Il y a quelques temps, nous vous demandions si l’offre de cloud gaming Stadia de Google, annoncée durant l’E3, vous intéressait. Voici les résultats. Comme nous n’avons pas été les seuls à nous pencher sur l’intérêt des joueurs pour cette offre de jeu hébergée, vous pouvez vous amuser à comparer les résultats de la bulle Nofrag avec celles de quelques autres pays.

Voici les résultats pour Nofrag (1147 participants) :

Vous êtes donc 57% à ne pas être intéressés et 24% à vous en tamponner le coquillard. En regroupant ces deux pools de gens sous la bannière « pas client de Stadia dans un futur proche », on obtient 81% de joueurs non intéressés chez les nofragés.

A l’opposé, 17% d’entre vous seraient intéressés par le service de Google.

Enfin, seulement deux petits pourcents d’entre vous ne savent pas de quoi il s’agit.

1 COMMENTAIRE


  1. Pas étonnant, l’offre Stadia s’adresse clairement au joueur casual, comme une alternative à l’achat d’une console ou d’un PC. Plus besoin de changer sa machine ou d’être limitée par elle. Après reste à voir si le joueur casual moyen a une bonne connexion pour s’en servir.

Connectez-vous pour laisser un commentaire