Nous en parlions il y a looooooongtemps, un film Metro 2033 était en préparation depuis quelques années.

Nous apprenons aujourd’hui que ce projet a été récemment annulé, la nouvelle est assez réjouissante car elle témoigne du soin et de l’amour de la franchise de l’auteur du livre : Dmitry Glukhovsky. Celui-ci a déclaré que le scénariste F. Scott Frazier voulait américaniser le film en changeant le lieu principal, transformant le métro de Moscou en métro de Washington DC…

Ainsi Glukhovsky explique que “pleins de choses ne marchait pas. Dans Washington DC, les nazis n’ont pas lieu d’être, les communistes encore moins et les Dark Ones non plus. Il y a beaucoup d’afro-américains à Washington DC. Ça n’est pas le bon contexte, c’est (ndrl : Metro 2033) une métaphore de la xénophobie en général, pas un commentaire sur les afro-américains. Donc ça ne marchait pas.”

Ils (ndrl : la production) devaient remplacer les Dark Ones par des espèces de bêtes quelconques et, tant qu’elles n’avaient pas l’air humaines, tout le fond sur la xénophobie ne marchait pas alors que c’était très important pour moi en tant qu’internationaliste convaincu. Ils l’ont transformé en un truc générique.”

“Ils avaient peur de placer l’action à Moscou, car les américains ont la réputation de n’aimer que les histoires sur l’Amérique. Alors qu’encore une fois, Metro Last Light et Metro 2033 – livres et jeux vidéo – se sont vendus par millions dans le monde entier, ce n’est donc pas improbable d’imaginer que les gens puissent accepter maintenant une histoire se déroulant à Moscou, car ce serait le seul argument de vente du film. On a vu l’apocalypse à l’américaine des tonnes de fois, le public de ce genre d’histoire connait les codes, en est gavés et ne veut pas plus en voir.”

Voilà pour le gros des arguments, l’interview complète est sur vg247.com. Je sais pas vous, mais ça me met de bonne humeur de voir un auteur s’abstenir de faire n’importe quoi avec son oeuvre.

16 Commentaires


  1. Tant mieux ! Maintenant, attendons sagement EXODUS (qui, j’espère, ne nous décevra pas) pour retourner dans le métro moscovite.

  2. >
    C’est plutôt marrant comme commentaire vu la situation actuelle aux Etats-Unis et à la maison blanche. 🙂

  3. Joli de la part de l’auteur et décevant de la part des américains… je les savais assez porté sur leur nombril et leur patriotisme/supériorité mais alors là bravo…

  4. >

    Je te les conseille vraiment pour ce qui est de Metro 2033 et 2035. 2034 est moins bien écrit je trouve, l’intrigue est plus banale et moins palpitante et les personnages trop archétypés.

    Sinon, a lire absolument en spin off: Les Ombres de Saint Petersbourg (Vers la Lumière/ Vers les Ténèbres) d’Andrei Dyakov, dont j’attends avec ferveur immense le troisième et dernier volet.

    Dans le même délire mais plus ancien, écrit différemment et très contemplatif, STALKER des frères Strougastki est à lire d’une traite (ne surtout pas s’attendre au même délire que le légendaire jeu vidéo – je n’ai pas vu le film, mais je pense que ça s’en rapproche)

  5. PS: Oui, c’est tellement beau de voir un auteur avec une oeuvre et un univers si génial le protéger comme son (à juste titre) enfant.

  6. >

    Tiens, je trouve 2034 meilleur car plus accès sur la réflexion mais avec les 3 personnages très bien caractérisés. Moins linéaire et “cut”. L’écriture n’est jamais aussi bonne que dans les réflexions (2033 et 2034).

  7. >

    H.S.: Rah le site de merde j’ai coupé a la 3e pub, il faut t’en taper combien pour voir l’extrait?

    (j’ai adblock etc…. mais il faut le couper pour voir l’extrait)

Connectez-vous pour laisser un commentaire