Mes très chers frères, mes très chères sœurs, aujourd’hui est un jour de joie et d’allégresse, de sang et de tripaille. Que les shotguns claquent et les tronçonneuses tronçonnent sur la terre entière. Notre messie est né, ressuscité et parfois moddé depuis maintenant 25 ans. Sorti en 1993, Doom a relancé un genre, à qui il a donné son nom pendant quelques années et a surtout mis d’accord plusieurs générations de joueurs.

Comme à chaque fois, la communauté se réveille et chacun tente de sortir son mod, profitant du regain d’intérêt pour la vénérable pépite qu’est Doom. Cette année toutefois, ce n’est pas darkAngelKiller_666 qui a sorti sa modification rajoutant des pentacles et un nude patch, mais bien John Romero qui profite des 25 ans pour annoncer son projet !

Nouveau projet de Romero

L’image qui montre clairement Romero faire “2” avec ses doigts. On pouvait donc s’attendre à un Daikatana 2.

On l’a appris il y a quelques minutes, le projet de John Romero s’appelle SIGIL, il sortira mi-février 2019 et consiste en un megawad gratuit pour le Doom original ! Une sorte de suite spirituelle à l’épisode 4. D’une certaine manière, c’est plutôt rassurant… on craignait vraiment qu’il nous sorte un jeu pour téléphones portables vu la liste de ses jeux récents. Cependant, même si les niveaux alternatifs de Romero sortis ces dernières années déchirent, cette annonce n’est pas aussi enthousiasmante que prévu. Le mod demande le Doom originel, et risque donc de faire l’impasse sur les ajouts de Doom 2 tels que le Super Shotgun ou l’Arch-Vile. On attend donc de tester la bête afin de vous dire si ça vaut le détour ou non.

Plus d’infos sont disponibles sur la page dédiée à SIGIL, mais sachez déjà que si vous n’avez pas envie d’avoir une version gratuite du jeu, vous pourrez l’acheter avec une version standard et une version Beast Box contenant plein de bordel, listé ci-dessous.

La version standard contiendra :

  • Une grosse boîte à l’ancienne illustrée par Christopher Lovell.
  • Une clef USB de 16GB en forme de disquette 3.5″ avec le megawad et quelques extras.
  • Deux CD-ROMs avec le megawad et la bande-son par Buckethead.
  • 2 stickers : 1 SIGIL et 1 Romero Games pour customiser votre ordinateur portable de h4ckz0r avec bon goût.

La version Beast Box contiendra :

  • Une boîte encore plus grosse, inspirée par la boîte id Anthology, toujours illustrée par Christopher Lovell puis numérotée et signée par John Romero en personne. Une clef USB de 16GB en forme de disquette 3.5″ avec le megawad et quelques extras.
  • Deux CD-ROMs avec le megawad et la bande-son par Buckethead, des infos sur les coulisses du jeu originel et le développement du megawad.
  • Une carte imprimée de 8″ x 10″ signée par l’illustrateur, Christopher Lovell.
  • Une pièce de collection sur le thème de SIGIL.
  • Une statuette métallique de la tête de John Romero sur un pieu.
  • Un T-shirt SIGIL de taille XL après une étude de marché sur le public cible.
  • 2 stickers: 1 SIGIL et 1 Romero Games, un pour coller sur votre biceps et l’autre sur votre front.
  • ATTENTION : Pas plus de DEUX par personne pour éviter les petits malins qui veulent faire de la revente.

Si vous êtes toujours motivés, les ventes sont ouvertes jusqu’au 24 décembre et seront en quantité limitée.

 Projets de la communauté

À côté de ça, les moddeurs dont je vous parlais se sont aussi réveillés. On vous liste quelques projets, récents et novateurs ou anciens et ayant fait leurs preuves qui seront l’occasion de relancer votre jeu préféré :

Vous connaissez déjà Brutal Doom. Son auteur vient de sortir le Bolognese Gore Mod. Compatible avec quasiment tous les autres mods Doom, GZDoom ou Zandronum, il vous permettra de jouer avec la quantité de sang et tripaille nécessaire : environ 666 fois plus que dans le jeu original).

Eviternity est un megawad comprenant 6 épisodes et se basant sur le pack de textures OTEX (mis lui aussi à jour aujourd’hui). Le mod a été créé spécifiquement pour les 25 ans de Doom et propose des univers variés avec les thématiques “Medieval”, “Techbase”, “Icy Castles”, “Industrial / Brutalism”, “Hell / Gore / Alien” and “Heaven”.

OTEX est un texture pack qui pour le coup sort officiellement aujourd’hui et est utilisé dans Eviternity. On aime ou pas son style HD et plus coloré, plus proche pour le coup d’un Duke Nukem 3D qu’un Doom. Mais le travail abattu reste impressionnant et permet de varier un peu l’expérience après votre 500ème run.

On triche un peu avec Total Chaos (pour Doom 2), mais il sort du lot avec son moteur “légèrement” retravaillé qui donne plus l’impression de jouer à un Condemned qu’à notre cher Doom. Il vaut néanmoins le coup d’œil même si l’expérience sera très différente du produit original.

Diabolus Ex est un projet … particulier puisqu’il s’inspire des visuels de Deus Ex pour proposer une nouvelle expérience pour Doom 2 (avec un nom évoquant plutôt Diablo). Le wad est en fait un seul grand niveau que vous devrez parcourir, le but étant d’arriver en vie sur le toit du bâtiment. Intéressant.

Wolfendoom : Blade of Agony s’inspire de l’ancêtre Wolfenstein (pour l’ambiance) en mélangeant heureusement son gameplay avec d’autres références allant de Medal of Honor à Call of Duty. Je n’y ai pas joué mais Rutabaga vous le recommande et le qualifie d’ambitieux. Testez sans crainte.


Bref, il existe de quoi faire pour modifier l’expérience originale. On n’a pas osé vous parler de Pirate Doom, ni de Adventures of Square, de OverDoom (imitant Overwatch)  ou de Comatose et ses ennemis invisibles — une façon élégante de ne pas rater son character design — mais le nombre de mods pour Doom est sans fin. N’hésitez d’ailleurs pas à nous recommander votre mod préféré dans les commentaires, on les testera pour notre prochain article sur les 50 ans de Doom.