On profite de cette fin d’année à l’actu un peu morte pour vous signaler que SOMA est gratuit chez notre partenaire GOG (au lieu du prix à 26€ habituel). N’ayant jamais joué au jeu — j’ai trop les foies — je ne peux que me baser sur l’avis de mes petits camarades et la liste des FPS conseillés par Nofrag pour vous conseiller de récupérer ce jeu au plus vite !

Comme d’habitude, on touche de 4 à 6% sur chaque vente — selon si vous avez déjà un compte GOG ou non — donc je me permet de vous faire suivre quelques bons plans pour tuertuertuer en cette fin d’année, quitte à rappeler ceux listés il y a 15 jours :

FPS pour tuertuertuer :

Ce ne sont pas des FPS mais on peut y tuertuertuer :

À noter que n’importe quel achat vous rapportera le jeu Fantasy General (…) mais surtout qu’à partir de 13€ d’achat c’est Everspace que vous récupérerez.

 

 

8 Commentaires


  1. Personnellement mon jeu d’horreur préféré. Pour les plus froussards, on peut y jouer avec les mobs inoffensifs.

  2. Le Safe mode avait fini de me convaincre de l’acheter à l’époque, même si j’aurais fini par le prendre un jour. Après l’avoir fini j’étais quand même convaincu que j’aurais survécu au jeu sans lui. Ça rassure plus qu’autre chose, l’expérience n’est pas tellement différente car la peur est davantage provoquée par l’ambiance et l’histoire. Donc je le recommande chaudement aux réticents malgré tout attirés par l’histoire, tel que je l’étais.

    Je fuis les jeux purement d’horreur, mais en matière de peur les labos du premier STALKER restent ce qui a le plus mis à l’épreuve mon petit corps.

  3. … en matière de peur les labos du premier STALKER restent ce qui a le plus mis à l’épreuve mon petit corps.

    Et ça se rapproche ? Genre les grincements, le bruit des courant d’air et les snorks ? Et la première rencontre avec le bloodsucker sous Agroprom…

  4. Non ça n’a absolument rien à voir, il n’y a pas de confrontation dans SOMA, seulement de la fuite scénarisée parfois. Je comparais juste le niveau de peur ressentit, pas son origine.

    En jouant bien furtif dans SOMA on ne risque rien au final, il faut juste prendre son temps et observer quand il le faut. Mais l’ambiance est très oppressante naturellement, de par les niveaux, ce qu’on y découvre en les explorant et surtout l’histoire racontée. Il y a parfois des bruits ambiants mais il ne s’agit pas d’un jeu montagnes russe à la Outlast qui nous balance des gros scripts de screamers et jump scares en rafale. Dans SOMA la tension est plus constante et donc plus supportable. Si la curiosité de voir la suite est là, ça passe tout seul.

  5. Les 2 premieres créatures peuvent faire peur. Mais une fois qu’on a compris comment les autres fonctionnent, ça passe. J’ai pris mon pied avec ce jeu du début a la fin avec quelques mindfucks.

    Niveau terreur, on est loin d’un Alien Isolation je trouve.

  6. Alors, j’ai commandé pour 15€ ( into the breach & inside ), par contre, aucune nouvelle de Everspace ou Fantasy General…

    Ça sent l’arnaque !

  7. Les jeux gratuits ne sont pas activés automatiquement, GOG fournit un code pour chaque à entrer sur la page https://www.gog.com/redeem. Le code est envoyé par e-mail, ça permet de le filer à un tiers si on veut. Par contre les e-mails peuvent traîner un peu en cette période chargée.

  8. Le code est envoyé par e-mail, ça permet de le filer à un tiers si on veut.

    Merci pour l’info.

    Pour “Enter the Gungeon”, au début, j’ai lu “Enter The GANJA”…. 😎

Connectez-vous pour laisser un commentaire