Il y a dix-huit ans jour pour jour, drloser et quelques comparses lançaient NoFrag. Il s’agissait d’un site focalisé sur les FPS allant à contresens de la sphère du journalisme spécialisé jeux vidéo, fade et complaisante. À l’inverse de celle-ci, habituée à recracher des discours prémâchés par les éditeurs et à servir de vitrine au plus offrant, NoFrag proposait un ton unique et acerbe, se laissant le droit d’être parfois bête et méchant, tout en procurant un divertissement dédié à une passion commune aux lecteurs et aux rédacteurs : les jeux de tir violents.

NoFrag en 2001 et déjà une interview de cheater en home

Années après années, le site acquiert une certaine notoriété : NoFrag est un repaire de trolls aigris pécéistes pour les uns, un véritable lieu de communion pour les autres mais ne laisse personne indifférent. Nombreux sont les coups d’éclat à apparaître sur le site durant cet âge d’or. Impossible d’en faire une liste exhaustive mais nous ne pouvons résister à l’envie d’en citer quelques-uns :

La suite, vous la connaissez probablement : les anciens tauliers décident de passer la main à de nouveaux dirigeants en 2015. Peu à peu, le site voit sa fréquentation chuter et est laissé à l’abandon sans un mot par son propriétaire. Refusant de voir NoFrag dans cet état, drloser décide de former une nouvelle équipe entièrement composée de volontaires et, en janvier 2018, une rédaction ayant fait peau neuve reprend les rênes. Depuis, le site a vu sa fréquentation exploser : ainsi, si 75 000 visiteurs passaient sur NoFrag en décembre 2016 et 55 000 en 2017, décembre 2018 voyait le nombre de vues mensuelles dépasser 192 000. Un véritable succès que nous espérons voir perdurer.

Alors, merci à vous pour votre soutien infaillible, merci à drloser pour ces années de plaisir et bon anniversaire à toute la communauté du site. Longue vie à NoFrag !

Profitons-en pour vous rappeler que vous pouvez soutenir NoFrag en le finançant via la page Patreon ou via la page Paypal car si le site continue son office, c’est grâce à vous !

67 Commentaires


  1. Joyeux anniversaire NoFrag !

    Je ne suis pas un vieux de la vieille mais je passe quotidiennement ici, c’est cosy, on s’y sent bien et on rigole bien aussi.

    Fêtez ça comme il se doit !

  2. joyeux anniv NoFrag
    un souhait pour les prochaines années : plein de fps bien sanglants 😉

  3. La news nostalgie avec les captures d’écran m’aura fait faire un don tient !

  4. Joyeux anniversaire NoFrag !
    Merci pour ses années de clics sur ce fameux bouton dans les favoris…

  5. Noyeux janniversaire !

    La partie asile de l’ancien forum, LE divertissement.

  6. Joyeux anniversaire Nofrag !

    Par contre si vous pouviez séparer les news en fonction des jours comme avant, ce serait bath. Merci.

  7. Le test de Bioshock 2 + Opération Double Noir + La fois ou drloser a défendu les joueurs de Call of Duty, je sais plus lequel.

    Ces moments sont gravés…

  8. Bon anniv ! J’ai découvert NF en 2001 (à l’été) avec Factor dans la foulée, changez-rien les mecs. Enfin si, changez tout mais restez vous même !

  9. Bon anniversaire, 14 ans que je vous suis.

    Jamais déçu.

    tuer tuer tuer

  10. Gratz, sa fais 18 ans que j’vous suis, since day one !!! Nofrag est amour. Nofrag est paix.

  11. Ça fait aussi très longtemps que je suis un lecteur assidu. NoFrag <3

  12. J’ai découvert ce site en 2007, quand un collègue thésard m’a montré comment faire de la biblio intelligente lorsque nos manips étaient en court.

    Joyeux anniversaire nofrag! Merci pour cette intégrité qui ne s’est jamais démentie!

    Frag fun and fist.

  13. Vous attribuez la hausse assez impressionnante de la fréquentation uniquement à la nouvelle équipe ou vous pensez qu’il y a d’autres causes qui font que Nofrag soit (re)devenu plus populaire ?

  14. >

    Je pense qu’il ne faut pas se leurrer, il y a deux facteurs concordants qui peuvent être responsables de la hausse de fréquentation du site. D’une part, il y a actuellement une énorme popularité pour les shooters, notamment les BR, et beaucoup de sorties de jeux intéressants (ou pas, d’ailleurs), ce qui fait qu’on touche fatalement plus de monde. D’autre part, le fait que l’équipe soit désormais assez réactive et impliquée pour newser constamment tout en rédigeant des articles inédits implique qu’il y a toujours du contenu nouveau et de qualité sur le site.

Connectez-vous pour laisser un commentaire