Google tease son entrée dans le merveilleux monde du gaming

9

Comme prévu et rappelé dans le court teaser visible ci-dessus, Google dévoilera ses plans sur le secteur du jeu vidéo le 19 mars prochain à la GDC. Difficile de savoir ce que réserve le géant du web. Probablement une console, mais sous quelle forme ? Est-ce qu’une plateforme de streaming sur PC va aussi voir le jour pour entrer en concurrence avec Shadow ou GeForce Now ? Aucune idée, à l’inverse de beaucoup de nos confrères, je m’abstiendrai de faire des hypothèses. Cette nouvelle news à quelques jours du début de la GDC fait écho à la découverte d’un brevet par Google sur un système de notification associé à une manette. Nous n’en avons pas parlé sur NoFrag, car vous savez, nous les pads…

En tout cas, quoi qu’il arrive, ce sera peut-être l’occasion pour NoFrag de réaliser un petit dossier dans les mois à venir sur les différentes solutions de streaming existantes, le problème pour nous étant souvent la latence qu’elles rajoutent dans les FPS en ligne.

 

9 Commentaires


  1. On dirait le teaser d’un moteur graphique, il a l’air sympa.
    Il n’y a pas l’éternel effet plastique des Unreal Engine.

  2. Et en ce moment pour tester unity, une simple pièce avec 3 lumière dynamique ombre 1k et reflection au sol, j’ai des chuttes de framerate. Je ne parle même pas de l’impossible de créer certains truc basique, du genre des splines, double materiaux / textures, ect !

  3. Un hybride entre console et pc, c’est a dire une console dont on peut changer les composants ( carte graphique, mémoire vive ). Possibilité d’upgrader sa console, sans besoins d’en acheter une nouvelle ( donc moins de dépenses ) si on veut quelque chose de plus puissant, comme c’est le cas avec les consoles actuels .

  4. Non merci.

    Ce qui fait la force des consoles, c’est qu’elles ont un hardware unifié. Au bout d’un moment, les devs connaissent la machine sur le bout des doigts, et ont l’assurance d’avoir un parc composé de machines identiques ce qui leur permet d’optimiser leur code aux petits oignons.

    Ça permet aussi des économies d’échelle, ce qui les rend moins chères. Sans compter que de nos jours, le hardware tend à se résumer à un SoC ou tout est intégré.

    Et puis, il n’y a qu’à prendre l’exemple de la New 3DS, combien de jeux exploitent la puissance en plus ? Ça doit se compter sur les doigts d’une main.

  5. >Hahaha! Ouais la comparaison était si flagrante que je me suis demandé si ce n’était pas une mauvaise blague que Kefa faisait (-_-). Bref si c’est une nouvelle console je suis 0 intéressé sauf si c’est pour mettre de la pression aux autres pour faire de plus beau jeu afin que les devs ne nous mette plus au plus bas dénominateur commun alors qu’on a un PC 10x la puissance des consoles actuelles.

  6. >

    Point du tout . La différence serait qu’il n’ y aurait que des gammes entre lesquels choisir . Pour faire simple, tu as le choix entre trois cartes graphiques ( par exemple ), de la plus petite a la plus puissante . Si tu ne veut pas trop dépenser tu achète la console de base avec la carte graphique la moins puissante, mais si tu veut booster ta machine, tu remplace ta carte , et non ta console . Du coup il n’ y aurait pas 50 000 cartes graphiques différentes , et de marques différentes , entre lesquels choisir comme sur pc . Actuellement la différence entre une ps4 et une ps4 pro c’est juste des composant un peu plus puissants pour la dernière, mais ça reste une ps4 dans l’adn, mais si tu a une ps4 et veut avoir plus de puissance tu doit racheter une nouvelle console . Avec ce système tu peut juste changer le composant facilement en choisissant la gamme au dessus .

    >

    Reste a voir , l’optimisation sur pc est beaucoup plus compliqué, c’est souvent pour ça qu’on as pas des graphismes a la hauteur de ce qu’on mérite . Et puis tout les joueurs pc n’ont pas une machine de guerre non plus .
    Et grâce a une console/pc hybride, les jeux pourraient être beaucoup mieux optimisés puisque la différence entre les composants des différentes gammes seraient juste une différences de puissance, et non pas d’architecture . Que tu développe sur une gamme ou une autre ce serait le même environnement .
    Et puis les consoleux et les pcistes seraient tous des frères et soeurs ensuite, la paix dans le monde !!

  7. L’exemple de la PS4 est très bien, la plupart des devs ne s’emmerdent même pas à optimiser leur prod pour la Pro. Et même quand c’est optimisé, la partie multi (quand il y en a une) est bridée pour que tout les joueurs aient la même expérience de jeu. Alors imagine une console à trois CG, trois packs de ram, etc… Ça ne fonctionnera jamais, car les jeux seront fait pour la low spec dans 99% des cas. Et pour quel public? Beaucoup des joueurs console font le choix de celle-ci car c’est plug and play, 0 prise de tête, pas de composants à gérer; tu branches tu joue.

  8. Mais il me semble que c’est carrément faisable, puisque c’est ce qui se fait sur pc avec beaucoup de versions de matos différents , donc là juste trois config différentes …..
    Optimiser que pour les low je ne suis pas sûr non plus, puisque aujourd’hui l’aspect graphique compte pas mal comme argument marketing . Donc faire un jeux plus beau , plus fluide, je ne pense pas que ce soit complètement obsolète . Pour la ps4 je ne sais pas c’est quoi leurs délire du coup …

    Après pour le plug and play, c’est vrais que ça peut freiner les joueurs consoles de monter ses composants soi-même . Mais peut-être qu”il est possible d’améliorer ce côté là, de faire en sorte qu’on puisse assez facilement changer de composant ?

    Et sinon en fait c’est carrément pas ça, c’est du cloud gaming que propose google semblerait-il …

Connectez-vous pour laisser un commentaire