Epic Games, pas peu fier de son succès avec Fortnite, annonce lancer son propre magasin en ligne directement en concurrence avec Steam. Le principal argument d’Epic Games étant la part des revenus qu’ils s’octroient, 12 % contre les 30 % habituels de Steam, laissant 88 % aux développeurs. Malgré le récent changement économique de Steam pour les plus riches, Epic Games apporte donc un argument de poids pour sa plate forme. Cette annonce fait directement écho au récent bug d’affichage de Steam, qui a provoqué une diminution importante des revenus chez certains développeurs indépendants. Ironie de la chose, Sergey Galyonkin, le papa de Steam Spy, est en partie à l’origine du projet.

Pour l’instant aucune date de lancement n’est précisée, mais on devrait “bientôt” en savoir plus. Précisons que le magasin est ouvert à l’ensemble des jeux, quel que soit le moteur utilisé, et pas seulement l’Unreal Engine.

 

15 Commentaires


  1. Hé bien, ils viennent carrément de couper l’herbe sous le pied de VALVe et leurs récentes annonces d’y il y a deux jours, Sacré coup Epic.

  2. Ça donne l’impression que Valve a eu vent de la nouvelle un peu avant la date officielle et a tenté de préparer le terrain de façon anticipée.

    N’étant pas insider de l’industrie, c’est difficile de savoir si le magasin d’Epic était un secret bien gardé ou au contraire un secret de polichinelle.

  3. Je pense avant tout qu’ils n’avaient pas le poids suffisant pour faire ce genre de choses auparavant, de plus je ne pense pas que le modèle de valve était vu comme étant l’avenir.
    Je pense qu’ils ont attendu de créer un nouveau hit pour tenter le coup surtout qu’ils ont dominé le secteur des moteurs pendant assez longtemps maintenant.
    Du coup après le moteur, ben ils tentent leur chance avec une plateforme perso qui permet de se désengager de steam, mais aussi de faire un peu comme les autres (ubisoft, EA) pour ne citer qu’eux
    Mais je pense un peu comme vous, valve doit voir de plus en plus de gros acteurs fuir leur plateforme et du coup ils ont lancé cette forme d’exonération “fiscale” pour limiter la fuite voir l’endiguer.

  4. Enfin une bonne nouvelle. C’est le même mouvement qui a été effectué pour les ventes de musique en ligne, les premiers opérateurs se prenant 30% de la vente, et, après la croissance de gros acteurs indépendants travaillant avec les producteurs indépendants (qui en avaient marre de se faire enc… par des plateformes qui ne faisaient la promo que des grosses maisons de disques qui elles sûrement ne se laissaient pas prendre 30%), ils se sont alignés sur 10%.

    La différence est que Steam n’a pas encore trouvé de concurrent indépendant et que le mouvement vient d’Epic games. Il faut constater que seul un succès en ligne phénoménal lui a permis de se lancer dans ce business ; les barrières à l’entrée ne sont pourtant pas insurmontables, les habitudes des joueurs oui. L’important est qu’au final le mouvement s’initie par la baisse de cette commission ridicule. Il était temps.

    Les 30% de commission habituels de la distribution physique peut se justifier par le prix de la gestion des stocks, du transport des dépôts et des retours, par l’éventuelle promotion. La publication sur une plateforme est totalement différente et moins coûteuse et, au vu de la promotion faite sur Steam, basée principalement sur des prix soldés, appliquer le même taux c’est du racket.

    Il serait intéressant de connaître les conditions de GOG, qui ne souhaite plus être la plateforme des good old games et qui propose des jeux actuels. Leurs conditions devraient compenser la perte lié au piratage facilité par leur politique de non DRM.

    Je ne peux que féliciter toute initiative laissant aux créateurs, ceux qui sont à l’origine du business des distributeurs, une part plus élevée du gâteau.

  5. Ça me ferait bien marrer de voir VALVe perdre leur rente.

    Il y a Discord aussi qui tente de concurrencer Steam.

  6. Ça me ferait bien marrer de voir VALVe perdre leur rente.

    Ils vont être dégoutés si ils doivent recommencer à faire des jeux, c’est plus compliqué et plus risqué que regarder le pognon défiler …

  7. De la bibliothèque, non. De mémoire ce n’est jamais arrivé (même un jeu multi qui ferme ses serveurs reste dans la bibliothèque).

  8. L’absence de concurrence, c’est pas bon de toute façon. Maintenant qu’il y a eux et Discord, il va leur falloir faire des changements parce que, franchement, 30%, c’est vraiment un truc qu’on ne peut demander que si on a le monopole.
    Evidemment, Steam est tellement bien ancré que ça va être dur de changer la situation rapidement.

  9. Et le UE4 est gratuit, si on utilise leur boutique.

    Ahah, gratuit ?! Un jeu UE4 sur Steam leur rapporte 5% (il faut quand même un minimum de vente pour que ça s’applique il me semble), un jeu UE4 sur Epic Games Store leur rapporte 12% dès la 1ère vente.
    Tu penses toujours que c’est “gratuit” ?

    L’absence de concurrence, c’est pas bon de toute façon. Maintenant qu’il y a eux et Discord, il va leur falloir faire des changements parce que, franchement, 30%, c’est vraiment un truc qu’on ne peut demander que si on a le monopole.
    Evidemment, Steam est tellement bien ancré que ça va être dur de changer la situation rapidement.

    Cela dit ne t’attend pas à constater un changement sur le prix des jeux, ça permettra juste de rapatrier plus d’argent vers le développeur. Reste à voir ce que le développeur fera de l’argent supplémentaire qui rentrera. Vu que les DLCs de beaucoup de développeur sont de grosse farce, pas sûr que ça serve vraiment à améliorer la qualité de contenu des jeux.

  10. Je suis désolé de ne pas être très informé (petit joueur) mais un petit dossier informatif sur ces plate-formes comme Steam, Uplay, Origin, GOG, Discord, Gemly de Techland sur les propositions envers les développeurs, et les services pour les joueurs me plairait bien 🙂

Connectez-vous pour laisser un commentaire