Ubisoft a annoncé sur le site officiel de Rainbow Six: Siege se préparer à modifier certains aspects esthétiques du jeu qui semblent problématiques. En effet, les développeurs vont s’évertuer à supprimer des décors tous les contenus “violents” comme les têtes de mort ou autres taches de sang, les jeux d’argent et même les contenus à caractère sexuel (oui oui). Certains éléments d’interface seront eux aussi retravaillés.

S’il est tentant d’y voir une auto-censure politiquement correcte bien dans l’air du temps, il faut surtout comprendre qu’il s’agit d’une simple optimisation des coûts et du développement pour Ubi : le jeu sort bientôt sur le territoire asiatique, bien moins tolérant sur ces visuels problématiques. Le studio a donc décidé de ne pas faire comme tout le monde – c’est-à-dire développer une version censurée uniquement destinée à ce marché – et de proposer une seule version internationale, ce qui demandera moins de moyens que de bosser sur plusieurs itérations en parallèle. En gros, ce sont des branleurs.

Nous pouvons en tout cas saluer l’audace de censurer des éléments problématiques comme des tags de crâne ou des panneaux lumineux dans un jeu qui nous fait incarner des terroristes preneurs d’otages la moitié du temps. Et qui vient de proposer un pack de skins horrifiques d’Halloween… Quoi qu’il en soit, nous attendons la prochaine mise à jour qui, d’après nos sources, devrait remplacer les armes à feu par des NERF©.

6 Commentaires


  1. Ce sont vraiment des **c**é* !

    [Utilisateur Bannis 30 minutes, Motif : Insulte envers Ubisoft]

  2. Je songeais de temps en temps à revenir sur ce jeu. Plus jamais. Qu’ils aillent bien se faire foutre.

Connectez-vous pour laisser un commentaire