L’Arctis Pro Wireless est un casque audio sans fil fabriqué par Steelseries, compatible PC et PS4. Après 2 semaines d’utilisation, on va être tout de suite honnête, si vous avez les moyens : l’Arctis Pro Wireless est de très loin le meilleur casque pour joueur. Notez qu’il est aussi compatible avec les appareils mobiles, puisqu’il emporte une connectivité Bluetooth, mais je n’ai pas pris le temps de l’essayer sur mon téléphone/tablette. Pour tout vous dire, il est même possible de décrocher au téléphone pendant votre séance de gaming. Incroyable.

Pour rentrer dans le vif du sujet, L’Arctis Pro Wireless est extrêmement confortable malgré ses 340g, grâce à son système de double arceau et son bandeau élastique (inspiré des masques de ski) en permettant le réglage. Ce n’est pas nouveau, puisqu’on retrouve le même système chez les derniers casques de la marque. Le principal avantage est qu’il s’adapte assez facilement à la plupart des morphologies avec un confort immédiat mais hélas, encore une fois, les très grosses têtes devront passer leur chemin. En effet, l’amplitude du strap est assez limitée. Je vous passe le reste des détails techniques, que vous pouvez retrouver sur le site de Steelseries.

Côte audio… la bonne surprise.

Du côté des connectiques, le casque est livré avec pas mal de câbles en fonction de vos besoins. Si vous êtes un joueur PC, en dehors du câble d’alimentation de la station de base, le reste est très superflu. Du côté du casque lui-même, plusieurs réglages peuvent se faire à la volée : volume à l’aide d’une molette crantée, couper le micro (une LED rouge vous indique d’ailleurs si vous êtes muté ou non) ou tout simplement allumer et éteindre la bête.

En matière de qualité audio, je n’ai ni le matériel, ni les compétences permettant de réaliser une mesure objective de ce paramètre. Je vous renvoie donc vers l’excellent site Rtings. Et là, surprise, l’Arctis Pro Wireless remporte une note de 8.5/10, dont 8.4 au niveau du son. En fait, il se place dans le top 5 des meilleurs casques de ce point de vue, alors qu’il est vendu comme un simple casque pour joueur. Pour en être sûr, je suis allé voir e-t172, notre spécialiste audio sur NoFrag, et voilà ce qu’il en pense :

“Mon appréciation se base sur mon interprétation des mesures publiées par Rtings. Pensez à faire une donation à Rtings si vous appréciez leurs tests, ce sont des gens bien.

La métrique de loin la plus importante pour caractériser la qualité audio d’un casque est sa réponse en fréquence. Et sur ce point, la performance du SteelSeries Arctis Pro Wireless est impressionnante. Il a le culot de proposer une meilleure réponse que des stars du marché comme le Bose QC35 ou le Sony WH-1000XM2 ! C’est une très agréable surprise pour une marque « Gamer ». Son seul vrai bémol, comparé à de tels casques haut de gamme, est son manque de basses s’il n’est pas bien scellé contre l’oreille (par exemple si on porte des lunettes). Ça, et l’absence de réduction de bruit active – il n’y a que l’isolation passive, médiocre, inhérente à un casque fermé.

Une alternative est le Plantronics RIG 800LX, qui offre une qualité sonore quasiment équivalente, sans dégradation pour les porteurs de lunettes, et pour 2 fois moins cher, mais qui en contrepartie semble souffrir d’un problème de saturation dans les basses à fort volume.” 

Voilà. Plus qu’un simple casque pour jouer, l’Arctis Pro Wireless peut aussi exceller dans d’autres domaines.

Côté micro…

Il suffit amplement pour se faire comprendre en VOIP, ou pour quelques séances de streaming. Le micro est rétractable et livré avec une bonnette pour réduire votre souffle de cochon. Plutôt que des mots, un petit enregistrement vous permettra de vous rendre compte de la qualité de celui-ci :

Côté batterie… c’est pratique d’en avoir deux.

Le casque embarque 2 batteries qui promettent une durée de vie de 10 heures chacune et c’est le cas dans les faits, selon mes mesures (sans Bluetooth). Désolé pour les fans de tuning, pour optimiser au maximum son autonomie le casque ne possède aucun éclairage RGB. Par contre, ce modèle inclut une sorte une station de base qui, en plus de servir de dongle, possède un écran d’affichage pour vous donner quelques informations diverses et variées : niveau de la batterie, volume et même des informations Discord (si vous êtes mute, qui parle…etc). Si vous prenez le temps de la configurer, c’est plutôt bien foutu. Elle contient aussi un emplacement pour recharger la batterie, ce qui fait que vous ne manquerez jamais de jus.

Cette station permet aussi de régler beaucoup de paramètres, ce qui est dans les faits très peu utile sur PC puisqu’il est plus simple de passer par l’excellent logiciel de Steelseries. La seule fonctionnalité que j’ai utilisée à plusieurs reprises est le « Chatmix », qui vous permet de régler la balance du volume entre jeu et VOIP (Discord, Teamspeak…). Vos coéquipiers parlent un peu trop fort ou faible ? Vous pouvez choisir très simplement de favoriser le volume du jeu ou de votre logiciel de communication externe.

Conclusion

Je pourrais encore vous parler de sa finition, de sa qualité, de son confort ou des fonctionnalités diverses et variées de sa station de base et du logiciel, mais je vais vous épargner une lecture trop longue. En gros, il est difficile de faire mieux dans le secteur des casques pour joueurs. L’Arctis Pro Wireless est une référence et remporte haut la main la palme dans la catégorie dans laquelle il joue. Surtout qu’avec ses qualités audio surprenantes, il fait concurrence à d’autres casques du secteur non-joueurs. Évidemment, son principal défaut est peut-être son prix conseillé (349.99€), ce qui risque de faire fuir les joueurs à petit budget, mais si vous avez les moyens, foncez.

> Disponible sur Amazon à +/- 300€ en fonction des jours.

Les plus : 

  • La qualité audio assez exceptionnelle pour un casque de cette catégorie.
  • Les deux batteries amovibles, synonymes d’un véritable sans fil.
  • Les fonctionnalités de la station de base.
  • Le logiciel SteelSeries.
  • Le confort.

Les moins :

  • Le prix élevé.
  • Pas adapté aux grosses têtes.

43 Commentaires


  1. Je mets pas plus de 50€ max dans un casque, donc je vais passer mon chemin mais merci pour le test (et l’enregistrement m’a fait loler)!

  2. 300€ pour entendre des ados insulter ma mère, c’est quand même un peu cher payé.

  3. Pareil, j’ai coupé à 0.11”, nounoursss m’a tuer ^^ Sinon pour parler vite fait de steelseries, j’ai le siberia 800, j’en suis complètement satisfait… du coup quand il aura fait son temps je saurai vers lequel regardé 😉

  4. Je l’ai depuis cet été et j’en suis très content également.
    2 batteries c’est top moumoute. Et poser sa pêche en entendant les autres sur Discord c’est priceless.

    Petit bémol pour la mise à jours des drivers qui selon moi rendait la spatialisation moins bonne avec le passage en DTS V2.
    Mais j’ai downgradé le truc et ç’est redevenu tout bon. J’avoue que je n’ai pas essayé a nouveau pour voir si c’était mieux depuis.

  5. le sans fil c’est la vie, jamais je ne pourrais retourner en filaire…

    En tout cas d’après pas mal de tests, ce casque a l’air très correct mais pas au niveau d’un vrai casque audiophile malgré le prix…

  6. Excellent test 🙂
    Par ailleurs, ceux qui ont un budget moindre, vous pouvez vous tourner vers l’Arctis 7 2019 qui est vraiment excellent. Il a le même design et donc le même confort. Le micro est quasiment identique. Les choses en moins par rapport à ce casque sont : la qualité audio qui n’est pas aussi remarquables (mais c’est quand même du très très bon, rien à dire), l’absence du jeu de batterie, l’absence du Bluetooth et l’absence de la station.

  7. Je peux pas vous laisser affirmer que Steelseries c’est du bon son. Désolé, mais non juste non. Achetez vous un vrai casque stéréo genre HD-25 et comparez à ce “Arctis”.

    Déjà les émus surround c’est de la daube. La plupart des jeux sonts très bien mixés en stéréo. Vraiment, vous posez vos casques gamers 2 minutes, vous prennez un vrai casque hi-fi type AKG, Sennheiser etc.. enfin tout ceux qui ont déjà fait leur preuves depuis 20 ans dans le domaine, et revenez me dire que l’Arctis à un son de qualité.

    Sur CS sur mon DT770 j’entends la localisation des pas avec une précision chirurgicale. Que je n’ai pas sur un Artcis.

  8. Il ne donne pas trop chaud aux oreilles sur la durée avec les + 8.5°C mesurés selon Rtings ?
    De toute manière, je vais surement rester avec mon MMX 300 1ère génération…(mais les câbles me font parfois chier j’avoue)

  9. Certes, dans la même gamme de prix je préfère aller voir ailleurs, je me fie à mon oreille peu aux graphs. Des casques je n’ai eu des tas de dizaines de milliers, j’ai plusieurs amis qui se sont achetés des Artics 7, je trouve le son vraiment plat déjà en filaire.. Je pense que les casques bluetooth seront viables quand la bande passante dépassera 290 kbps.

    Quoi qu’il en soit je maintiens que le surround n’a pas d’intérêt actuellement je joue avec un HD8 c’est sensiblement le même prix que ce micro-casque. Si vous avez l’occasion de mettre la main dessus pour vous faire une idée. Ils devraient vraiment sortir une version gaming de cette petite bombe.

    Par ailleurs vous verrez des pro tips en commentaire amazon suggestant de corriger le son avec Equalizer APO. Edit: pour le Arctic

  10. >

    Tu as des sources ? D’après les mesures de Rtings il est au niveau d’un vrai casque audiophile, du moment que le seal est bon. Je serais intéressé de lire des tests suggérant le contraire.

    >

    L’affirmation comme quoi le casque dans ce test a une qualité audio comparable à celle des meilleurs casques audiophile du marché est basée sur des données objectives, chiffrées et mesurées avec une grande rigueur. La relation entre ces mesures et la qualité audio réelle perçue par un auditeur est solide et fortement documentée.

    Et oui, moi aussi j’ai été très surpris quand j’ai vu les mesures, je ne m’attendais pas à une telle performance pour une marque “gamer”. Mais les mesures ne mentent pas, et force est de constater qu’ils se sont surpassés sur ce coup-là. Peut-être qu’ils ont sous-traité la conception acoustique à une équipe qui sait ce qu’elle fait.

    >

    Pas de désaccord ici ; quand on parle de la qualité audio brute du casque, ça sous-entend qu’il est utilisé en stéréo normale, pas avec des effets surround ou que sais-je.

    >

    Attention, ce genre de casque a souvent une mauvaise réponse lorsqu’ils sont utilisés passivement (c’est-à-dire avec l’électronique interne éteinte), car ils utilisent de l’équalization en interne qui n’est pas active lorsqu’ils sont utilisés passivement. (Je ne sais pas si ce casque est totalement passif lorsqu’il est utilisé en filaire, ou pas.)

    >

    Il n’y a pas grand chose à corriger au niveau de la réponse en fréquence de ce casque. Essayer de triturer avec un EQ risque d’être contre-productif. Quant à baser ça sur des commentaires Amazon…

  11. Solide, je vais sortir du taf j’vais aller direct à la fnac voir la véracité de vos dires. Y’a plutôt intêret parce que sortez les vieux artics c’est de la chiure mais vraiment.

  12. Mais bordel tu lis ? Les avis sont basés sur des mesures sérieuses de nerd audiophiles, on s’en tape de la marque. Et si tu trouves le son tjrs mauvais après essai à la fnac, tu rentres dans le spectre des gens qui n’apprécient pas le son produit par les périphériques qui atteignent certains niveaux d’excellence et que tu préfères un autre type de rendu du son, c’est comme les goûts et les couleurs, mais pitié viens pas contrer des tests pointus par un avis subjectif qui n’a aucune valeur.

  13. >

    Ça n’aurait pas beaucoup d’intérêt. C’est pour le moins difficile de réfuter des résultats objectifs fondées sur des études scientifiques avec une seule anecdote d’une seule personne, visibilement biaisée dès le départ, avec ses propres préférences (la méthodologie objective cherche à savoir quel casque sera préféré, statistiquement parlant, par un échantillon représentatif de la population, pas par une personne en particulier).

    Aussi, pour avoir un résultat qui tient la route et qu’on peut potentiellement opposer à ces tests, il faudrait que tu fasses la comparaison en double aveugle (pour ne pas être influencé par la marque ou le feel du casque – ça peut complètement invalider la comparaison). Comparer des casques en double aveugle c’est difficile, parce que c’est souvent possible de reconnaitre le casque à cause des différences de toucher sur les oreilles. Une solution intéressante consiste à utiliser un casque de référence et virtualiser la réponse des casques à comparer, mais ça nécessite beaucoup d’expertise et de temps.

  14. >

    Précisons aussi explicitement que ce n’est pas la même chose de déterminer scientifiquement quel casque a les meilleures caractéristiques audio ( le chemin de croix de e-t172 ) que d’être un consommateur qui doit décider quel casque acheter (le scénario de SwoOpin ).

    En tant que consommateur, la phase d’étude objective me semble un excellent premier écrémage pour ne garder que des casques excellents (ou au moins bons). Mais à partir du moment où on a obtenu une short list valide scientifiquement, ça ne me semble ensuite pas déconnant de repasser sur du subjectif, de tester les casques pour évaluer leur confort et leur seal sur notre tête à nous, etc.

    En particulier, un bon confort et un bon seal me semblent des conditions tout aussi importantes qu’une réponse en fréquence dans le choix d’un casque : à quoi bon avoir un bon casque si il reste dans le tiroir car il est pénible à porter, ou si on galère tout le temps à avoir des basses correctes ?

    Et sans remettre aucunement en cause le précieux travail de Rtings, je ne parviens jamais à trouver une stat qui me semble intéressante : le nombre d’exemplaires du modèle qui ont été évalués, en particulier pour avoir un début d’idée de la variance au sein des exemplaires d’une même série de casque.

  15. >

    Malheureusement les ressources de Rtings ne sont pas infinies – j’imagine qu’ils n’ont ni le temps ni l’argent de tester plusieurs exemplaires d’un même casque. Au mieux, on peut essayer de trouver d’autres mesures indépendantes faites par d’autres organisations et comparer. (Mais gare aux différences de protocole dans ce cas – Rtings suit de près l’état de l’art mais ce n’est pas forcément le cas d’autres sites tels que InnerFidelity par exemple.)

    Le seul cas où Rtings testera un autre exemplaire du même casque c’est si le constructeur fait la demande parce qu’ils pensent que l’exemplaire qu’a testé Rtings est défectueux. Ils ont une politique documentée pour ça.

  16. >

    J’te dis d’écouter tes oreilles ils son top les bench mais j’prefere me fier a mes oreilles je dig la musique et les samples à en remplir mes des disques et y’a pas mieux pour étalonner un casque je pense.

    Le mixage des jeux c’est pareil et c’est en stéréo et on fait des choses merveilleuses en stéréo dans leur genre CS et BF on a vraiment pas besoin de surround ou un sur vrai Kit, ouais

  17. Salut les Nofraguettes 🙂
    Un petit aparté , mais qui concerne néanmoins les casques BT Gamer.
    Pour le concours du desk le plus apocalyptique , j’avais mentionné que je venais de recevoir le S-XFI Air de Creéative….allez jeter un coup d’œil sur leur site :))))
    Bref après avoir possédé plusieurs casques gamer , j’avoue avoir été agréablement surpris sur le rapport qualité/prix….
    Tant sur un plan musical que Nofraggeur.
    Une alternative sérieuse aux habituels couvre-choux soi-disant performants…

  18. papaponey Je suis assez curieux d’en voir des vrais tests de ce casque tu le connecte en Bluetooth sur le pc? Le sxfi air c c’est uniquement filaire?

  19. hey Darko
    il y a 2 modèles : 1 uniquement USB et l’autre BT et USB au choix, c’est ce dernier que j’ai pris pour l’utiliser en toutes circonstance , PC PS4 et Tel en BT.
    Créative a fait un carton au CES et aucun test sorti depuis 2 mois de commercialisation … incroyable !!!! J’ai pris le pari et pas déçu du tout , j’avoue que l’immersion “3D” en fonction de ta morphologie m’intriguait LoL.
    On aurait pu craindre une certaine “résonance” comme si on se trouvait dans un petit studio, mais pas du tout . Je ne m’en sert plus que dans ce mode tellement le mode stéréo me semble d’un platitude infâme.
    2 petits bémol quand même , l’isolation mousse un peu petite et pas très isolante, je préfère être coupé du monde quand je trucide :)))) ,et le 7.1 dans les jeux pas encore au niveau de ce qu’on révérait…
    Finalement le meilleur casque que j’ai eu sur mes feuilles de choux…

Connectez-vous pour laisser un commentaire