Rétro FPS : \ˈrɛ.trəʊ ɛf.pe.ɛs\ masculin

Jeu de tir en vision à la première personne, dite subjective, s’inspirant des jeux de tir cultes des années 90 et leur empruntant des éléments : level design, éléments visuels désuets (modèles comportant peu de polygones, textures basses résolution, etc.), gameplay moins complexe…

Ces dernières années ont vu la résurgence des Rétro FPS, ces jeux de tir à l’ancienne qui ont pour but de nous replonger en plein cœur des années 90. L’un des meilleurs simulateurs de meurtres de l’année 2018 était d’ailleurs DUSK, un Rétro FPS inspiré de Quake ! Loin de la débauche visuelle des FPS AAA et de la tendance à balancer du Battle Royale à toutes les sauces, nombreux sont ces titres – souvent indépendants – à vouloir proposer une expérience plus pure, plus proche des FPS d’il y a vingt ans tout en gardant une touche de modernité. Nous vous en parlions déjà dans notre série d’articles Back to the Nineties l’année dernière, mais entre temps de nouveaux concurrents sont entrés en jeu, certains sont sortis en accès anticipé, d’autres viennent de conclure leurs campagnes Kickstarter… Bref : il est temps de faire le point sur la vague de Rétro FPS qui hantent les colonnes de NoFrag en 2019, histoire d’y voir plus clair. Voici donc une liste non-exhaustive de ces jeux qui veulent nous faire remonter le temps, accompagnée d’une rapide description, de l’état actuel du développement et de quelques screenshots. 


Amid Evil

Éditeur : New Blood
Développeur : Indefatigable
Statut : Accès anticipé
Sortie prévue : Bientôt
Prix : 17 €
Page Steam

Provenant du même éditeur que l’excellent Dusk, Amid Evil propose un Rétro FPS inspiré par Heretic et Hexen plutôt que par Quake ou Doom. Le joueur doit traverser des niveaux labyrinthiques dans un univers d’Heroic Fantasy assez kitsch et affronter tout un tas d’ennemis divers et variés : armures possédées, golems énervés, génies maléfiques et autres poteries en colère… Le mélange de gameplay très rapide, d’armes originales (le jeu propose un lance-planètes !), de bestiaire bizarroïde, de level design old-school et de graphismes à la fois rétro et modernes en font un jeu intéressant bien que clivant.

Cela fait maintenant plus d’un an que Amid Evil est arrivé en accès anticipé et son développement a poursuivi son petit bonhomme de chemin : proposant au départ quatre chapitres, le jeu est désormais composé six mondes distincts et d’un mode horde. Certains points négatifs soulevés dans notre preview ont été corrigés par des mises à jour et la sortie de l’ultime épisode est imminente. Avec plus de 90% d’évaluations favorables sur Steam et un suivi conséquent, on peut dire que l’accès anticipé de Amid Evil est réussi. Rendez-vous d’ici quelques semaines pour le test de la version finale du jeu.


Arthurian Legends

Éditeur : Keith Scolaro
Développeur : Keith Scolaro
Statut : Beta fermée
Sortie prévue : 2018 (!)
Prix : N.C.
Site Officiel

C’est en 2016 que Keith Scolaro a commencé à travailler sur Arthurian Legends, un Rétro FPS se déroulant dans l’univers de la légende du Roi Arthur. Avec ses acteurs digitalisés, ses effets gores, son arsenal composé d’armes classiques et d’autres plus exotiques – comme des grenades et autres sorts – et son bestiaire médiéval-fantastique, le jeu propose une formule intéressante. Vous pouvez retrouver notre preview datant d’octobre 2018.

Malheureusement, le développeur n’a plus donné la moindre nouvelle depuis plusieurs mois, que ce soit sur le site officiel, sur la page itch.io du jeu ou sur les réseaux sociaux. On ne sait donc pas où en est le développement de ce jeu qui devait de prime abord sortir en 2017, puis fin 2018… La preview se concluait d’ailleurs en précisant que le développeur imaginait plutôt finir le jeu pendant le premier trimestre 2019 (raté !). Gageons qu’on en saura bientôt plus.


Hellbound

Éditeur : NGD Studios
Développeur : Saibot Studios
Statut : Accès anticipé
Sortie prévue : 2019
Prix : N.C.
Page Steam

Avec ses visuels résolument modernes, Hellbound s’écarte des autres jeux présentés dans cet article. Pourtant, il a bien sa place ici, les développeurs mettant en avant les influences de ce jeu qui désire opérer un “retour aux sources” : Doom, Blood, Duke Nukem 3D, Quake… Ici on ne s’embarrasse pas d’histoire, le joueur incarnant simplement un mec balaise dont le but est d’étriper le plus de démons possible, le tout emballé par une direction artistique cartoonesque et accompagné par du heavy metal qui tache. Pour le moment, la version testable du jeu (un mode horde sur une seule map) semble vraiment basique, avec des ennemis peu mobiles et des armes offrant des sensations médiocres. Le gameplay reste néanmoins rapide et pousse à utiliser le bunny hop pour se mouvoir entre les divers projectiles.

Cela fait maintenant presque un an que Hellbound a réussit son Kickstarter et publié le mode survie du jeu gratuitement sur Steam. Le studio explique être en train de travailler sur la campagne solo, dont nous n’avons aucun aperçu jusqu’à présent à l’exception de quelques artworks mis en ligne en mars. La date de sortie du jeu est toujours prévue pour 2019 et une beta fermée devrait avoir lieu en mai.


Hermodr

Éditeur : Regday NULL
Développeur : Regday NULL
Statut : Démo disponible (ancienne)
Sortie prévue : –
Prix : N.C.
Page Steam

Hermodr est un Rétro FPS se déroulant dans un univers inspiré par la mythologie nordique – on y affronte des draugr, des trolls et autres géants. Si ses graphismes évoquent les premiers Doom, le jeu emprunte également des mécaniques aux rogue-lite : les niveaux sont générés procéduralement et il est possible d’améliorer les capacités de son personnage, tandis que l’arsenal (composé d’armes modernes) peut également avoir des propriétés spéciales. Si vous mourrez, vous perdez votre progression ainsi que toutes les statistiques et l’équipement de votre héros. À l’issue de la preview du jeu, je concluais que Hermodr était, en l’état, beaucoup trop vide et inintéressant, malgré un certain charme et un potentiel à développer.

Nous n’avons toutefois pas de nouvelles du développement depuis un moment : la démo est déjà vieille de deux ans tandis que seuls quelques messages laissés par le développeur sur le forum Steam et datant de plusieurs mois indiquent que le projet n’est pas complètement mort…


Ion Maiden

Éditeur : 3D Realms
Développeur : Voidpoint
Statut : Accès anticipé
Sortie prévue : Deuxième trimestre 2019
Prix : 20 €
Page Steam

Conçu à partir d’une version récente du Build Engine, le moteur utilisé entre autres par Duke Nukem 3D et Blood, Ion Maiden est directement inspiré des jeux 3D Realms des années 90, (Duke 3D, Rise of the Triad). Avec ses environnements urbains en 3D, ses sprites en 2D et son level design rempli de secrets, le jeu réussit à nous renvoyer dans le passé. Un peu trop même puisque certains arguent qu’il ne propose pas grand chose au-delà de la nostalgie.

Ion Maiden est arrivé en accès anticipé en février 2018 et s’est récemment doté d’un second chapitre – en réalité un gros niveau. Autrement dit, il reste assez chiche en contenu : deux épisodes, un mode horde et un mode défi anecdotique. Néanmoins, les développeurs assurent que ce qui est disponible à l’heure actuelle n’est qu’un aperçu du contenu final et qu’une campagne complète sera intégrée au jeu lors de sa sortie, qui devrait être imminente.


Nightmare Reaper

Éditeur : Blazing Bits Games
Développeur : Blazing Bits Games
Statut : –
Sortie prévue : 2020
Prix : N.C.
Page Steam

Nightmare Reaper est un Rétro FPS inspiré par les Doom-like et proposant des graphismes criards ainsi qu’un univers quasi-enfantin. Le jeu devrait, à sa sortie, offrir 80 armes, des niveaux ouverts, une bande-originale composée par Andrew Hulshult (Brutal Doom, Dusk, Quake Champions), une histoire non intrusive et un arbre de compétences pour le héros. Si nous n’avons pas encore pu toucher au jeu, difficile de nier que ses visuels ne nous en donnent pas l’envie.

Pour l’instant, le jeu n’est pas encore disponible en accès anticipé et il faudra attendre cet été pour pouvoir l’essayer. Le développement du jeu devrait durer une année supplémentaire, pour une vraie sortie prévue en 2020. Nous vous en reparlerons quand il sera sorti bien sûr, enfin une fois qu’on se sera acheté une pipette de collyre.


Prodeus

Éditeur : Bounding Box Software
Développeur : Mike & Jason
Statut : Kickstarter réussi
Sortie prévue : 2019
Prix : N.C.
Page Steam

Lorsque deux vétérans ayant, entre autres, bossé sur DOOM, Bioshock Infinite et Call of Duty décident de créer leur propre jeu indépendant, cela donne Prodeus. Il s’agit d’un Rétro FPS, inspiré largement par les épisodes originels de Doom. Il met en scène un marine futuriste affrontant des zombies et autres démons dans des infrastructures spatiales avec une BO signée Andrew Hulshult (Brutal Doom, Dusk, Quake Champions)… Les développeurs promettent un jeu largement personnalisable, permettant par exemple de passer à la volée de visuels old-school à d’autres plus modernes, et doté d’un éditeur de niveau complet. Les quelques vidéos disponibles montrent un jeu potentiellement intéressant mais avec des armes manquant beaucoup de feeling pour le moment.

Prodeus a réussit son Kickstarter il y a quelques semaines en atteignant 200% de son objectif et débloquant ainsi de nouveaux paliers : plus de musiques dynamiques, gestion du climat, mode horde, etc. Il devrait arriver en accès anticipé d’ici peu de temps, pour une sortie complète en 2020.


Project Downfall

Éditeur : MGP Studios
Développeur : MGP Studios, Solid 9 Studio
Statut : Accès anticipé
Sortie prévue : 2020
Prix : 13 €
Page Steam

Project Downfall s’inspire directement de Hotline Miami : il s’agit d’un Die & Retry au gameplay très rapide dans un univers cyberpunk halluciné. Si son gameplay reste éloigné des FPS old-school, ses graphismes sont résolument rétro, avec ses personnages en sprite 2D, ses textures tout en gros pixel et ses effets CRT – le tout est toutefois mâtiné d’effets visuels modernes. Artistiquement réussi, Project Downfall ne convainc pas vraiment dans son gameplay trop brouillon. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez retrouver la preview sur NoFrag.

Pour le moment, le développement du jeu se poursuit tranquillement et des mises à jour sont publiées régulièrement, apportant leur lot de nouveautés : nouveaux niveaux, système de hub, dialogues supplémentaires et modifications de gameplay viennent s’ajouter petit à petit au contenu existant. Bref, si les développeurs tiennent le rythme ils arriveront sans nul doute à sortir le jeu complet dans les temps. Espérons qu’ils auront corrigé les problèmes de gameplay d’ici là…


WRATH: Aeon of Ruins

Éditeur : 3D Realms, 1C Entertainment
Développeur : 3D Realms, KillPixel
Statut : –
Sortie prévue : été 2019
Prix : N.C.
Page Steam

Deuxième Rétro FPS édité par 3D Realms à apparaître dans cet article, WRATH: Aeon of Ruins est développé sur une version modernisée du moteur de Quake 1. Le jeu se déroule dans un univers de Dark-Fantasy horrifique illustré une nouvelle fois par la musique d’Andrew Hulshult (Brutal Doom, Dusk, Quake Champions), proposant tout un bestiaire de démons et autres mort-vivants ainsi qu’un arsenal complet (revolver, fusil à pompe, lance-clous…). Un système de personnalisation de pouvoirs du personnage sera également de la partie. Notez que des modes multijoueurs coopératif et compétitif ainsi que des outils de développement seront disponible dès la sortie du jeu.

Si le jeu devrait sortir cet été, aucune version jouable n’est encore disponible pour le moment. En attendant, plusieurs vidéos ont été publiées, permettant de savoir à peu près à quoi s’attendre : un jeu agréable à l’œil, avec des armes relativement pêchues et un level design labyrinthique rappelant vraiment les FPS des années 90… Espérons toutefois que les extraits aient été joués en facile au vu du manque de dangerosité des adversaires.


 

Nous sommes arrivés à la fin de ce tour d’horizon des Rétro FPS de 2019. Comme vous avez pu le constater, si l’envie de nous faire revivre des sensations old-school est systématiquement présente, les projets proposent tous des choses diverses et variées : que vous ayez envie de chasser le démon à coup de fusil à pompe, pourfendre des créatures mythologiques à l’aide de sorts, démonter des punks dans une ruelle moite ou couper des têtes en plein Camelot, ces jeux pourraient vous plaire… à condition d’avoir la fibre nostalgique, naturellement.

4 Commentaires


  1. Merci pour ce chouette dossier!
    J’ai hâte de pouvoir tester la campagne promise par Ion Maiden, si elle est bel et bien inclue prochainement… 🙂

  2. WRATH: Aeon of Ruins et Prodeus sont vraiment ceux que j’attends le plus. Et cet article ne fait que renforcer ma conviction.

    Bonus OST:
    Signé Hulshult sur les 2 projets. Comprendre: Ça risque de le faire.

  3. Vraiment sympa ce petit recap ! Il y en a qui donnent sacrément envie (et d’autre sacrément pas)

  4. Merci pour ce dossier. Pareil j’attends Prodeus de pied ferme, Wrath et Ion Maiden dans un second temps, et Arthurian legends me fait aussi de l’oeil.

    Pour Arthurian legends, le dev réagit encore sur son discord dans lequel vous pouvez récupérer une beta qui date d’un an quasiment, mais il a dit le 12 mai à 3h38 qu’il pense mettre une autre version de la beta demain (donc le 13 mai)

Connectez-vous pour laisser un commentaire