Avec Battlefield V, EA a annoncé ne pas vouloir monétiser les extensions de jeu : comprenez par là qu’ils ne comptent pas vendre de packs de cartes scindant la communauté à prix d’or. Mais il faut bien trouver un autre moyen de presser le citron et c’est là qu’entre en jeu la Monnaie de Battlefield (c’est le vrai nom) que l’éditeur a pris soin de présenter aujourd’hui via une FAQ sur son site officiel.

Jusqu’à présent, le jeu ne contenait qu’une seule monnaie in-game, les Company Coins. Celle-ci pouvait être gagnée en jouant et accomplissant divers objectifs quotidiens ou hebdomadaires et permettait de débloquer des spécialisations d’armes ou des objets cosmétiques. À partir du 4 avril, il faudra aussi faire avec la Monnaie de Battlefield achetable avec l’argent bien réel cette fois-ci. Cette monnaie permettra de se fournir trois choses :

  • Des éléments cosmétiques : vous pourrez débloquer des skins déjà disponibles avec les Company Coins. À l’arrivée de la Monnaie de Battlefield, vous pourrez également acheter des éléments dits “épiques”.
  • Des soldats d’élite : vous pourrez acheter des sets d’élite vous permettant d’incarner des soldats particuliers possédant leurs propres noms, doublages, animations, cosmétiques et background. Le gameplay restera toutefois le même et ces personnages n’accordent aucun avantage. Ils ne seront pas disponibles le 4 avril, mais plus tard.
  • Gains de temps : ceux-ci se divisent en deux catégories, les rattrapages et les bonus d’XP. Les rattrapages permettent de débloquer des récompenses de chapitre sans avoir à y passer du temps tandis que les bonus d’XP vous font gagner… plus d’XP. Ils ne seront pas disponibles le 4 avril, mais plus tard.

EA précise que vous aurez également d’autre moyens pour vous faire pigeonner dépenser les sous gagnés à la sueur de votre front puisqu’ils vendront également des packs à durée limitée contenant des lots de cosmétiques à prix d’amis. On rappelle que 100 unités de Monnaie de Battlefield s’échangeront contre environ 1€. Voici ceux disponibles dès le 4 avril :

5€ pour 5 skins, 35€ le pack premium avec 8 objets cosmétiques…

10 Commentaires


  1. Les années 2010, si, tu sais, l’époque où fallait payer pour habiller ton perso en jaune fluo ou avoir un pistolet trop lol. Ah, quelle belle époque !

  2. En gros pour avoir plus d’xp faut dépenser, comme sur BF1. Je n’apprécie pas ce genre de méthode. Entre les stats bidonnées à cause de ça et les cheaters ça vaut rien leurs jeux en ligne. Ils feraient mieux de corriger les bugs depuis le temps… Ils surfent sur la nouvelle vague mais vont perdre un max la clientèle de ma génération. Déjà avec la disparition des serveurs privés ça m’a suffit pour lâcher ce jeu consoliser.

  3. BFV est le seul BF sur lequel j’ai atteint le niveau max général et dans 3 classes sur 4. Et ce, 4 mois après la sortie du jeu.
    Je suis actuellement à 120h dessus.

    Pour référence, d’après Origin j’ai joué 130h à BF3 et 220h à BF4 sans jamais avoir atteint les niveaux max de ces jeux. Ils vendaient tout les deux des boosters d’xp.

    Bref, BFV a bien du contenu (armes, gadgets) bloqué derrière de l’xp à gagner; mais qui se gagne très rapidement.
    Je vois pas qui irait payer pour ces booster d’xp dans l’état actuel du jeu.

  4. Je suis contre les booster xp de base alors payant… pas de manette, pas d’aide à la visée pour un jeu pc, des serveur dédiés pour avoir un ping correct et une communauté qui peut se rejoindre. C’est dingue de passer autant de temps sur BF et de ne pas voir que c’est devenu n’importe quoi. Déjà à l’époque j’aimais bien Far Cry comme c’était possible de faire des maps et apporter des mods. BF à côté c’était déjà fermé mais aujourd’hui c’est l’opposé de l’image que je me fais d’un jeu pc. Sur console ça passe crème à la COD. Sur BF1 plus d’un an après certains bugs n’étaient pas fix, mais à côté ils vendent du cosmétique…. Un BR et hop une monnaie de plus… les pigeons…

  5. >

    Pour reprendre dans ton message ce qui ressemble à des reproches :
    >

    La série Battlefield a toujours respecté ces éléments. Bon, je suis sûr que si on branche un pad on pourra jouer avec, mais pourquoi se plaindre que certains joueurs préfèrent partir avec un désavantage dans un jeu online compétitif. Et en quoi restreindre la prise en main d’un jeu est sensé être un gage de qualité ? Les joueurs consoles ne devraient pas avoir le droit de retrouver leurs habitude sur une autre plateforme ?

    Les Far Cry, malgré leurs mods et leurs créateurs de map n’ont jamais marqué leur temps pour ces raisons. Jamais aucun contenu amateur n’a su sortir du lot.
    Je doute sérieusement qu’une part importante de joueurs aient acheté ces jeux pour cet aspect.
    Se qui veut dire qu’Ubisoft à payer des salariés et des ressources pour des fonctionnalités qui n’ont eu que très peu de résultat.

    Il faut redescendre un peu sur terre, un éditeur n’est pas là pour être copain avec sa clientèle. Il est pas là uniquement pour faire plaisir, il est là pour faire du bénéfice. Et se qui ne rentre pas dans ce cadre, saute.
    Et c’est ce virage que certains joueurs semblent avoir du mal à comprendre. Dans les années 80-90 ont avait beaucoup de petites équipes qui travaillaient pour la passion et qui produisaient pour répondre principalement aux attentes de leurs “fan base”. Aujourd’hui c’est une industrie, avec des sommes d’argent considérable en jeu. Le coût de production devient tellement énorme qu’un seul lancement de jeu raté peut mettre en péril un éditeur qui nous semble être un géant.

    Dice avait annoncé, de mémoire, à la sortie de BF3 qu’ils ne proposeraient pas d’éditeur de niveau car leur pipeline de production était tellement lourd et complexe que des amateurs ne pourraient jamais atteindre un résultat proche de leur production. Il y a surement du bullshit là dedans et que c’est principalement pour mettre en avant des DLC et créer une exclusivité de nouveau contenu, et il y aura toujours des “amateurs” forcené capable de faire des choses incroyable, mais je pense sincèrement qu’il y a du vrai dans ce message. Faire une map pour CS 1.6 ou UT2004 n’avait rien à voir avec se qu’il faut être capable de produire pour les standards actuels. Et je rejoins se que je disais à propos des créateurs de contenu de Far Cry, jamais rien de qualité n’en est réellement sorti.

    Quand on regarde les jeux crées, souvent par des studios indépendant, qui permettent de faire du modding et mapping aujourd’hui. Aucun ne survit bien longtemps. Ils finissent tous par être oubliés. En FPS je pense à Reflex, Toxxic, Shootmania, les modes online de Far Cry.

  6. Le Cryengine c’est un élément positif même si toute chose a une fin. Pour le sandbox, il y a avait juste la docu en anglais et quelques tutos. Combien de fois j’ai du recommencer et finalement trouver. Ils font un jeu ça rapporte de l’argent avec mais faut aussi intéresser les gens au milieu du jeux vidéos, apporter des mods c’est positif, ça permet aux gens d’être créatif et ils utilisent toujours le jeu donc ” argent aussi”.
    Je suis contre cette idée des jeux fermés et encore plus du système actuel des jeux style fornite, apex, Les joueurs restent des consommateurs uniquement et non des joueurs qui prennent part à créer quelque chose aussi.

    Faire une map pour C1.6 ou UT2004 semble plus compliqué ( de souvenirs ) mais faut aussi trouver les informations pour apprendre. Le Cryengine semble plus accessible de ce point de vue, peut être.

    Je ne suis pas un expert, un amateur d’hier, mais faut arrêter de prendre les gens pour des pigeons, les jeux vidéos rapportent de plus en plus et sont joués par de plus en plus de monde, l’argent il y en a, alors… C’est comme les politiciens, ils augmentent les taxes et le lendemain te disent que c’est toujours pas suffisant, 50 ans plus tard, c’est la même…

    Un désavantage ? tu inverses les rôles celui désavantager c’est le joueur pc qui doit jouer contre un joueur avec une assistance à la visée.

    L’éditeur peut être copain. Dans la vie, il y a l’argent mais le rapport humain aussi. Quand je vais faire mes courses, je vais où c’est cool, je discute avec le boucher, les gens qui y travaillent prennent le temps de parler un peu, le monde n’est pas uniquement une machine à cash. Faut de l’humain bordel ! J’ai rien contre toi, je m’exprime sèchement, les émotions ^^.

    Dernier point l’aspect compétitif est bancal avec les cheaters et les booster d’xp. Il reste à s’amuser avec ce qui est proposé et après rien, faut attendre le bon vouloir, mais avec des mods, la créativité donne une autre dimension au jeu vidéo et permet de créer l’attente de certains joueurs et même des jeux vidéos par la suite, de nouvelles idées… Le contrôle total tue les jeux à la longue. Fornite finira par être oublié aussi, ça toujours été comme ça pour tout.

  7. Crytek est peut être un des derniers éditeurs à avoir sortie des grosses productions, avec le moteur permettant d’éditer des mods, map.
    Ils sont en difficulté financière critique depuis. Ils ne paient pas leurs salariés, ferme certains studios ect.

    Crysis 3 et Ryse: Son of Rome sont leurs derniers gros jeux, sorties en 2013. Ils font actuellement Hunt Showdown qui a bonne presse et une communauté fidèle mais se vend assez mal.
    Star Citizen, qui semblait être le dernier apport d’argent pour Crytek, a décidé de lâcher le Cry Engine pour le Lumberyard d’Amazon. Vu comment Crytek a tenté toutes les attaques en justices possible, je pense que les enjeux furent énormes.

    Tu donnes en exemples des jeux qui ont l’air de donner l’exemple mais sont tous des échecs commerciaux ou critique et résultent en situations compliqués pour l’éditeur. Exception faite pour Ubisoft qui a tellement de jeux sortant tous les ans qu’ils sont capables d’encaisser une sortie raté.

    Epic Games survivaient uniquement grâce à l’utilisation professionnel de l’industrie de leur Unreal Engine 3 et 4. L’Unreal Engine est un stand alone parmi les jeux et services qu’ils proposent. Il n’est pas fourni avec un jeu d’Epic Games qu’on achète, il est disponible gratuitement sur leur site.
    Sans Fortnite, on entendrait jamais parler d’eux, ils ont jamais vraiment investi dans l’Unreal Tournament, Gears of War ne leur appartient plus mais à Microsoft, ils ont abandonné leur projet de MOBA Paragon.

    Tu te focalises trop sur ce qu’un jeu vidéo ne propose plus dans son seul “package”. Tu devrais plus regarder ce que l’industrie propose dans sa globalité.
    Aujourd’hui, si quelqu’un veut faire un mod, crée un projet, il peut se faire la main sur l’Unreal Engin ou Unity qui sont extrêmement puissant, sont des standards dans l’industrie, ont des tutos pour toutes leurs fonctionnalités et sont totalement gratuit à utiliser et demande une part en cas de commercialisation du projet.

    Cette situation n’existait pas il y a 15 ans. On voulait pouvoir utiliser un moteur pour créer, il fallait utiliser se que les développeurs mettait à disposition avec leur jeu.
    Aujourd’hui on n’a même plus besoin d’acheter un jeu pour pouvoir créer.

    Pour moi il n’y a que du bénéfique dans cette situation.

    Tous les créateurs de jeux n’ont pas tous pour ambition de distribuer une série d’outil de création avec. L’industrie se développe et par définition elle se spécialise.
    Certains se font comme spécialité la distribution de jeu, d’autre la distribution d’outil de création.

  8. Dans l’industrie du divertissement ça toujours été comme ça, des boites se montent d’autres coules…

    On pense différemment 🙂

  9. Je disais simplement que l’aspect positif c’était le Cryengine comme Karibou n’en voyait pas. Il y a des hauts et des bas. Si c’est votre kif de jouer à Apex, Fornite et d’acheter des skins, booster pack, honnêtement c’est votre vie, si l’aspect financier est uniquement considéré comme une marque de réussite ça fait léger.

Connectez-vous pour laisser un commentaire