Chaque semaine ou presque, je vous propose de faire un récapitulatif des FPS sortis dont personne ne parle et ne parlera, pour leur offrir un peu de lumière grâce à la notoriété internationale de NoFrag.

  • Suffer, sorti le 11 décembre 8,19€

Difficile de sortir en même temps que Dusk, mais c’est le choix de Shawn Perolis, développeur à l’origine de Suffer. Pour les anglophobes, sachez que Suffer signifie Souffrir en français, mais il serait mauvaise langue d’assumer que cela résume l’expérience de jeu. Ce n’est pas le genre de la maison. Bref, personne n’en parle… sauf rgk.

  • DIASTONE: Memories, le 12 décembre pour 3,99€

Alors que vous rentrez chez vous, vous entendez vos parents se quereller dans la maison. Puis, d’un coup, les lumières s’éteignent et vous voilà avec comme seule source d’espoir et de lumière une lampe à huile. Vous connaissez la suite : une présence inconnue qui rôde, des portes à ouvrir dans un monde où le temps semble s’être arrêté. Notons une petite référence à l’escalier de Penrose, enfin c’est ce que j’imagine.

J’ai renversé un peu de mon café à cause de ce jeu. Je lance tranquillement le trailer du titre, attrape mon mug et me fais surprendre par le sound-design affreux des tirs couplé à un volume beaucoup trop fort de mon côté. Sans y avoir joué, Dissolution est vraiment un jeu de merde.

  • FPS Training, sorti le 14 décembre pour 3,99€

Plutôt que d’acheter FPS Training, n’hésitez pas à contacter la rédaction de NoFrag pour des cours particuliers. Déplacement, aim ou encore préparation psychologique, nous pouvons répondre à vos besoins à partir de 20€/heure et vous permettre de gravir rapidement les échelons du monde de l’esport.

  • NPCs, sorti le 14 décembre pour 3,99€

Une véritable satyre sociale vidéoludique qui questionne sur la place ces NPCs (Personnage non-joueur) dans un monde virtuel qui ne laisse que peu de place à ces IAs souvent ignorées. Combien d’entre vous ont tué un bot sans réfléchir au lien affectif qu’il pouvait entretenir avec les autres bots ? Aucun. NPCs est là pour nous rappeler qu’un jeu vidéo, ce sont des hommes, des femmes, mais aussi des NPCs.

Un jeu d’horreur à la première personne avec comme d’habitude, une lampe-torche mais aussi un mannequin qui vous suit partout.

  • DOKA 3 STO SLOEV KISHKOV, sorti le 15 décembre pour 1,59€

Un Rust-like russe avec des zombies. En gros, hein. C’est pas une description vraiment exacte, mais je n’ai pas envie de me donner plus de mal pour ce truc.

  • Seed of the Dead, sorti le 15 décembre pour 12,49€ (Merci à B3nderz)

 

 

 

5 Commentaires


  1. (NPC = dernier gros meme tendance aux states pour se moquer des “liberals” incapables de penser par eux-mêmes et d’avoir une conversation politique sans verser immédiatement dans une rhétorique robotique pavlovienne qui rappelle les personnages non-joueurs des RPG).

  2. T’as loupé le meilleur de la semaine (sorti aujourd’hui visiblement).

    Ohlalala ! Merci. Je vais le rajouter. Vivement dimanche soir !

    Rom1 Toujours dans la course.

Connectez-vous pour laisser un commentaire