Atomic Heart, le FPS socialo-communo-soviétique, se dévoile enfin dans une vidéo de gameplay d’une dizaine de minutes. Une fois n’est pas coutume, ce sont les incroyables journalistes d’IGN qui sont à la manette. Entre quelques scènes de combat au corps à corps avec des robots-ninjas-russes, on y découvre une direction artistique particulière, qui est à l’origine du succès du titre auprès de la presse. C’est simple : tout le monde parle du petit FPS indépendant. Pour rappel, bien que les précommandes du titre soient déjà ouvertes, aucune date de sortie n’est annoncée, si ce n’est un vague ” 2019 ” (au plus tôt).

8 Commentaires


  1. La réalisation est costaude pour un petit FPS indépendant. J’aime beaucoup la DA ! Mais ce motion blur de l’enfer et ce gameplay à la manette, pitié…

  2. Vraiment énigmatique, j’espère que l’histoire sera à la hauteur de la DA.

    >
    Pas mieux.

  3. Bon, déjà ça prouve que ce n’est pas un vaporware. Et si on met de côté le gameplay à la manette et le motion blur consolesque crade, ça tabasse sérieusement. Il grimpe dans le top 3 de mes attentes 2019.

  4. J’ai l’impression de voir des éponges en paille de fer… La DA et le sound design sont splendides en revanche. À voir.

  5. Perso j’ai bon espoir en ce jeu et ça fait un moment que je le suis bien avant qu’il ne soit “médiatisé”, en fait je connaissais déjà de nom Artyom Galeev -le directeur artistique du jeu- qui est un artiste Russe assez barré et qui cultive depuis très longtemps cet univers loufoque j’avais une board assez vieille de ses travaux dans mes favoris mais impossible de la retrouver et il y avait clairement des créations qui ont finies dans l’univers de ce projet qu’est devenu “Atomic Heart” et qu’il voulait monter à l’époque (nommé “Project 3826”).

    Y’a quelques trucs ici : https://www.artstation.com/artep
    https://www.artstation.com/artwork/oPqnk
    mais j’aimerais bien retrouver la board dont je parle, le mec construit cet univers depuis des années et ça se ressent dans la DA du jeu.

  6. L’univers a l’air chouette, c’est certain… pour le reste, niveau gameplay, c’est du vu, revu et rerevu. C’est simple, à chaque interaction avec le décor et son petit élément en surbrillance, l’envie de bailler me gagne… c’est assez rageant qu’on ponde un tel univers bourré de potentiel pour en faire un FPS de plus aux mécaniques éprouvés… en tout cas c’est ce que ça donne à voir pour l’instant, en espérant que le gameplay soit bien plus complexe (le site indique « Action RPG »… ce serais un system shock like ?)

  7. C’est le concept de l’innovation : on ne sait pas que c’est possible avant de l’avoir fait.

Connectez-vous pour laisser un commentaire