Bien connu des joueurs de FPS, Randy Pitchford est le PDG de Gearbox à qui nous devons quelques-uns des titres ayant marqué notre genre favori ces 15 dernières années :

  • la série Brothers in Arms
  • la série Borderlands
  • Duke Nukem Forever
  • Battleborn
  • Le tant espéré portage de Halo sur PC

Et alors que nous attendions tous que notre chouchou officialise Borderlands 3, voici que Randy fait parler lui pour de bien viles raisons.

Wade Callendar, ancien ami et avocat de Pitchford, l’accuse d’avoir détourné 12 millions de dollars en provenance de l’éditeur Take-Two Interactive, à l’origine une avance sur les futurs profits de Borderlands. Cet argent aurait ainsi été encaissé par l’entité “Pitchford Entertainment Media Magic” au détriment des salariés de Gearbox.

Lors d’un repas spectacle à Dallas, Randy Pitchford aurait oublié de façon inopportune une clef USB contenant quelques documents sur des projets secrets de FPS révolutionnaires mais pas que… A l’intérieur se trouverait également du contenu qualifié de pédopornographique par Callendar. La défense un peu bancale de Pitchford n’a pas tardé à se mettre en place, le PDG de Gearbox affirmant qu’il s’agissait seulement de porno de type #barelylegal et, qu’en tant que père de famille, il trouvait ce genre de crime répugnant.

Pour bien comprendre ces coups en-dessous de la ceinture, il faut préciser que Wade Callendar ne semble pas tout blanc non plus : l’ancien poto de Randy avait initialement été attaqué par Gearbox pour avoir emprunté sans autorisation (et sans rembourser non plus) de l’argent à la société pour financer un prêt immobilier et des frais scolaires. Ce brave Callendar est également accusé de s’être gavé avec la CB de l’entreprise pour des achats personnels, acheter nizagara, des vacance familiales ou des armes notamment.

Le drama a pris une tournure plus mystérieuse lorsqu’un troisième larron de Gearbox est venu se mêler à l’histoire. David Eddings, ancien Vice-Président de Gearbox, a ainsi posté les tweets suivants :

Oui, c’est vrai

  • Menteur : check
  • Escroc : check
  • Pervers : aucune idée

Décidément, jamais dans son histoire Gearbox n’aura autant tenu en haleine NoFrag et les passionnés de FPS !

10 Commentaires


  1. >

    Ah, le petit coquinou ! Je ne l’ai pas vu tout de suite.

    J’ai hâte de voir quels bons coups bas salaces seront envoyés…

  2. >Tant qu’à moi c’est le SEUL jeu en 20 ans qu’ils ont fait d’intéressant donc rien à foutre s’ils disparaissent.

Connectez-vous pour laisser un commentaire