Il y a quelques jours paraissait un article du Monde pointant une offre de stage mise en ligne par la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE).

Dans la description de ce stage de Rétro-conception & exploitation des protocoles de jeux vidéo, il est précisé que les jeux en ligne sont de plus en plus utilisés et que les moyens de communication qu’ils mettent à disposition sont “détournés de leur utilisation première”. Ils “sont utilisés de manière furtive afin d’échanger de l’information spécifique”, on en déduit donc qu’une utilisation normale serait de ne pas parler furtivement d’informations spécifiques

Il parait évident que la DGSE souhaite pouvoir écouter et lire les discussions que nous avons en jouant, tout simplement.

Ainsi le bon stagiaire devra d’abord :

  • Effectuer une cartographie des jeux vidéo connectés les plus répandu.
  • Sélectionner un ou deux “bons” candidats et effectuer une rétro-conception pour obtenir des signatures réseaux (c’est-à-dire les éléments permettant d’identifier que tels échanges proviennent de tel ou tel jeu).
  • Et enfin rechercher et exploiter des failles de sécurité.

Les jeux cités en exemple sont : PUBG, Fortnite, Counter-Strike , WOW et League Of Legends, mais il y a fort à parier qu’ils ne seront pas les seuls visés.

Selon Les Échos, la DGSE embauche à tour de bras dans le domaine du numérique en ce moment. Nous, nous avons une pensée émue pour le pauvre stagiaire obligé de s’enfoncer dans la fange nauséabonde qui doit constituer l’essentiel des discussions des jeux en ligne…

12 Commentaires


  1. Le phénomène n’est pourtant pas nouveau… Aujourd’hui un stage, dans 10 ans ils paieront peut-être quelqu’un pour faire ce boulot, quand les méchants pas beaux auront changer de support depuis des années. Toujours à la pointe de la poupe !

  2. Ce n’est pas parce qu’il cherche un stagiaire que des gens ne bossent pas déjà dessus 😉

  3. le premier qui crie dans le micro “Allahu akbar” avec une kalash à la main, il va avoir des problèmes,oooouuuuuuu il va avoir des problèmes !

    mouahahahahahahaahah la censure est en marche !

  4. Ah oui, c’est pas le Bureau des Légendes la DGSE, ça fait une paire d’années qu’on entend parler du chat vocal ou écrit pour communiquer des infos discrètement.

  5. Le chat’ Steam étant chiffré,quel est l’accès à Valve des logs des conversation des gens ?
    Qu’ils doivent pouvoir déchiffrer à la volée non ?

  6. T’es sûr du fait qu’il est chiffré ? Par exemple ici, ça discute de ce sujet et https://www.reddit.com/r/Steam/comments/a1z910/is_steam_text_chat_encrypted/
    Et si c’est le cas, de quelle manière ?
    Là un représentant de Valve confirme qu’il n’est pas chiffré de bout en bout, ils ont donc les logs en clair sur leurs serveurs https://steamcommunity.com/groups/SteamClientBeta/discussions/3/1760230157501663712/
    De même, le traffic audio n’est pas mentionné explicitement comme chiffré de bout en bout, il transite par leurs serveurs de manière chiffrée, c’est tout ce qui est dit ( alors que c’était du P2P avant, le but étant de cacher les IP des participants d’après le changelog de Steam.)

Connectez-vous pour laisser un commentaire