Away: Journey to the Unexpected : un nouveau FPS d’aventure cro mignon

0

Après les Game Awards qui nous ont valu un paquet d’annonces la semaine dernière, c’était ce week-end au tour du Kinda Funny Games Showcase d’être le lieu des découvertes diverses et variées. C’est à cette occasion que Away: Journey to the Unexpected s’est rappelé à nous. Présenté l’année dernière lors de l’e3 2017 il s’est depuis un peu plus dévoilé et en a surtout profité pour donner ses dates de sortie.

Mais c’est quoi Away: Journey to the Unexpected ? C’est un FPS d’aventure développé par Aurelien Regard (The Next Penelope) et Jean-Matthieu Gennisson (level designer sur Rayman Legends, Monster Boy, Pix the cat) teinté de rogue lite et avec des graphismes tout mignons mignons, mélange de décors en 3d et de personnages en 2d. Vous y incarnez un jeune garçon ni guerrier ni héros et où vous devrez compenser cette faiblesse grâce aux rencontres que vous ferez. Après avoir récupéré un cube d’amitié vous débloquerez un nouveau slot d’ami. Puis à vous de répondre aux attentes des PNJs que vous croiserez – par des dialogues ou des quêtes – pour pouvoir vous en faire des amis, les enrôler et enfin les contrôler. Chaque ami possède ses propres armes et certaines particularités dans un système de type bonus/malus. Par exemple le mec avec un laser bien utile devra aussi faire avec une vision brouillée à cause de son masque. Ils disposent chacun d’une jauge d’énergie qui se vide au fur et à mesure que vous utilisez leurs armes. Alors que la barre de vie, elle, est commune à tous les héros, en sachant que vous pourrez recruter jusqu’à 3 personnages dans votre équipe.

Pour le côté Roguelite vous évoluez dans un monde ouvert dont certaines parties ne sont pas tout de suite accessibles et que vous déverrouillez à l’aide d’étoiles. Vous obtenez ces étoiles en complétant des quêtes dans des run enchaînant 3 donjons – piochés aléatoirement parmi 16 modèles – et qui se terminent par un boss. Vous conservez à chaque fois votre progression mais à vous tout de même les joies de recommencer plusieurs fois les mêmes niveaux pour améliorer vos capacités et débloquer de nouvelles zones. Un run dure apparemment une trentaine de minutes.

Si votre cerveau n’a pas fondu devant tant de choupitude et que le jeu vous emballe il faudra patienter jusqu’au 5 février sur Ps4, le 7 sur Switch, le 8 sur Xbox One et plus tard sur PC.

Connectez-vous pour laisser un commentaire