Souvenez-vous, le FPS horrifique Devotion des taïwanais de chez Red Candle Games était retiré de Steam en février dernier, une semaine seulement après sa mise en vente, laissant sa pauvre OST orpheline. En cause, des messages cachés par de facétieux graphistes et qui faisaient référence à Xi Jinping, la copie chinoise de l’ourson de Disney.

Le jeu, depuis, n’est pas réapparu et nous apprenons aujourd’hui que l’éditeur chinois Indievent, qui avait pourtant rompu tout lien avec les développeurs, a vu sa licence d’exploitation révoquée pour avoir enfreint la loi. Le second éditeur Winking, bien taïwanais lui, pourrait à terme être aussi menacé du fait des liens étroits qui existent entre l’industrie vidéoludique locale et l’empire du Milieu.

De quoi vous rappeler qu’on n’est pas si mal au pays de Boris Vian.

Connectez-vous pour laisser un commentaire