Un documentaire sur F.E.A.R.

25

Une fois n’est pas coutume, l’excellente chaîne Youtube GVMERS propose un documentaire sur la licence F.E.A.R.. Pour rappel, le premier (et le seul intéressant), est sorti en 2005 et était développé par Monolith Productions. Bon je vous préviens, la vidéo dure environ 1 heure, en anglais et sans sous-titres.

 

25 Commentaires


  1. 2h30 d’entrepôt moches tous identiques, 2h30 de bureaux moches tous identiques, des jump scares foireux, une histoire racontée via des répondeurs téléphoniques… Heureusement qu’il y avait des tonnes de particules pour sauver le jeu.

    Le 2 est bien meilleur.

  2. Le premier était quand même plus marquant, mais c’est vrai que le 2 était très bien et mieux fignolé dans l’ensemble.

  3. Les ennemis du premier ont une grosse palette d’actions mais une tendance à faire n’importe quoi, comme renverser une étagère pour empêcher le joueur de passer puis ramper en dessous pour tenter de le rejoindre. J’avais été davantage bluffé par l’IA de Far Cry un an plus tôt.

  4. Le 1er était génial grâce à l’IA. Les autres m’ont plu, mais sans me marquer autant.

    Pour ces documentaires, même sans sous-titres, on comprend très bien. Ils sont vraiment supers.

  5. Excellent multi aussi le premier.

    N’oublions pas qu’on parle d’un jeu de 2005, qui a surpris par sa technique et l’IA toujours citée comme référence. Alma avait quand même une certaine classe dans le premier épisode, certains jump scares étaient bien amenés et les ennemis surnaturels vers la fin du jeu renouvelaient bien l’intérêt des gunfights. Son parti pris de miser sur l’ambiance oppressante plutôt que l’action pure le rapproche un peu de Doom 3, qui à l’époque était beaucoup plus attendu mais a eu une réception clivée.

  6. Le premier a eu une belle petite communaute esport (dr maboul & co, si vous etes toujours la)

  7. Ce jeu c’est une perle.
    Les suites quand j’y pense je m’en rappelle pas bien que je les ai fais aussi.

    Devrait mettre leur IA en open-source, histoire que quelques studios en prennent de la graine.
    A sa sortie, je croyais que tous les IA d’autres jeux allaient être au moins aussi bon que celui de F.E.A.R par la suite, on a vu le résultat.

    Une petite prouesse pour l’époque ce jeu, respect.

  8. Il me semble que la “prouesse” de l’IA était aussi due aux petits environnements dans lequel se passait les combats. Du coup, les jeux modernes ne peuvent plus vraiment exploiter ce genre de comportements. J’avais lu ça quelque part, mais où ? Aucune idée.

    Mais c’est vrai qu’après F.E.A.R. et Far Cry, je m’attendais à avoir toujours ce genre d’IA. C’était une grosse déception les FPS qui ont suivi sur ce plan là.

  9. FEAR a été pour moi l’apogée du FPS en matière de sensations de tir (sans oublier les différentes prises au corps à corps). Aucun fps n’a réussi à faire aussi bien depuis, même fear 2 et 3, ce qui est gênant. Un pur chef d’oeuvre d’étincelles, de poussières et de gerbes de sang.

  10. J’ai trouvé le 2 très bien, même si inférieur au 1. Le 3 était par contre très moyen.

  11. La quintessence de la brutalité et de la violence. L’extension était encore meilleure selon moi, car plus focalisée sur les combats que sur l’horreur.

  12. Si on compare tous les fear au premier, ce n est pas le hasard. Le seul vrai defaut sont les premieres minutes dans l entrepot. C etait quand meme classe le multijoueur gratuit !

  13. Les deux premiers sont excellents, le troisième par contre fut une grosse déception. C’était la bonne époque de Monolith, mes chouchous.

  14. Pareil 1 au top (surtout l’extension avec le métro extraction point qui en rajoutait + et + varié !) le 2 aussi même si ça faisait un peu console dans certains actions avec les qte et le 3 beurk… un jeu horrible et sans saveur à mettre à la poubelle une grosse bouse qui a tué la série… une grosse déception pour moi qui était un fan

  15. Personnellement j’ai fait le 1er FEAR lorsqu’il était sorti sur PS3. Un véritable coup de coeur.

  16. Le 1er était excellent ! Les bastons étaient magistrales et l’ambiance était bonne. Le 2ème était chouette mais pas marquant (le feeling était moins percutant). Le 3ème… je ne l’ai même pas fini.

  17. C’est clair, l’exemple typique que le jeu vidéo n’as évolué pratiquement que sur le plan graphique .

    Quand on voit l’absence d’évolution des IA dans les jeux, tu m’étonne que les jeux multi aient autant la côte ….

  18. Le 3e opus s’est éloigné de la philosophie des précédents, mais ça reste un FPS solo aux combats, à l’I.A. et aux flingues tout à fait corrects. J’ai le souvenir d’une campagne marketing d’un goût plus que douteux, et je crois bien que le studio de développement derrière le jeu n’avait pas sorti que de bons jeux à l’époque, ce qui n’a pas joué en faveur du jeu.

    A relire mais j’ai le souvenir que le test de Nofrag concluait sur un «c’est pas ouf, mais loin d’être aussi mauvais qu’on s’y attendait».

    En tout cas pour ma part j’ai passé de bons moments sur le titre et sur la trilogie dans son ensemble. Perseus Mandate par contre, c’était plus que moyen.

    Pour ceux que ça intéresse, un mec a publié un mod intitulé F.E.A.R. complete edition, dispo sur moddb.

  19. Ouais, le 3 n’était pas si mal. Il ne fallait pas oublier de booster le FOV par contre.

  20. Perso j’avais fait le 1er (day one à l’époque), et une seconde fois il y a quelques années de ça, puis j’avais enchainé avec les 2 DLCs (que j’avais trouvé un peu moyen dans mes souvenirs), suivi du 2ème opus dans la foulée (que j’avais abandonné aussi sec à cause du feeling très différent).

    Et depuis 2 jours, cette news et ces commentaires m’ont redonné envie de retenter le 2ème épisode (et son DLC).

    Je viens juste de les finir en difficile à l’instant. (9h pour le jeu et 2 de plus pour le DLC Reborn).
    Alors pour un jeu qui à 10 ans d’age, je dois dire qu’il a de très beaux restes, et surtout l’IA, j’avais tout simplement oublié à quel point elle était bien (ça change beaucoup des fps mous qu’on s’est coltiné par palette de 12 en mode je fais c4c4 derrière ma caisse).

    Penser à passer par la case “tweaks de base” quand même, du genre:
    -Virer le headbobbing.
    -Virer l’accélération de la souris.
    -Virer la V-Sync (uniquement si vous y jouer sur un toaster).
    -Elargir le FoV.

    Quelques réglages de base mais qui suppriment l’horrible sensation de latence. Il est possible que ces options là n’étaient pas disponibles à l’époque d’où mes impressions en retrait par rapport au premier opus. De là même qu’au milieu de l’aventure j’ai failli pensé que ce second jeu était meilleur que son ainé, mais au final je l’ai trouvé moins bon et moins marquant en bout de course et j’ai trouvé la fin vraiment anecdotique.

    En fait j’ai vu que la chaîne GVMERS avait pondu cette autre vidéo sur F.E.A.R 1 et j’ai décidé de la regarder entre 2 frags sur F.E.A.R. 2.
    Je dois dire qu’après l’avoir vu je me suis rappelé à quel point le premier était plus jouissif. En particulier à cause du feeling dégagé par les armes (surtout le pompe comme bien souvent). Cet effet d’impact quand tu arraches la moitié du mur en même temps que le type d’à coté. Le tout dans une pluie de débris, de poussière, d’étincelles, de sang et de gibs qui volent au travers de la pièce en mode Bullet Time. Pour un jeu de 2005 ça à encore définitivement de la gueule.

    Et les graphismes du 1er et sa palette de couleur ternes sont beaucoup plus réalistes/austères que les graphismes du 2 qui me fait penser à un jeu console, il y a moins ce coté brut de décoffrage dans cette suite. Alors certes le second est mieux fini et moins grossier graphiquement mais au final cette vidéo m’a remis dans le droit chemin. La fin du premier bien que courte et le main theme du jeu m’avait également marqué.

    Un petit mot sur le DLC Reborn (celui de F.E.A.R. 2) qui est vraiment passable pour ne pas dire inutile, hormis quelques passages. Mais globalement le level design y est très peu inspiré et la difficulté est mal dosée. J’ai du m’y reprendre plusieurs fois sur certains passages qui demandent le perfect pour être passé en mode hard (on se fait littéralement aimbot dès qu’on sort la tête).
    Sinon la vidéo d’intro qui est record en qualité dégueulasse (même pour l’époque) et celle de fin qui dure 10 secondes finiront de vous achever. Bref le jeu de base se suffit à lui même.

    Voilà maintenant il ne me resterait plus qu’à faire le 3 pour clore la série, je ne sais pas si je vais le tenter, ça à l’air d’être un épisode qui divise (et qui n’est pas développé par Monolith). Est-ce mieux que tous les DLC des F.E.A.R. réunis ? Pour l’heure je vais enfin pourvoir me visionner la vidéo de cette news car j’adore vraiment ce qu’ils font et j’aurais peut être ma réponse pour le 3.

  21. Bon après visionnage du documentaire, j’ai bien l’impression que je vais être déçu si je m’attends à un vrai F.E.A.R., il n’est peut être pas si mauvais si l’on se dit que c’est un tout autre jeu mais on voit bien dans la vidéo le downgrade qui à été opéré à chaque nouvel épisode. Petit à petit la licence s’est vue “consolisé” et on à perdu ce qui faisait le charme de F.E.A.R. premier du nom, à savoir un vrai jeu PC couillu, avec du lean, sans autoregen, un level design intelligent, et une ambiance sombre.

    A la fin de ce superbe travail documenté, je suis toujours indécis sur le fait de me prendre F.3.A.R. mais je me suis plutôt mis à rêver d’un F.E.A.R. 4 (ou même un Shogo 2) développé par Monolith et présenté à cet E3.

  22. Merci j’avais complètement oublié de lire le est de NF.

    Ça me rassure un peu plus même si ce que j’ai vu dans le documentaire me laisse penser que le jeu aurait pu s’appeler tout autrement. Sinon ouais pour le prix j’ai vu qu’il était pas vraiment cher. Je pense quand même tenter le coup histoire de finir cette saga.

Connectez-vous pour laisser un commentaire