Stupeur et indignation ! Voila les réactions des joueurs aux propos d’un support d’Ubisoft réagissant sur Steam au sujet de la présence de lootboxes dans le prochain épisode de la série Trials. En effet, l’employé aurait d’abord expliqué que les boîtes à butin ne contiendraient que des éléments cosmétiques avant de lâcher la bombe : si les lootboxes existent, c’est qu’elles rapportent de l’argent, donc si les joueurs arrêtaient de les acheter, il n’y en aurait plus.

“Oui, cela signifie que certains joueurs finissent par dépenser plus que d’autres pour nos jeux et cela se traduit par une augmentation de nos profits. Cela nous aide aussi à investir plus d’argent dans de nouveaux titres et à comprendre ce que les joueurs recherchent dans leurs jeux. Si les joueurs n’achetaient pas ces caisses, elles ne seraient pas ajoutées aux jeux à l’avenir.”

Surprise ! Ubisoft étant une entreprise, son but est de gagner de l’argent. Et si une pratique légale lui rapporte de l’argent, elle continuera à en profiter. Donc vous, les joueurs, êtes responsables de la présence de lootboxes dans tous les jeux Ubi. Vous vous rappelez de leur apparition dans Rainbow Six: Siege ? Il va falloir vous y habituer.

La solution existe pourtant. Les lootboxes persistent parce que les entreprises veulent gagner de l’argent en vendant leurs jeux, il suffit donc de supprimer cette volonté capitaliste en nationalisant l’intégralité des studios de jeux vidéo français, à commencer par Ubisoft. Ainsi intégrés au Service Publique, les développeurs ne travailleront non plus pour engraisser des actionnaires mais pour LA FRANCE. Plus besoin de chercher la rentabilité à tout prix, et donc plus de lootboxes ! Pour se faire, n’oubliez pas de voter pour NoFrag aux prochaines élections présidentielles, le seul parti à s’intéresser à vous, les joueurs de FPS.

NoFrag Président !

40 Commentaires


  1. En même temps il se prend une shitstorm mais il a quand même raison, c’est un modele économique qui fonctionne uniquement parcequ’il y a de l’acheteur derriere, dans rainbow les lootbox restent totalement anecdotique, avec du cosmetique fumé. Tant que c’est du cosmetique c’est pas trop grave, c’est de la selection naturelle financiere.

  2. Perso je m’éclate sur Assassin’s Creed Odyssey et je comprends même pas que les gens achètent vu que le jeu est très généreux sur le loot, donc tant mieux pour Ubi, tant qu’ils ne forcent pas à l’achat.

  3. merci mes 4 VDD pour ces réflexions, je suis totalement d’accord avec vous, chacun achète ce qu’il veut, tant que ca n’impacte pas directement le jeu, je suis carrément pour.

  4. Personnellement je suis pas forcément d’accord avec le concept du “du moment que c’est cosmétique je m’en fiche”.
    Parceque derrière, c’est du temps de dev et de création. Les employés qui modélisent des costumes à tour de bras, pendant ce temps, ben ils bossent pas sur les décors, des nouvelles map etc.. Au lieu de bosser sur des nouvelles classes ou des nouvelles maps de leur jeu, ils font des centaines de costumes et d’animation de danse parce-que ça rapportera plus par employé.

    Au final on se retrouve avec des jeux multi qui sortent avec une poignée de maps (quand c’est pas une seule!) au prix fort, mais avec des centaines de costumes et animations déjà près derrière des paywall.

    Par-contre, c’est certains que si les joueurs préfèrent des jeux avec moins de contenus et plus de skins payant, les éditeurs n’ont aucune raison d’inverser la tendance.

  5. >

    C’est du temps de travail qui est rémunéré par les profits des microtransactions. Ça n’a aucun sens ce que tu dis.

  6. Je ne suis pas non pus d’accord avec l’idée de “c’est pas grave c’est cosmétique” mais pour des raisons différentes.
    Le problème n’est pas “c’est pay to win” ou pas, le problème est une manipulation consciente des joueurs de la part des éditeurs/développeurs. Ils savent très bien qu’un tas de gens vont acheter encore et encore un tas de lootboxes pour avoir ce qu’ils veulent, et ce après avoir acheté le jeu de base, tout en les empêchant évidemment d’acheter les skins directement. Parce que oui, le cosmétique ça a une importance pour un tas de gens, sinon ils mettraient pas de lootboxes. Et payer 60 balles pour avoir le privilège de repayer pour débloquer une partie du jeu c’est dégueulasse et manipulateur.

  7. On pourrait aussi argué que ces microtransactions participent activement au développement du jeu dans le sens ou c’est une source de revenu sur la durée qui permet entre autres aux développeurs de continuer le développement de mises à jours très fréquentes.

    Ce modèle de consommation du jeu vidéo en ligne sur la durée (hors MMO) avec des mises à jour constante n’est finalement pas si vieux que ça si on regarde bien.

    Honnêtement, dans la mesure de l’acceptable, les micro-transactions dans un jeu vidéo, à partir du moment ou ça n’influe pas sur tes capacités à gagner face à un autre adversaire, ça peut être un bon moyen pour un studio de développement de pouvoir continuer à injecter des ressources humaines sur un projet.

    C’est ma vision des choses, elle est peut être biaisé ou même totalement déconnecté de la réalité, mais ça me semblerait logique.

  8. >

    Je suis pas tellement d’accord, c’est un peu facile comme argument, en suivant ta logique, on pourrait dire que n’importe quelle pub sur n’importe quel support c’est de la manipulation consciente pour acheter un produit, et que c’est dégueulasse et manipulateur.

    La réalité c’est que les gens ont le libre arbitre d’acheter un skin fluorescent virtuel ou non qui n’a aucune influence sur le gameplay. Si il le font, et qu’ils kiffent, cool pour eux, mais dans l’absolu la responsabilité et le choix conscient de l’achat est entièrement l’action du consommateur, Éditeur ou non, Développeur ou non.

  9. >

    De facto oui. Mais c’est pas pour ça que ce que je dis n’a aucun sens.
    A moins de considérer que les studios font rentrer du monde en plus pour travailler sur les micro-transactions financé par celle-ci, la vérité est qu’on voit bien que ça se fait au détriment du contenu des jeux de plus en plus réduit en day one. C’est donc bien que pas mal de ressource humaine avant affecté au contenu jouable est occupé à faire des costumes hautement plus lucratif.
    Le résultat final est qu’on en a globalement souvent moins pour notre argent à la sortie.

  10. >
    Non le problème c’est pas qu’ils vendent un skin fluorescent virtuel, le problème c’est qu’ils vendent un truc avec 0,3% de chance d’avoir le skin fluorescent virtuel que tu veux. Elle est là la manipulation. Et tu peux pas l’acheter directement, sinon c’est trop facile.

  11. Pour rappel, Activision (ou EA, je sais plus) a breveté un système qui récompense les achats de micro transactions par un match making favorable…

  12. Contre egalement, pas pour des raisons pecunieres ou de manque de contenu plus interessant mais surtout parce que dans pas mal de cas, ca denature totalement le jeu. Choisir ou non d’utiliser un costume de soubrette a oreilles de lapin dans un jeu solo, rab, mais se voir imposer de jouer contre/avec des personnes qui utilisent ce genre de trucs sur un multi, non merci.

  13. Le pire c’est tout les abrutis qui achètent des skins à tire larigot avec leur salaire alors que de l’autre côté ça chouine à mort parce que un jeu bug ou est mal équilibré, cela relève limite de cas clinique. Acheter plus de lootbox ne fera jamais corrigé un bug et ça à même tendance à en rajouter car le budget sera surtout orienté markéting / création de skins. Après ce qui est un peu triste c’est que la cible principale sont les gamins et que l’argent viens des parents mais qu’ils ferment les yeux pour être tranquilles.

    >

    Le pire c’est avec fortnite ou chaque skins n’est disponible que 48h puis il le remette quelques mois plus tard au même prix. Prix bien étudier par rapport à leur pack d’argent virtuel qui te laissera une somme trop faible pour racheter un skin. Un skins c’est plus ou moins 50$ entre le personnage, le sac à dos, la trainée, l’outil de récolte et le planeur. Ils crée une rareté ce qui oblige les gens à souvent ce connecter et à faire de l’achat impulsif, c’est complètement immoral.

    Et puis au delà de l’argent c’est une forme de pay to win, un skin noir sera invisible dans le noir ( c’est pour ça que les “pro” désactivent les ombres même si obliger de les activer en tournoi pour avoir le même rendu que mr tout le monde ), de la même façon qu’un canon de M4 couleur sable sera moins visible sur de dust…

    Au passage sur pas mal de jeu les “pro” reçoivent de l’argent virtuel pour montrer les skins lors de leur stream et que les gamins achètent. Parfois il y à même un système d’affiliation ou le type touchera un pourcentage sur chaque vente.

    Bref, n’achetez pas ces merdes c’est bon pour les jeux !

  14. >

    Non je pense que les jeux seraient mieux si il proposaient un contenu day one plus conséquent avant de proposer des costumes et des animations en micro-transactions. C’est que mon avis.
    Je préfère qu’un jeu sorte à un prix donné avec 15 maps et 30 skins plutôt que 10 maps et 150 skins… Parceque clairement les skins ça m’intéresse pas.
    Plein de joueurs aujourd’hui kiff payer des costumes et des animations pour se différencier en jeu, tant mieux pour eux et les éditeurs, mais pour moi c’est clairement pas du contenu prioritaire.

    >

    C’est pas le même type mais c’est le même salaire.

  15. Il a raison, pas besoin de le bâché, c’est de la faute des joueurs ce genre de pratique.. Dommage que la plupart des jeunes joueurs sont très manipulable/influençable et fluctuant, ça pèse dans la balance.

  16. >

    Une entreprise n’est pas la pour la charité mais pour gagner un max en dépensant le moins possible… Du coup au lieu d’avoir 4 mecs pour les maps et 4 mecs pour les skins, t’en aura 1 pour les maps et 5 pour les skins. Si les skins rapportent vraiment beaucoup alors t’en aura peut être 10 ou 20 mais c’est pas pour ça que t’en aura d’autre pour les maps. Les nouvelles maps ne font que faire rester plus longtemps les joueurs mais leur prendre de l’argent via les skins, encore plus.

  17. Avant je voyais les jeux vidéo comme des œuvres culturelles à part entière, au même titre qu’un film, un livre ou un disque.
    Aujourd’hui ce serait plutôt des voitures, citadine ou suv, elles n’existent qu’en trois coloris différents, elles sont sois noire, sois blanche ou-bien grise. Elles peuvent avoir la clim ou des sièges en cuir mais seulement en option. Enfin tant qu’elles roulent c’est bien là l’essentiel.

  18. Les jeux vidéo sont devenus un service il faut s’y faire. Et oui la vente de skin permet d’en mettre encore plus plein les poches aux investisseurs, mais ça permet aussi de rajouter du contenu gratuitement et de rallongé le suivi du jeu.

    Je suis bien d’accord par contre avec Sponk, il faudrait vraiment une option en jeu pour voir les skins ou non, car dans R6 par exemple ce n’est pas normal de voir son expérience de jeu altéré sans rien pouvoir y faire.

  19. Non non et non ! On veut des jeux bien cher avec des dlc payant pour faire vivre le jeu. Ban un cheater sur un jeu gratuit ou a 30€ ca sert à rien car il revient et n’as pas peur de re-cheater. Dsl si c’est un peu hors sujet mais cette réflexion devrait être prise en compte.

  20. Je pense que tout le monde était au courant que c’est la faute des joueurs.
    Quelque chose fonctionne pourquoi arrêter ?
    Personnellement ça ne me dérange pas tant que c’est du cosmétique, et que c’est des petites/moyennes entreprises.
    J’en ai acheté très rarement, genre sur Smite parce que j’aimais beaucoup le jeu, et qu’avec une vingtaine d’euros tu avais la totalité des persos(même les prochains), ce que je trouvais très correct, et quelques euros sur League of Legends à l’époque ou je spammais le jeu.
    Ca reste toujours dans l’optique de “récompenser” le travail des devs d’un jeu que j’aime.
    Pour des grosses compagnies comme EA j’avoue que j’apprécie moyen avec la thune qu’ils ont, et les DLC ou autre contenu payant à des prix discutables.

  21. >

    Pour avoir jouer quelques fois avec des gamins de 8 / 10 ans sur fortnite ( ils utilisaient le compte de leur papa ) :

    . Drop sur un no mans land pour être sur de ne croiser aucun ennemi
    . Looter armes et items / farmer du matériaux tout en parlant du dernier skin de leur pro préféré
    . Bouger au dernière moment pour rester sur les bord de la tempêtes
    . Ce faire rekt par un squad qui va te spam d’armes OP
    . Recommencer en pensant qu’ils sont nuls et qu’a chaque parties ils vont s’améliorer.

    Ils vont continuer essayer d’utiliser au maximum leur temps libre pour jouer à ce jeu

    Par contre quand je joue avec leur papa :

    . Drop sur une zone ou il y aura un autre squad
    . Loot / Farm tout en tuant l’autre squad
    . Ce faire rekt par des armes OP
    . Recommencer en chouinant car le jeu n’est pas équilibré

    Plus le temps passe moins les sessions sont longues et moins les gens ce connectent pour jouer, beaucoup sont passés sur d’autre jeux.

    Epic à tué son jeu en moins de 2 mois pour les “vrai”, mais comme les vrai ne rapportent pas d’argent alors tout est fait pour les “jeunes joueurs” et donc épic chaque semaines rajoutes des armes OP à la limite du cheat, le dernier truc en date c’est un tourelle que tu peu déployer et qui t’enlève un quart de ta vie à chaque hit et pareil pour les construction, le cancer absolu.

    Alors way c’est clair que beaucoup vont dire ” tfacon fortnite c’est naze ” mais dites vous bien que c’est le principe de l’argent et que c’est applicable à n’importe quel jeu. Maintenant reste à savoir comment expliquer ça au gamins…

Connectez-vous pour laisser un commentaire