Chaque semaine ou presque, je vous propose de faire un récapitulatif des FPS sortis dont personne ne parle et ne parlera, pour leur offrir un peu de lumière grâce à la notoriété internationale de NoFrag.

  • Never Let Me Awake, sorti le 8 mai pour 3,99 €

Non ce n’est pas le générique de La marche de l’histoire sur France Inter, mais simplement un petit jeu d’horreur où l’on collectionne des cerveaux et ouvre des tiroirs. Notez que la lampe torche est remplacée par une lampe à huile, un petit clin d’œil à Amnesia.

  • Adolf Hitler Humiliation Simulator, sorti le 9 mai pour 0,79 €

Le titre porte bien son nom, et les subtilités du gameplay se limitent à uriner ou tirer sur Adolf Hitler.

  • Never Again, sorti le 9 mai pour 11,59 €

Exploration, horreur, puzzle… un FPex de plus qui ne semble rien proposer de bien innovant. Une démo est disponible.

  • Andromalius, sorti le 9 mai pour 3,99 €

Un (autre) jeu d’horreur à la première personne, qui est de loin le genre le plus représenté dans cette chronique hebdomadaire qui me donne envie de passer plutôt vers l’Epic Games Store pour regarder les jeux, mais on me dit qu’il n’y a pas de jeux. Tant pis.

  • How To Be A Real Dude, sorti le 10 mai pour 3,99 €

Bien que la bande son soit probablement enregistrée par Didier Super, le jeu est une sorte de GTA-like à la première personne où il est possible de mettre le feu à des poules.

  • Robosoul: From the Depths of Pax-Animi, sorti le 10 mai pour 6.59 €

Un rétro-FPS sous LSD très épileptogène vis-à-vis du montage de son trailer.

  • War of Gaia: Into the Fire, sorti le 10 mai pour 12,49 € 

Un jeu de survie/craft/coupage de bois et de domination comme aime le répéter la voix off du trailer. Une ambiance Sci-Fi qui devrait ravir les fans de HALO.

Un Mordhau-killer en arène.

  • Call of Unity, sorti le 11 mai pour 0,79 €

Une fusion entre Call of Duty et le moteur Unity qui hante toutes ces chroniques. Je vous laisse imaginer le résultat.

 

5 Commentaires


  1. Le truc sur Hitler, c’est has been. On pouvait déjà frapper Hitler dans le jeu Indiana Jones et la dernière croisade.

  2. Call of Unity, j’ai osé regarder le trailer … Mes oreilles et mes yeux ont saigné …

Connectez-vous pour laisser un commentaire