une seule personne n’a été kickée”, dit un message posté ce week-end. Il en va de même pour le sub-reddit du jeu, où la toxicité est un sujet de discussion courant. “Il y a un tel racisme dans ce jeu que ça me donne vraiment envie de ne pas y jouer”, expliquait un message la semaine dernière.

Là où l’article devient intéressant, c’est dans ce qu’il semble insinuer : non seulement les joueurs de Mordhau seraient malveillants, mais les développeurs aussi. En effet, en plus du manque de modérateurs, PC Gamer explique que leur relative inaction vient d’un manque de volonté face à la toxicité régnant sur le jeu. Lorsque les devs ont intégré une fonction pour rendre muet un joueur à partir du chat, ils ont indiqué ne pas vouloir ajouter de “filtre à mots” sur celui-ci afin que la communauté ne se sente pas censurée :

“Nous voulons mettre le pouvoir entre les mains des joueurs “, a déclaré Mike Desrosiers, un artiste qui a travaillé sur la nouvelle fonction mute. “Si nous adoptons une position officielle et que nous mettons une liste officielle de filtres sur tous les mots du chat, les gens trouveront d’abord un moyen de les contourner, et ils pourraient bloquer des mots inoffensifs, ou des gens pourraient prétendre que nous les censurons. Donc nous préférons mettre le pouvoir dans les mains du joueur.”

Pire encore, PC Gamer explique que les développeurs, lorsqu’ils auront finalement intégré des modèles féminins ou issus de minorités, mettront en place un système d’options activables ou désactivables permettant aux joueurs d’afficher ce qu’ils veulent. Le journaliste suppose donc qu’il s’agira de laisser la liberté aux joueurs de voir apparaître ces modèles… ou non. Ce qui serait moralement douteux. Il cite d’ailleurs des paroles prononcées par les développeurs lors d’une interview :

“Quelle que soit notre position officielle, un groupe de gens va nous en vouloir. Donc, idéalement, nous devrions mettre le pouvoir entre les mains des joueurs, et leur donner la possibilité d’activer et de désactiver différentes choses.”

Nous avons posé la question : ” Alors, comme Mike l’a dit, pensez-vous qu’il serait possible d’ajouter cela et de donner aux joueurs la possibilité de le désactiver ? C’est ce à quoi vous pensez actuellement ?”

Geach répondit : “Oui, c’est ce à quoi nous pensons actuellement. Ce n’est pas gravé dans le marbre, cela dépend de l’avenir de notre communauté. Peut-être que si ça se calme dans le futur, le jeu a encore beaucoup de joueurs, beaucoup de toxicité, beaucoup de racisme, beaucoup de politique, tout ça, les gens se disputent sur toutes sortes d’absurdités.

Les développeurs de Mordhau ont immédiatement réagi en publiant sur Twitter un message succinct, indiquant n’avoir jamais eu l’intention d’ajouter une option afin de cacher les personnages non-blancs :

 

Nous les avons contacté afin d’avoir leur opinion sur l’article de PC Gamer et notamment sur les citations rapportées par le journaliste.

41 Commentaires


  1. La corrélation entre la stupidité in-game et les images de profil d’anime est assez claire, une purge serait simple.

  2. Après Kingdom Come : Deliverance, v’là que Mordhau est pris pour cible. Faire un jeu qui traite du Moyen Âge, c’est chercher la merde.

  3. Toujours des polémiques…

    Par contre, il est vrai que le chat de Mordhau est assez instable, ça passe de la franche rigolade, à des insultes raciale en boucle en une fraction de seconde

    et ce, sans pouvoir rien y faire (même si bon la meilleure chose c’est de laisser couler, les mecs se lassent quand ils voient qu’il se passe rien a leur 3eme ou 4eme “nigger” ou autre joyeusetés) car le système de votekick est une purge

  4. C’est réellement un repaire de racistes et de connards, bref une communauté toxique.
    Ça on ne peut pas le nier.

    Par contre je ne crois pas du tout à une volonté de nuire ou d’attiser la haine des devs.

    Je pense plutôt que c’est la violence et le rythme élevé du jeu qui en appelle aux bas instinct des esprits faibles.

  5. 3 connards sur un serveur de 64 ca devient un repaire de neo-nazis mangeurs d’enfants, tout va bien, aucune éxagération.
    le prochain article nous expliquera que mordhau est infiltré de l’intérieur par l’alt right et que toute personne utilisant les emotes vocales est un supporter de trump.

  6. “Si nous adoptons une position officielle et que nous mettons une liste officielle de filtres sur tous les mots du chat, les gens trouveront d’abord un moyen de les contourner, et ils pourraient bloquer des mots inoffensifs, ou des gens pourraient prétendre que nous les censurons. Donc nous préférons mettre le pouvoir dans les mains du joueur.”

    En vrai c’est plutôt intelligent,même si des journalistes idiots peuvent leur reprocher,ce n’est pas forcement du laxisme,mais les gens sont responsables de leurs propres actes…Pas le jeu,et si ce sont des connards,ça en sera tout autant dans les rues….Donc c’est au gouvernements/lois/associations d’y faire quelque chose,le jeu permet juste la liberté d’expression….
    même si évidemment je n’approuve absolument PAS les commentaires souligner dans l’article.
    De plus je me doute que évidemment si il-y-a une pratique douteuse sur leu jeu ou de vrai parties/serveurs spécial racistes,ils agiront je pense,Mais ne pas vouloir censuré, c’est bien,surtout quand on compare ça a blizzard qui censure à tour de bras à en devenir ridicule (https://imgur.com/gallery/w4SEMgw)
    …Alors que là on dirait juste qu’il-y-a eu 3 casse couille dans une game, et que des gens s’en sont plaint comme si c’était le seul jeu….Vous avez déjà jouer à Rocket League ou Rainbow Six : Siege ? Bref…pas de quoi accuser les devs d’être des collabo.

    “Le journaliste suppose donc qu’il s’agira de laisser la liberté aux joueurs de voir apparaître ces modèles… ou non. Ce qui serait moralement douteux.”

    En vrais les hommes sont en sous-vêtements,donc c’est plus pour les seins que pour le bas,je pense…Et du coup :
    UN PEUT MON NEVEU que ce serait moralement douteux,vous imaginer ? voir des femmes torse nu ? AAAARH,quelle décadence,comme les chrétiens nous l’on enseigner depuis des siècles,une femme c’est dégueulasse et c’est en colle roulé ou au buché !
    (à savoir que ça n’a jamais été les seins le problème,j’en veux pour preuve de nombreuses robes,bikini…mais les tétons ^^ qui sont sensiblement pareil chez les hommes et les femmes,anatomiquement comme en terme d’apparence)
    Donc oui,ce serait bien immonde….Parce que laisser la femme montrer son torse c’est CA la définition de la misogynie apparemment.
    Faut pas trop qu’on évolue non plus ^^

  7. >

    Pour le coup c’était mérité vu les propos du directeur du jeu, là on est bien loin de tout ça
    Parce que oui, merci PC Gamer, les chats sur les jeux en ligne sont remplis d’insultes racistes, sexistes, etc

  8. Comme dit plus haut, faut croire que PC Gamer n’a jamais joué à Rainbow Six Siege où les insultes racistes et homophobes fusent dans tous les sens. Je suis plusieurs fois tombé sur des mecs qui te teamkillent si tu joues un joueur noir…

  9. Sauf que R6 tu peux plus vraiment faire ça, vu que le n word et autres sont impossible à ne serait-ce qu’écrire dans le chat.

  10. Il n’y a pas un seul jeu multijoueur, type “simulateur de meurtre”, où j’ai pas vu, un jour ou l’autre, pleuvoir des insultes racistes en tout genre. Mordhau n’est jamais qu’un exemple de plus. Pas de lois appliquées, ou applicables, en “ligne” et c’est l’anarchie. Reste quelques jeux, ponctuellement, avec de petites communautés, qui arrivent à s’auto-réguler.

  11. C’est impossible par chat, mais les gens utilisent leurs micros. Et puis il n’y a pas que les mots : des mecs se font kicker d’équipe parce qu’ils sont turques (vu plusieurs fois). Sur Insurgency, y’a des gars qui gueulent le “n word” comme tu dis. Bref, c’est l’être humain dans les jeux en ligne quoi.

  12. >

    Non, ce n’était pas mérité, puisque le jeu ne reflète pas du tout les propos de Daniel Vávra. Au contraire, même.

  13. >

    En 600h sur R6’s je n’ai jamais vu un TK sur un perso de race noire juste car c’était un noir.

  14. >
    Moi non plus, ce qui ce passe sur Mordhau je n’avais jamais vu ça avec une telle intensité.

  15. >

    Même chose en presque 1000h. Les TK sont même vraiment rare.
    Après, il parait que la communauté sur consoles est très différente…

  16. Tient donc PcGamer, sponso en masse par Epic se paye Mordhau uniquement vendu sur Steam. Comme c’est bizarre. Bref à éviter comme Kotaku et RPS-> poubelle.

  17. “Les problèmes existentiels de certains me font rire.”
    Ce ne sont pas des problèmes existentiels,mais des questionnements sur la société actuel et les problèmes qu’elle peut soulever,
    Et oui….ça peut faire rire,quand on y comprends rien.

  18. >

    Sauf que quand le directeur est raciste et sexiste, tu peux légitimement te demander si le jeu, dont il est directeur je rappelle, donc un poste créatif important, aura des stigmates de son implication, c’est normal de se poser la question et d’en parler.
    Le jeu, je l’ai pas encore fait donc je peux pas juger de savoir si c’est le cas ou pas, donc j’irai pas plus loin.

    >

    Tu veux dire Kotaku le site qui pointe du doigt les dérives dans les studios de dev à travers le monde ? Ah oui, c’est vrai.

Connectez-vous pour laisser un commentaire